Bricoleur du Dimanche
Silence dans la maison, comment faire ? / iStock.com - AndreyPopov
Accueil » Silence dans la maison, comment faire ?

Silence dans la maison, comment faire ?

Si vous avez besoin de silence, choisissez bien votre logement

Vu la crise actuelle du logement vous me direz que c’est plus simple à dire qu’à faire ! Pourtant si vous êtes sensible au bruit, prendre le temps de choisir est essentiel, car sinon ce sera nuits et jours l’enfer pour vous.

Conseil simple : avant d’acheter, de louer un appartement, rendez-vous sur place au moins trois ou quatre fois à des horaires différents, matin, soir, week-end… avant de vous décider. N’hésitez pas à demander aux voisins leur avis. Vérifiez également autour dans les rues adjacentes proches, s’il n’y a pas de bar, d’école, de terrain de sport, de salle de concert, etc.

Choisir un logement déjà isolé phoniquement

Malheureusement en France l’isolation phonique a toujours été assez peu travaillée. En effet, tout le monde ne vit pas dans une ferme en pisé ou dans une maison en granit et il a fallu attendre l’arrivée des doubles, voire triples vitrages pour améliorer grandement le confort. Mais les vitrages ne sont pas les seuls points faibles phoniques d’une maison.
Des années 40 aux années 80, le mode de fabrication des maisons et immeubles ne prenait quasiment pas en compte l’aspect bruit. Et de toute façon le bruit le plus facile à étouffer est celui qui n’est pas produit ! Voilà pourquoi il est important de choisir un logement dans une zone calme.

Comment peut-on améliorer le silence chez soi ?

Si vous êtes propriétaire, vous avez plus de solutions, puisque vous pourrez intervenir sur différents travaux liés à l’amélioration acoustique. Sachez par exemple que si vous décidez de faire une ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) toutes les solutions proposées ne se valent pas. Si le polystyrène est très efficace pour l’isolation thermique, il ne vous amènera que peu de confort en termes de bruit. À l’inverse une isolation à base de laine de bois ou en laine de roche dense sera très efficace.

Menuiseries et isolants

Les menuiseries peuvent également changer votre vie : triple vitrage, châssis à rupture phonique, pose respectant le DTU, porte d’entrée pleine, murs doublés, les moyens techniques existent, encore faut-il qu’ils fussent appliqués.

L’isolation de la toiture aussi est très impactant puisque la charpente bois est une immense caisse de résonance. Il est donc important si vous avez des combles perdus de poser un isolant lourd et dense sur les plafonds. Et pour les combles aménagés, une isolation sarking laine de bois ou laine de roche dense sera particulièrement adaptée.

Pour une construction neuve, expliquez au constructeur ou à l’architecte vos exigences en matière de silence dans la maison. Cela conditionnera le choix de l’implantation, de l’utilisation de matériaux adaptés, et surtout d’une mise en œuvre stricte afin d’assurer que chaque matériau soit optimisé dans son rôle de frein au bruit. Il s’ensuivra certainement un léger surcoût, mais ne dit-on pas que le silence est d’or et la parole d’argent !

Rédaction

Ajouter un commentaire