Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

Le compostage domestique


Le compostage domestique

Avec le compost, il est possible de recycler des déchets ménagers à moindre frais, tout en obtenant un fertilisant d’excellente qualité. Il suffit d’un coin de jardin pour vous lancer dans cette opération. En plus d’être économique le compostage est écologique. Il permet de réduire de 30% votre production de déchet, et vous offre un engrais naturel et sain qui renforce l’humus de votre terre, ce qui aide au bon développement de votre jardin. BricoleurDuDimanche vous propose cette semaine de découvrir ou d’approfondir le principe ancestral du compostage et de valoriser vos déchets quotidiens, pour offrir à votre jardin un éclat « écologique »


Le compostage, un principe 100% naturel

Le compostage consiste en un procédé de transformation totalement biologique des matières organiques (les déchets) en présence d’oxygène et d’eau. Il s’agit d’une fermentation au cours de laquelle les micro-organismes (bactéries, champignons…) et d’autres organismes de plus grande taille (acariens, lombrics…) transforment les détritus en compost. Après une période de maturation, les ordures se changent en un produit stable, riche en humus bénéfique pour le jardin et l’agriculture. A la fin du processus, on obtient un produit de couleur foncée et de structure grumeleuse avec une odeur de terre, appelé compost mûr.

L’art du compost

Le composteurSi la transformation des matières s’opère de façon naturelle, il faut toutefois respecter certaines règles essentielles pour obtenir un bon compost. Il est impératif de mélanger différentes catégories de déchet. Les matières doivent être régulièrement aérées, pour cela il suffit de retourner de temps en temps les éléments qui constituent le compost à l’aide d’une pelle. Il faut également surveiller l’humidité de votre compost qui ne doit pas être trop élevée, car cela diminue la quantité d’air présente et ralentit le processus de fermentation. Pour remédier à ce souci, souvent lié à un problème d’évaporation ou de pluie, il suffit de recouvrir votre compost d’une bâche. A l’inverse, si votre compost est trop sec, il faut l’arroser afin d’éviter que les micro-organismes ne meurent par manque d’eau.

Les produits à composter

Toutes les matières ne sont pas à utiliserLa plupart des déchets organiques comme ceux de cuisine sont utilisables pour le compost comme les coquilles d’œufs, le marc de café et les filtres en papier, sans oublier le pain, les fruits et légumes abîmés, les laitages et fromages…Les déchets du jardin sont eux aussi bénéfiques au compost comme les feuilles, les fleurs, les mauvaises herbes, la tonte de gazon, la paille, les copeaux…Viennent se rajouter à la liste les ordures ménagères comme les mouchoirs en papiers, les cendres, les essuie-tout, les journaux… Il semble important de remarquer qu’un tiers de nos déchets peuvent finir en compost.

Certaines matières se compostent plus difficilement et réclament quelques manœuvres supplémentaires. Les déchets durs comme les branches, les coquilles, les noyaux et les os doivent être broyés avant d’être mis au compost, de même pour la viande qui doit en plus être placée bien au milieu du compost afin d’éviter qu’elle n’attire toutes sortes d’animaux indésirables. D’autres matières sont totalement incompatibles avec le compost comme les plastiques, les tissus synthétiques, les verres et métaux sans oublier les produits chimiques et les grosses pièces de bois. Il est également fortement déconseillé de vider dans le compost les sacs d’aspirateur, car ils contiennent essentiellement des matières synthétiques.

Réaliser le mélange du compost

On recense diverses catégories de déchets selon leur composition. Pour un compost réussi, il faut avoir de tout, mélanger et alterner les matières d’une façon bien particulière. On compte plusieurs type de déchets : les déchets carbonés, comme les branches, les feuilles mortes, le papier, le carton les copeaux…les déchets azotés c’est-à-dire ceux de la cuisine, tonte de gazon, plantes vertes… qui sont aussi des déchets humides ; les déchets secs, branches, papiers, sciures…et les déchets grossiers, qui sont les branches et les déchets fibreux broyés. Afin d’obtenir un bon compostage, vous devez bien mélanger dès le départ les catégories de déchets opposées et en avoir des toutes les sortes. Les carbonés avec les azotés, les humides avec les secs et les fins avec les grossiers.

L’entretien du compost

Pour que votre compost s’aère et s’active parfaitement il faut le brasser une fois ou deux par mois en le retournant avec une pelle ou une bêche durant quelques minutes. Il faut aussi vérifier l’humidité du compost et prendre les mesures qui s imposent si besoin est.

Quel compost choisir ?

Le compost, attention à ne pas le mettre n'importe oùDeux méthodes de compostage sont particulièrement répandues, le compost en tas ou bien en bac. Libre à chacun de choisir celle qui lui convient en fonction de ses besoins et de son mode de vie. Le compost en tas consiste à regrouper les déchets à même le sol en formant un tas d’une hauteur variable. Cette technique permet une liberté totale sur le volume de votre compost, de plus elle facilite la colonisation des vers et autres insectes bénéfiques à la fermentation. Il est conseillé de le placer à l’abri du vent dans un endroit discret de votre jardin, ni trop loin ni trop près de votre maison. Veillez à ne pas le mettre à proximité de vos voisins que cela pourrait déranger, ni dans un creux ou l’eau s’accumulera trop rapidement amenant un surplus d’humidité. Ce type de compost est l’idéal pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps à y consacrer car il s’aère et s’humidifie naturellement. Il présente tout de même quelques inconvénients, car il est à la merci des intempéries et des animaux errants qui sont susceptibles de nuire à son efficacité en retardant la fermentation. L’aspect inesthétique de ce genre de compost est également à prendre en compte car un amas de déchets au fond du jardin n’est pas forcément au goût de tous. De plus il faut compter de six mois à un an pour obtenir un résultat satisfaisant.

Plus esthétique, le bac à compost se compose d’une structure en bois, en métal ou en plastique, destiné à contenir les ordures. Il prend peu de place, limite les effets de surface comme l’humidité, ou l’assèchement et évite les intrusions indésirables des animaux des alentours. Ce type de compost vous assure un résultat rapide au bout de 4 mois.ll est par contre regrettable que la capacité de ce type de composteur soit limitée à 1000 litres et qu’il faille y consacrer du temps pour obtenir de bons résultats. Il est nécessaire de surveiller régulièrement votre compost afin d’éviter qu’il ne sèche ou ne pourrisse et que de mauvaises odeurs apparaissent à l’intérieur. Pour brasser et aérer le compost, il est nécessaire de le vider entièrement à chaque fois. Il est préférable de ne pas mélanger les détritus récents avec ceux ayant déjà commencé à fermer, ce qui vous oblige donc à acheter deux bacs différents. Les bacs appelés aussi silos sont disponibles à partir de 45 euros dans les grands magasins de bricolage. Il est aussi possible de s’en fabriquer un soi même à moindre frais.

Utiliser son compost.

Une fois votre compost arrivé à maturité, lorsque tous les déchets ou presque ne sont plus reconnaissables, vous pouvez en faire deux usages différents.Utilisé comme amendement organique le compost améliore le taux de matière organique de votre sol et améliore la rétention d’eau ainsi que la porosité du sol, tout en contrôlant son érosion. Pour cela, il vous faut appliquer de 1 à 5 litres de compost par mètre carré en l’incorporant de manière superficielle par binage.Utilisé comme support de culture, le compost améliore la croissance des plantes et aide leurs racines à se développer. Pour cela il faut préparer un terreau en mélangeant le compost avec la terre.N’oubliez pas de bien vous laver les mains après chaque manipulation de compost et bien rincer les produits comestibles avant de les manger.

Le compost semble être une alternative très intéressante pour recycler ses produits ménagers le plus naturellement possible. BricoleurDuDimanche encourage donc tout ceux qui en ont la possibilité de se mettre dès à présent au compostage, un geste écologique qui contribue au bon développement de notre planète.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Bricolage estival : que boire pour l’accompagner ?
  • De l'eau bien fraîche pour se désaltérer
  • Un petit pastis après tout ce sont les vacances
  • Un bon jus de fruits détox pour faire le plein d'énergie
keyboard_arrow_up