Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

Habitat, les propositions du Grenelle de l’environnement


Habitat, les propositions du Grenelle de l’environnement

Le Grenelle de l’environnement, très largement médiatisé, a pris fin le 26 octobre dernier après quatre mois de concertations. Ces réunions de travail, organisées à l’initiative du nouveau gouvernement pour faire face à l’urgence et aux problèmes écologiques, ont suscité de vives polémiques. « Révolution écologique » pour certains, « Eco clownerie » pour d’autres, ces tables rondes ont abouti à de nombreuses propositions, notamment dans le secteur de l’habitat. Cette semaine, BricoleurDuDimanche vous invite à décrypter les vastes conclusions du Grenelle de l’environnement dans le domaine de l’habitation, pour vous faire votre propre opinion.


Vers une redéfinition de notre politique énergétique

Alors que la France s’est engagée auprès de l’Union Européenne à réduire de 20% sa consommation d’énergie d’ici 2020 et à diviser par quatre sa production de gaz à effet de serre pour 2050, il est impératif de revoir en profondeur notre gestion de l’énergie. Le secteur du bâtiment, gros consommateur, n’a pas été épargné par ces mesures.

Un plan thermique

Le bilan du grenelle de l'environnementEn réponse à ces obligations, le Grenelle de l’environnement souhaite mettre en place un plan thermique de grande ampleur. Dans le secteur de l’habitat, cette volonté se traduit par de nouvelles mesures :
  Les constructions neuves verront ainsi leur seuil de performance se réduire considérablement en matière de chauffage et de consommation d’eau chaude pour atteindre 50 kWh/m², de consommation annuelle. Impliquant une véritable rupture technologique dans la construction des bâtiments cette mesure demande une réorganisation totale de la filière industrielle.
  Les habitations déjà existantes se verront quant à elles imposer des travaux de rénovation thermique lors de chaque transaction immobilière, avec pour but une consommation annuelle ne dépassant pas les 80 kWh/m². Pour accompagner cette mesure, une feuille de route sera mise en place progressivement de 2007 à 2050. De tels projets nécessitant des moyens humains et financiers très conséquents, nous sommes en droit nous interroger sur leur dispositifs d’application.

Une plus grande efficacité énergétique

La fin ded ampoules à incandescencePour réduire notre consommation d’énergie, le Grenelle de l’environnement prévoit également de favoriser les appareils les plus performants.
  L’étiquetage énergétique, aujourd’hui réservé aux voitures et à certains appareils ménagers, devrait s’étendre à toutes les machines de grande consommation (ordinateur, télévision…). Une politique d’achat public sera menée en faveur des appareils qui consomment le moins, avec une TVA réduite à 5,5%.
  Dans la même optique, les ampoules à incandescence seront totalement retirées du marché français en 2010.
  La mise en place d’une taxe sur les énergies non renouvelables et sur la production de gaz à effet de serre est également prévue pour une date encore indéterminée.

Des mesures environnementales qui déteignent sur l’habitat

Pour préserver nos ressources naturelles et limiter la pollution de l’écosystème qui nous entoure, le Grenelle de l’environnement propose de nombreuses mesures qui s’attaquent principalement à la gestion des déchets, des matières premières et de l’eau. Si la plupart de ces mesures concernent principalement l’industrie, l’agriculture et les transports, quelques unes s’appliquent à l’habitat.
  Pour inciter les particuliers à gérer et à réduire leur production de déchets, des subventions incitatives leurs seront accordées pour la mise en place de composteurs individuels.
  Dans toutes les nouvelles constructions, l’intégration de systèmes de récupération d’eau de pluie et d’économiseurs d’eau seront obligatoires afin de limiter les ponctions dans les milieux naturels et de faire face aux aléas climatiques.
  Pour préserver les pays du sud d’une déforestation due aux nombreuses importations de bois exotique (la plupart issues d’exploitation non durables, dont 40 % totalement illégales), le Grenelle de l’environnement souhaite encourager les filière locales. La France se donne donc comme objectif pour 2012 l’utilisation de bois issus à 90% d’exploitations locales et durables. Fortement sollicité en Europe dans le domaine de l’habitat, le bois est actuellement à l’origine d’un bilan économique et social désastreux en Asie et en Amérique du sud.

Si le Grenelle de l’environnement nous promet de nombreuses mesures écologiques et des projets très ambitieux, il reste cependant assez vague sur leurs moyens d’application. Les mesures prévues à cour terme, comme l’interdiction des ampoules à incandescence, semblent être de bonnes initiatives. Avec ce Grenelle de l’environnement, la France semble être en bonne voie pour suivre le chemin des pays accordant une grande importance à l’écologie comme l’Allemagne ou l’Australie, même si chez nous, tout reste encore à faire. BricoleurDuDimanche reste tout de même septique pour les mesures prévues d’ici 2050, et se demande ce qu’il va advenir de toutes ces bonnes intentions lors du prochain changement de gouvernement.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Le bricolage en couple, c’est :
  • Une bonne idée
  • Une mauvaise idée
  • La question ne se pose pas, chacun son rayon !
keyboard_arrow_up