Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

La collocation intergénérationnelle


La collocation intergénérationnelle

Viens chez moi, j’habite chez une mamie

La collocation intergénérationnelle est un concept novateur et original afin de pallier le manque de logements étudiants et pour limiter l’isolement de certaines personnes âgées. À travers cette démarche solidaire, des séniors proposent un hébergement gratuit ou à prix réduit à un jeune adulte en échange de quelques petits services ou d’une présence rassurante. Une aventure humaine enrichissante que Bricoleurdudimanche met à l’honneur cette semaine.


Les conditions.

Les conditions de la collocation intergénérationnelle.La cohabitation entre générations est une expérience unique en son genre, mais elle nécessite toutefois de répondre à quelques critères aussi bien pour le jeune que pour le sénior. Ainsi, le sénior doit avoir une chambre libre et meublée avec un lit et une table, adaptée à l’accueil d’un jeune adulte, le tout situé à proximité des transports en commun. Il lui faudra également accepter de partager sa cuisine et sa salle de bain. Le jeune doit quant à lui être majeur, disposer d’une carte étudiant et d’une assurance de responsabilité civile. Enfin, les deux parties devront se respecter mutuellement et faire preuve d’assez de tolérance pour s’habituer l’un à l’autre. Attention si le locataire s’engage à aider son hôte, il ne pourra en aucun cas se substituer à une aide à domicile ou à une assistance médicalisée. En cas de mésentente ou de problème, les deux parties disposent généralement d’un préavis d’un mois voire de vingt-quatre heures en cas de « faute grave ».

Les différentes formules.

Les différentes formules de la collocation intergénérationnelle.Ce sont généralement des associations, ou des réseaux d’entre aides qui s’occupent de mettre de la mise en relation, des séniors et les étudiants, mais aussi d’organiser les règles de vie. Ainsi, elles proposent au choix différents types d’engagement. En premier lieu, la formule de type « logement gratuit » permet à l étudiant d’occuper une chambre sans contrepartie financière. Il devra en échange être présent quasiment tous les soirs de la semaine. En second lieu, la formule intermédiaire consiste à échanger un loyer modéré contre quelques heures de présence dans la semaine ou quelques services comme faire de temps à autre les courses, sortir les poubelles, accompagner l’accueillant au cinéma ou au musée... Enfin, la dernière formule n’engage en rien les deux parties si ce n’est au respect de l’autre et à la convivialité. Elle est d’ailleurs très prisée des jeunes retraités afin d’arrondir leur fin de mois tout en ayant de la compagnie. Quelle que soit la formule choisie, l’étudiant doit se plier aux règles de vie définies à la base par le sénior.

De ce fait, ce type de location est à réserver aux jeunes gens calmes et discrets et aux personnes âgées capables de s’adapter à la vie en communauté. Notons aussi que ces contrats de location sont prévus pour s’arrêter au bout d’une année scolaire, mais peuvent être renouvelés.

Les démarches.

La première étape consiste à prendre contact avec une association locale ou régionale s’occupant de centraliser les demandes des séniors et des étudiants dont vous trouverez les coordonnées sur Internet, dans un annuaire ou encore auprès de votre municipalité. Vous devrez ensuite adhérer à l’association choisie, moyennant une cotisation annuelle pouvant aller de cent à quatre cents euros. Puis, chacun devra emplir un dossier et fournir les justificatifs réclamés par l’association. Les séniors recevront domicile un représentant de l’association afin de s’assurer que le futur locataire soit reçu dans de bonnes conditions et les plus jeunes seront reçu lors d’un entretien individuel. L’association se chargera ensuite de former les binômes puis proposera un locataire au sénior. Si celui-ci lui convient, ils seront ensuite mis en relation lors d’un premier rendez-vous afin de faire plus ample connaissance. Si cette rencontre s’avère concluante, le binôme signera un contrat ou une convention personnalisée, stipulant les règles de leur nouvelle vie commune.

Enfin, pour ceux qui désirent approfondir le sujet, Bricoleurdudimanche a sélectionné quelques sites d’associations :

  Le pari solidaire
  Ensemble 2 générations


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Le bricolage en couple, c’est :
  • Une bonne idée
  • Une mauvaise idée
  • La question ne se pose pas, chacun son rayon !
keyboard_arrow_up