Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

La phyto-épuration, l ’assainissement au naturel.


La phyto-épuration, l ’assainissement au naturel.

Alors que les systèmes d’assainissement individuels classiques (entendons ici les fosses septiques) sont coûteux et pas toujours efficaces, il existe une alternative écologique et économique, la phyto-épuration. Cette technique, également appelée lagunage, utilise les plantes pour épurer et filtrer les eaux usées de la maison. Pour vous faire découvrir cet assainissement au naturel, BricoleurDuDimanche s’est penché sur la question.


Quel est le principe de la phyto-épuration ?

Le principeLa phyto-épuration se sert des facultés épuratrices naturelles des plantes aquatiques et de leur milieu pour assainir l’eau. Cette végétation sert de support à des colonies bactériennes (bactéries aérobies) qui transforment les matières organiques des eaux usées en matières minérales, qui finissent absorbées par les plantes. En échange, les plantes alimentent les bactéries en oxygène par leurs racines. Elles assimilent également le nitrate et le phosphate ainsi que certains polluants de l’eau et s’en servent comme « de l’engrais ». Le lagunage consiste tout simplement à reproduire ce processus naturel dans nos jardins pour assainir nos eaux usées. L’eau récupérée dans les différents bassins d’épuration est ensuite réutilisée pour l’arrosage.

Qu’en est-il au niveau de la législation française ?

Pas encore agréé par la réglementation et les normes françaises, le lagunage fait partie des systèmes d’assainissement individuels alternatifs. Il profite donc d’un vide juridique : pas interdit, mais pas autorisé non plus ! Avant de mettre en place ce système d’épuration, il est essentiel d’en parler à sa municipalité et de demander une dérogation. Pour vous appuyer dans vos démarches, mais aussi dans la réalisation de votre projet, vous pouvez faire appel à un consultant environnemental.

Comment installer un système de lagunage ?

La filtration par les plantesSi peu d’entreprises françaises s’aventurent dans la phyto-épuration, la filière de l’auto-construction s’est quant à elle bien penchée sur la question. Associations et particuliers s’entraident et se conseillent dans l’élaboration de leurs propres lagunages. Revues, livres, sites internet, conférences ou encore chantiers participatifs, les occasions ne manquent pas pour apprendre à réaliser son propre système d’assainissement naturel. Sachez tout de même qu’il faut prévoir cinq à dix mètres carrés de lagunage par habitant de la maison, ce qui peut prendre beaucoup de place dans le jardin.

L’entretien

Contraignante, la phyto-épuration nécessite un entretien régulier et rigoureux. Pas question de s’absenter de son domicile durant plus de deux mois, et encore moins à la saison chaude où il faut parfois arroser le lagunage. Les bassins d’épuration doivent être surveillés en permanence et parfois fauchés si la végétation le réclame, sans oublier les boues qui doivent être curées de temps en temps. Si vous n’avez pas la main verte ou que le travail de jardin vous déplaît, la phyto-épuration risque de se transformer rapidement en un véritable calvaire.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce système d’assainissement ?

Phyto-épurationSi les qualités écologiques de la phyto-épuration sont indéniables, cette installation offre également des avantages économiques. Bien moins onéreuse qu’une fosse septique, elle vous coûtera entre 1000 et 3000 euros en auto-construction. De plus, elle rajoute une touche décorative et vivante à votre jardin avec ses bassins et ses plantes aquatiques, qui risquent fort d’attirer la faune des alentours. Outre l’entretien réclamé par ce système, il exige une vigilance de chaque instant face aux risques de noyade pour les enfants en bas âge et aux risques sanitaires provoqués par les animaux domestiques.

Encore au stade expérimental, l’implantation d’un tel dispositif demande un investissement personnel non négligeable, qui n’est malheureusement pas à la portée de tous. Si toutefois l’aventure vous tente, BricoleurDuDimanche vous encourage vivement à vous document sur la question et à vous rapprocher des associations concernées.

Pour en savoir plus sur la phyto-épuration, BricoleurDuDimanche a interrogé Gaëtan Cailleau, un consultant environnemental qui en connaît long sur la question.

Lire l’interview.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Le bricolage en couple, c’est :
  • Une bonne idée
  • Une mauvaise idée
  • La question ne se pose pas, chacun son rayon !
keyboard_arrow_up