Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): Marteau41

Quel jardin intérieur choisir ?


iStock.com / zhudifeng

Les touches de verdure dans nos habitations se développent de plus en plus. Si pour certains le jardin intérieur est la solution pour des logements sans terrain, pour d’autres, c’est aussi le moyen de profiter de l’abondance et des bienfaits de la nature même en hiver.

Le jardin intérieur peut être de dimensions très variées, suspendu ou au sol, mais il ne peut se faire que dans un emplacement propice à la luminosité afin que les plantes puissent se développer. Du moins, chaque plante doit être choisie en fonction de l’environnement. Découvrez quelques idées de jardin d’intérieur à aménager chez vous.

Le jardin intérieur dans une véranda

La véranda est une pièce composée de parois majoritairement vitrées qui a pour but d’agrandir un logement, soit en fermant un balcon, soit en venant se plaquer contre une façade déjà existante. Elle est souvent utilisée dans la continuité d’une pièce pour faire un double séjour ou est déjà envisagée comme un jardin intérieur allié à un coin détente. Cet emplacement est l’un des plus favorables pour recevoir un jardin intérieur. Du fait de sa transparence, il reçoit une quantité de lumière importante indispensable aux plantes en laissant passer les rayons du soleil. De plus, la véranda fonctionne comme une serre pour les végétaux. Le choix des plantes peut être alors extrêmement varié : la véranda peut accueillir aussi bien des plantes tropicales, des arbres fruitiers, des cactus que des herbes aromatiques. La meilleure installation dans une véranda consiste à jouer entre des plantes suspendues tombantes et des plantes montantes disposées au sol. Il est agréable d’ajouter parmi cette nature un petit salon de jardin en osier surmonté de coussins, une balancelle ou même d’y faire sa salle à manger.

Le jardin intérieur suspendu

Ce type de jardin d’intérieur est devenu très répandu puisqu’il demande peu de place et son design s’intègre parfaitement dans une décoration moderne. Les suspensions sont souvent installées dans le salon ou dans la cuisine. Dans ce deuxième cas, les suspensions sont effectuées au-dessus des retours de bar ou des plans de travail pour ne pas recevoir directement la chaleur des cuissons, et également au-dessus de vos placards inoccupés. Elles peuvent être plantées dans des paniers, des pots en bois brut ou d’anciens bocaux d’aliments pour maintenir un esprit campagne vintage. Vous pouvez utiliser de nombreuses plantes aromatiques, qui vous serviront à la préparation de vos plats, ainsi que des plantes grasses tombantes. Pour un jardin vertical et suspendu dans votre salon, le plus moderne est d’utiliser des bulles de verre afin de ne pas réduire les dimensions de la pièce et de favoriser le passage de la lumière au travers des plantes. Accrochées directement au plafond et tombant à des hauteurs différentes, l’idée est avant tout de profiter du jardin intérieur davantage comme une décoration design. Le petit plus est de mixer les plantes en terres avec des plantes mise en eau. Il est possible de mélanger plantes grasses et plantes grasses fleuries à des fleurs de type orchidée dans des tons pastels. Les attaches peuvent se faire avec du fil de pêche – pour donner la sensation que ces bulles flottent dans les airs –ou avec de la ficelle par exemple.

Le jardin intérieur sous et sur l’escalier

L’escalier est très souvent un espace perdu dans une habitation. Si l’on pense parfois à gagner de la place en encastrant sous l’escalier un bureau ou une bibliothèque, pourquoi ne pas y intégrer son jardin intérieur ? La modernité par excellence est d’aménager un bassin d’eau entouré de plantes aquatiques en tout genre. Néanmoins, ce jardin intérieur demande un grand nombre de travaux très onéreux. La meilleure solution est donc de faire un sol de galets clairs ou de sciure de bois afin de le délimiter de votre pièce. Attention, le dessous d’un escalier est souvent sombre ! Si tel est votre cas, ne plantez que des cactus pour leur résistance ou des plantes de type fougère. Dans le cas contraire, privilégiez les plantes grasses très en hauteur, qui combleront l’intégralité du dessous de vos escaliers. Le bambou peut être une petite touche zen très plaisante et très résistante, mais attention à sa propagation. Dans un décor totalement différent, les rambardes d’escaliers peuvent aussi être le support d’un jardin intérieur. Des plantes rampantes de type lierre s’enroulent facilement et permettent de la recouvrir entièrement. Tout le long, des petits soliflores peuvent être accrochés ou une guirlande de lumière peut s’y entremêler. De plus, sur le palier de l’escalier, il est possible de faire dégringoler une cascade de végétation.

Le jardin intérieur dans une salle de bain

Si vous disposez d’une salle de bain avec fenêtre, il est tout à fait possible d’envisager d’installer un jardin intérieur. L’humidité d’une salle de bain est d’autant plus favorable à la durabilité des plantes et à leur bon développement. Attention tout de même à bien les choisir, certaines plantes carnivores supportent très bien la forte humidité, tout comme les fougères tropicales. Il peut s’agir de l’installation d’une petite verrière à ambiance zen avec galets, pousses de bambou, plantes aquatiques, dans laquelle il est également possible d’ajouter une fontaine à eau. De plus, le jardin intérieur peut se placer au cœur même d’une douche à l’Italienne, en composant tout un pan de mur de plantes tropicales et aquatiques, adaptées à la forte humidité et à la chaleur. Le plus moderne est de transformer intégralement un coin de sa salle de bain, sol de pierres ou de bois, mur végétal, plantes montantes, et d’y intégrer sa baignoire pour se détendre au fin fond de cette « forêt tropicale ».

Le jardin intérieur en étagère

Si vous souhaitez profiter pleinement de votre jardin intérieur, il est préférable de le créer dans la pièce la plus fréquentée qu’est le salon. Pour cela, il est possible d’en faire une véritable œuvre d’art. Si vous disposez d’une grande bibliothèque, utilisez-la comme support. Déposez dans chaque étagère une multitude de petits pots contenants des plantes diverses et sur son dessus des plantes dégringolantes. Petit bémol, les étagères empêchent l’installation de plantes hautes. Vous pouvez également y intercaler vos livres. Restez sur le choix de trois coloris de pot pour ne pas faire fouillis, ainsi que trois tons de vert si vous choisissez des plantes grasses ou des cactus. Ce petit jardin devient un véritable mur végétal très décoratif. Si vous ne disposez pas de bibliothèque, ce jardin peut s’installer sur des étagères. Favorisez les étagères avec une armature acier blanche ou noire et de supports transparents, pour plus de profondeur et de luminosité.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Quel sol préférez-vous pour votre salle de bain ?
  • Du carrelage, pour l’humidité
  • De la pierre naturelle, pour l’esthétisme
  • Du béton ciré, pour un style industriel
  • Du parquet, pour une ambiance chaleureuse
keyboard_arrow_up