Bricoleur du Dimanche
Accueil » Un coffre-fort pour ma maison.

Un coffre-fort pour ma maison.

Déterminer vos besoins pour choisir votre coffre-fort

Avant de choisir un coffre-fort, il faut se demander quelles sont les affaires que vous souhaitez y déposer. Ainsi, vous commencerez par dresser une liste de vos bijoux et petits objets de valeur, les documents importants comme les diplômes, les titres de propriété, les passeports, les disques durs, les photos, les caméscopes ou les encore les liquidités. Une fois la liste établie, vous regrouperez l’ensemble de vos affaires les unes à cotées des autres afin d’estimer le volume dont vous aurez besoin. Ensuite, vous devrez réfléchir au type de protection souhaité. En effet, un coffre-fort peut protéger soit contre le vol, soit contre les inondations, soit contre le feu et bien sûr contre les trois en même temps. Enfin, reste à définir la résistance du coffre face aux assauts d’un voleur, ainsi que le montant couvert par les assurances en cas de vol ou de dommages. Ces niveaux de protection sont définis par des classes. Ainsi pour un coffre de classe 0 les assurances remboursent en moyenne 8000 euros alors qu’un coffre de classe 6 elles remboursent jusqu’à 300 000 euros. Dans le cas d’un particulier, les coffres de Classes 3 avec des remboursements allant jusqu’à 55 000 euros suffisent amplement.

Choisir le type de fermeture

La fermeture d’un coffre-fort peut se faire avec un système de clé, de combinaison, de code électronique ou encore biométrique. Légèrement obsolètes, les coffres à clés ont l’avantage d’être simples à utiliser et économiques. En effet, ils fonctionnent sans électronique et ne vous obligent pas à retenir une suite numérique. Toutefois, il ne faut pas égarer ou se faire voler les deux clés fournies avec le coffre. De plus en cas de cambriolage, il n’est pas rare que les voleurs fouillent les lieux en les saccageant afin de chercher la clé du coffre. Toujours sans électronique, les coffres-forts à combinaison fonctionnent comme leur nom l’indique à l’aide d’une combinaison à réaliser et parfois couplée avec une clé. Par contre au fil des années ils risquent de présenter des défauts de fonctionnement. C’est entre autres pour cette raison que leur production a été réduite au profit des coffres à code électronique.

Réputés pour être inviolables, ces derniers rencontrent un franc succès grâce à un excellent rapport qualité/prix. En effet, il s’agit des coffres les plus fiables du marché tout en restant abordables aux plus grands nombres, à partir d’une trentaine d’euros le petit modèle. Enfin, à la pointe de la modernité, les coffres biométriques fonctionnent à l’aide d’un scanner digital ce qui rend leur ouverture par des personnes indésirables totalement impossibles. En revanche, cette technologie reste relativement chère et les modèles premiers prix ressemble plus à des gadgets qu’à de véritables coffres-forts.

Choisir type d’installation du coffre-fort

Un coffre-fort peut être installé de deux manières différentes : posé ou encastré. Si vos murs sont trop fins, trop humides ou si vous n’êtes pas bricoleur, mieux vaut opter un coffre-fort posé qui s’installe contre un mur ou sur un support quelconque à l’aide de simples pattes de fixation. Notons toutefois que ce type de coffre risque d’être arraché et emporté. Plus complexes à voler, mais aussi à installer les coffres-forts encastrables se fixent directement dans la structure du mur à l’aide d’une chape de béton. Ainsi, ils peuvent se cacher derrière un meuble, un tableau ou une tenture en toute discrétion.

Pour conclure cette enquête, BricoleurDuDimanche vous invite à consulter l’interview de Christophe Camus. Responsable commercial chez Infosafe, une enseigne spécialisée dans la sécurité et les coffres-forts.

Rédaction

Ajouter un commentaire