Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): hln

Choisir une moustiquaire.


Choisir une moustiquaire.

La moustiquaire semble être la solution la plus efficace inventée à ce jour pour lutter contre les piqûres d’insectes, bien loin devant les prises, les patchs, les bracelets et les lotions anti-moustiques. Ainsi, à l’approche de l’été, c’est le moment de s’équiper afin d’anticiper les éventuels désagréments, voir pire dans certains cas les maladies causées par les moustiques. C’est pourquoi cette semaine BricoleurDuDimanche vous invite à découvrir l’ensemble de la gamme des moustiquaires afin de trouver un modèle adapté à votre intérieur et à votre budget.


Les moustiquaires fixes.

Sur mesure ou pré-usinées, les moustiquaires fixes, à encastrer ou à poser, s’installent directement dans l’encadrement des fenêtres et des portes ; dans le cas des portes la moustiquaire sera installée sur un battant à rajouter au châssis. En outre, ces moustiquaires sont généralement fournies avec leur encadrement qui peut être en bois, en aluminium ou PVC, de la couleur de votre choix. Elles offrent l’avantage d’être relativement simple à mettre en place, mais aussi bon marché à la condition d’avoir des ouvertures de taille standard. Prévoyez une trentaine d’euros minimum pour une fenêtre de 125x170 cm. De plus, si vous possédez un animal domestique, ces moustiquaires vous permettent d’ouvrir vos fenêtres en grand pour aérer sans avoir à vous soucier de leur sécurité. Attention toutefois à choisir une moustiquaire adaptée aux griffes acérées et /ou aux dents de votre petit compagnon. Notons toutefois que ce type de moustiquaire n’est pas pratique si vous souhaitez accéder à un balcon ou une terrasse.

Les moustiquaires déroulables.

Les moustiquaires enroulables sont composées d’une toile placée tout autour d’un axe qui est généralement caché dans un coffrage. Ces moustiquaires sont installées en haut ou sur le côté des fenêtres dans le cas des moustiquaires latérales. Elles sont particulièrement appréciées pour leur flexibilité, car elles se roulent et se déroulent en un clin d’oeil, permettant ainsi d’accéder rapidement aux ouvertures de la maison. De plus, ces moustiquaires sont discrètes et passent quasiment inaperçues. Quant à leur installation, elle est accessible à tous en suivant à la lettre les indications de la notice. Attention seuls les modèles à ouverture latérale conviennent pour les portes et les portes-fenêtre et les baies vitrées. Enfin, niveau tarifs prévoir une cinquantaine d’euros minimum pour une fenêtre de taille standard.

Les moustiquaires plissées.

Dernières arrivées sur le marché des moustiquaires, les modèles plissés s’ouvrent de façon latérale, « en accordéon ». Ces moustiquaires sont montées sur un rail de guidage avec un système de roulement à billes afin de supporter un usage intensif. De ce fait, ce type de moustiquaire est particulièrement prisé pour les lieux de passage comme les portes d’entrée, les portes-fenêtres et les baies vitrées. Si elles sont appréciées pour leur solidité et leur esthétique, en revanche ces moustiquaires affichent des prix relativement chers, à partir de 200 euros, ce qui explique certainement leur faible succès au profit des moustiquaires latérales.

Les moustiquaires de lits.

MoustiquaireEn voyage ou à la maison, les moustiquaires de lit représentent une alternative économique et pratique aux moustiquaires traditionnelles. Aussi facile à transporter qu’à installer elles n’en sont pas pour autant moins esthétiques et efficaces. Vous avez le choix entre les moustiquaires imprégnées de produits répulsifs préconisés dans les pays exotiques. La plupart des répulsifs ne sont pas supportés ou adaptés aux jeunes enfants, ils doivent donc avoir leurs propres moustiquaires ou des moustiquaires non imprégnées, idéales sous nos latitudes. Parmi ces deux types de moustiquaires, vous trouverez des modèles de forme rectangulaire, spacieux, mais pas toujours évident à installer, car ils réclament 4 points d’accroche. Par ailleurs, il existe aussi des modèles plus arrondis, suspendus au plafond à l’aide d’un petit cerceau, avec seulement un ou deux points d’attache, mais moins confortables que les modèles rectangulaires.

Enfin pour conclure cette enquête, à défaut de moustiquaire, BricoleurDuDimanche vous propose quelques conseils pour mettre fin à vos déboires avec les insectes volants.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Bricoler, c’est avant tout :
  • Gagner en autonomie
  • Faire des économies
  • Un peu de tout ça !
keyboard_arrow_up