Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): Marteau41

Comment réaliser un terrarium ?


iStock.com - Shaiith

Le terrarium est devenu la star végétale de la décoration d’intérieur ! Vous vivez en appartement et n’avez pas de jardin ? Vous n’avez pas de plantes puisque vous n’avez pas la main verte ? Le terrarium est fait pour vous. Cet aquarium de verdure que l’on peut réaliser soi-même est la solution pour faire entrer un peu de verdure chez soi en toute saison sans avoir besoin d’être bon jardinier. Alors, comment réaliser son terrarium ?

Quel contenant utiliser ?

Lorsque vous réalisez un terrarium, la première règle à respecter est d’utiliser un récipient transparent et de préférence en verre pour que les plantes aient une bonne source de lumière. Dans un second temps, sélectionnez le contenant le plus profond que vous aurez pour permettre un bon enracinement.

Pour une question de praticité, vérifiez aussi que l’ouverture vous permette de faire passer vos végétaux facilement, sinon le montage ne sera pas possible. Essayez de faire un peu de récup en réutilisant des objets dont vous ne vous servez plus : vase, aquarium, saladier… Par exemple, gardez vos vieilles ampoules pour réaliser de petits terrariums suspendus idéaux pour aménager votre balcon ou terrasse. Vous pouvez également trouver des idées de récipient dans le commerce : théière, bonbonnière, cloche, jarre, lanterne…, les idées ne manquent pas.

Quelles plantes choisir ?

Vous êtes plutôt libre dans le choix de vos plantes tant qu’elles ne demandent pas beaucoup d’entretien. Vous vous en doutez, il est aussi recommandé de choisir des plantes de petite taille pour ne pas avoir à tailler toutes les semaines ce qui dépasse.

Il faut également privilégier les plantes qui supportent l’humidité puisque le terrarium à tendance à faire un effet de serre. De ce fait, les plantes que l’on trouve en forêt ou dans la jungle auront plus de chance de résister que des espèces méditerranéennes.

Si vous mettez plusieurs variétés de végétaux, faites en sorte qu’ils aient des caractéristiques et des besoins semblables pour une pousse homogène et un entretien unique à tous.

À noter : la lumière a tendance à se réfléchir sur le verre et donc les plantes perdront de la lumière malgré la transparence. Les plantes ayant besoin de peu d’ensoleillement seront donc plus adéquates.

Montage du terrarium

Avant de commencer votre montage, il faudra vous équiper de quelques indispensables pour former la base de votre terrarium :

  • Terreau : de préférence un terreau drainé avec un peu de sphaigne ou de la tourbe ;
  • Charbon actif : il permet de garder le terreau frais ;
  • Galet ou gravier : ces petites pierres aident au drainage ;
  • Mousse végétale : elle a un effet éponge pour absorber l’eau en trop ou en conserver si besoin…

Commencez par nettoyer votre bocal avec du savon antibactérien pour éviter le développement de bactéries au cours du temps. Sur environ 2 cm, tapissez le fond de vos pierres et de charbon. Recouvrez le tout de mousse végétale abondamment. Vient ensuite le terreau dont la quantité dépendra de la longueur des racines de vos plantes et de la taille de votre contenant. Généralement, il faut entre 5 à 10 cm de terreau. Aérez-le, tassez-le légèrement sur le dessus et creusez des petits trous à l’emplacement de vos plantes. Dénudez les racines de vos plantes et placez-les dans les trous en les recouvrant de terreau. Humidifiez le tout et vous n’aurez plus qu’à ajouter les décorations de votre choix pour avoir un joli jardin d’intérieur.

Entretien du terrarium

L’entretien dépend en fonction de si votre terrarium est ouvert ou fermé. Un terrarium ouvert créera moins d’humidité, il faudra donc les arroser plus souvent, environ une fois par semaine. Bien évidemment, le besoin en eau dépend des espèces de plantes que vous aurez utilisées. Les cactus et les plantes grasses nécessitent d’être arrosés qu’une fois le mois. Si vos plantes prennent de l’ampleur, n’hésitez pas à les tailler un peu. Pensez également à retirer les parties mortes ou abîmées.

À noter : si votre terrarium est fermé, sous cloche par exemple, aérez-le de temps en temps.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Côté jardin, vous êtes plutôt :
  • Jardin à la française
  • Jardin à l’anglaise
  • Jardin à la japonaise
  • Je n'ai pas de jardin
keyboard_arrow_up