Vinyle sur dalles pvc

Vinyle sur dalles pvc

avatar - Marmottebleue
Petite nouvelle
Message(s) : 2
le 09/05/2014 à 23h34
Bonsoir,

Au secours, je suis en pleine galère. Je suis locataire d'un appartement situé au dernier étage d'un grand immeuble des années 80 et dans un angle. Autant dire que je n'ai pas intérêt à me plantouiller avec le chauffage.

C'est un chauffage au sol, les dalles sont en plastique dur (je pense que c'est du pvc) et d'une couleur horrible . Je voudrais donc changer la couleur du sol.

J'ai bien compris que le repeindre est une très mauvaise idée.

J'envisage le vinyle mais peut-on coller (colle ou bandes adhésives) du vinyle sur du pvc sur un sol chauffant? Je vais perdre de la chaleur? Si oui, comment compenser cette perte?

Certains magasins conseillent de tout faire enlever, réajuster le sol et poser le nouveau sol. Je m'en sors avec une facture entre 2 500 et 3 100 euros, si pas d'amiante... Ca tourne pas rond là-dedans
D'autres m'affirment que je peux coller l'un sur l'autre, ça me laisse perplexe.

Pourquoi les nouveaux vinyles ont un textile isolant? Isolation phonique, je comprends, mais pourquoi isoler de la chaleur quand il s'agit de chauffage au sol?

Merci pour vos précieux conseils.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 09/05/2014 à 23h47
, Marmottebleue, sur ce site d'entraide.
J'ai déjà réalisé cela, avec des lames adhésives (tu as Gerflor ou Tarket ou marque de GSB).
Si ce sont les même dalles que j'ai connues, elles sont bien jointives, on ne verra donc pas de joints en creux.
Dans mon cas, c'était chauffage par radiateurs. Dans ton cas, cela va donc réduire l'efficacité du chauffage par la sol, ce qui peut être un avantage si la température du sol était trop élevée (mais ça c'était plutôt le défaut des constructions des années 60/70) ou un inconvénient si la température de ton logement est correcte ou trop juste.
Tu peux récupérer un peu en posant du dépron (polystyrène) de 2 à 6mm avant de retapisser les murs.
L'atténuation thermique est inhérente au matériau employé. Peut-être en existe-t'il de meilleur conduction thermique ? Attendons d'autres réponses...
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 10/05/2014 à 05h42
coucou

étonnant que GDS n'y ait pas fait attention

la fatigue sans doute

je suis locataire dites vous .......... et en tant que locataire vous n'avez pas le droit d'effectuer ce genre de travail sans une autorisation écrite du bailleur

sinon vous devrez lors de votre départ peut être tout remettre en l'état

je ne vois en quoi la pose de dépron sur les murs intervient dans le cas présent, quelque chose m"échappe

ce n'est à mon avis pas 3/4mm de vinyle qui vont changer grand chose au transfert de chaleur, ce n'est pas un isolant, tout au plus cela mettra quelques minutes de plus pour atteindre la température lors de la mise en route du chauffage

hormis le problème d'autorisation du propriétaire, j'en vois un autre

il faut impérativement que la colle qui se trouve sur la dalle soit étudiée pour résister à la température du sol, les colles ont tendance à ramollir sous l'effet de la chaleur

en outre il y la stabilité dimensionnelle des dalles qui peut bouger sous l'influence de la dilatation et du retrait

il faut trouver des dalles vraiment adaptées pour cette application

Citation :


je note ceci sur un site spécialisé à propos des dalles sur surface chauffante

Inapproprié au plancher chauffant, bien qu'il soit régulièrement cité comme revêtement
compatible
.

ailleurs je trouve qu'il faut prendre des dalles résistantes à au moins 30°C pour une température au sol voisine entre 19 et 22°C;

donc bien se renseigner sur ce point



Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 10/05/2014 à 10h05
Bonjour.
Merci Kriske de m'avoir repris :
* Chauffage par le sol, moderne (basse température) : 35°C à prévoir. L'adhésif peut ne pas aimer. Ce serait pire avec des chauffages à plus haute température (dans les années 60/70, c'était de l'eau à 80°C circulant dans peu de tuyaux en acier).
* Les quelques minutes perdues lors de la diffusion de la chaleur représentent une perte de puissance thermique : les déperditions ne changeant pas, le chauffage pourrait devenir insuffisant. Le dépron servira à atténuer les déperditions (oui, je sais, ce n'est pas une isolation de qualité, mais elle fait perdre très peu de place et elle est facile à mettre en œuvre).
* Effectivement il faut obtenir du bailleur un accord écrit, même si c'est de l'amélioration par rapport à l'existant. Ces lames ne s'enlèvent pas facilement (et elles peuvent entraîner tout ou partie des anciennes si ces dernières ont un défaut de collage).
En conclusion, recherche et action à poursuivre, ce n'est pas gagné Pleure Pleure Pleure.
@+
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Marmottebleue
Petite nouvelle
Message(s) : 2
le 10/05/2014 à 16h44
Bonjour à tous et mille mercis pour ces premiers éclairages !
J'ai pris des dalles en vinyles (à clipser ou à coller) et telle que vous me voyez je suis en pleine expérience : j'ai rempli 2 Bouillottes d'eau chaude, très chaude, j'ai les ai mises l'une à côté de l'autre et posé mes bouts de dalles dessus pour estimer la déperdition de chaleur et voir si elles se gondolent T\'es sûr ?
Je vais analyser les résultats et reprendre vos précieux conseils.
Encore merci
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 10/05/2014 à 19h29
coucou

le fait n'est pas de savoir si cela gondole, mais si cela se rétracte ou se détend avec la température du sol

les clipsables auraient ma préférence car pas de problème de colle au démontage

et dans ce cas pas besoin de l'avis du proprio

notez qu'en réfléchissant bien, à l'usage des poussières peuvent s'incrustées entre les dalles et lors du démontage laisser une trace indélébile

ce qui serait délicat aussi au moment de votre départ

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4346
le 14/05/2014 à 09h04
bonjour, Ce chauffage au sol ??? à eau ??? électrique ??

Si c'est un chauffage électrique, il risque de surchauffer et de griller même.... et ce sera de votre faute.

Si c'est un chauffage à eau, vous trouvez un vynyl un peu épais que l'on peut juste poser, il est très stable et ne bouge pas. Attention quand même si on déplace un meuble, ça pourrait faire du vilain.

Vous ne perdrez pas de chaleur, elle met juste un peu plus de temps en début de chauffe, ensuite ça ne change pas grand chose.

Etant locataire, il faut impérativement l'autorisation écrite du bailleur comme dit plus haut.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
54 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (50)
25 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (23)
21 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (19)

92 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 289