Ma newsletter

MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION

le 24/09/2007 à 01h14

Joint souple pour carrelage

Bonjour,

Lors d'une reprise partielle d'un carrelage qui s'était décollé et fendu Colère , suivant le conseil d'un vendeur j'ai utilisé du mortier "joint souple" pensant réduire les contraintes des murs sur le carrelage car il n'y a pas d'espace périphérique.
Mais j'ai l'impression que la dureté ses joints ne différent pas des précédents... Triste
Qui peut me faire part de son expérience avec ce type de mortier ?

Pour éviter de nouveaux désagréments Cool , j'envisage de scier des joints selon deux diagonales (le carrelage est posé en diagonale) et faire un joint souple de mastic élastomère à la pompe.
Solution valable Yeux au ciel ? pertinente Euh ! ?

D'avance merci
Satisfait ou non des réponses obtenues... soyez sympa : faites connaitre votre conclusion.
le 24/09/2007 à 09h38

Joint de carrelage

Bonjour.
Des joints souples ne sont pas pour autant des joints élastiques.
Par contre je suppose qu'avant de re-jointoyer tu as bien dégarni les anciens joints ? A te lire je ne suis pas sûr.
Mais pourquoi veux-tu des joints souples ? Si ton sol est une dalle béton, sans souplesse, c'est inutile. Mais si c'est sol moins stable (cas typique du carrelage posé sur panneaux d'aggloméré) cela est nécessaire.
Quant à l'espace périphérique il n'est pas nécessaire avec le carrelage : il suffit d'un joint entre le carreau et le mur, tout comme entre les autres carreaux.
Enfin, si des carreaux se sont décollés c'est que le collage est défectueux (le toc-toc au doigt plié sonne creux), ce qui peut provoquer une casse en cas de choc.
Quant à la solution joint souple (silicone), elle est possible mais pour l'accrochage bien dépoussiérer et bien sêcher.
Le gros avantage des carreaux mal collés, c'est que la dépose pour remplacement est facile.
Mais attends : si tes carreaux sont posés en diagonale, ne serait-ce pas parce qu'ils sont posés sur un ancien carrelage ? ceci expliquerait cela...
le 24/09/2007 à 14h18

Hello DomEltro,

Tu as, en grande partie répondu à ma question :
"Des joints souples ne sont pas pour autant des joints élastiques." ,
Mais alors que signifie "souple" ?

Pour tout dire, ce carrelage à l'origine a été fait sur une chape de 10cm d'épaisseur isolée de la dalle par 10cm de polystyrène, sans espace périphérique mais avec un joint entre doublage des murs et carreaux.
Je n'ai pas tout refait car + de 26m2 de surface dans une pièce avec mezzanine, enduite d'un crépis blanc des plinthes jusqu'au faitage.
De fait si je refaisais entièrement le carrelage il aurait fallu tout refaire du sol au plafond !
Les dégâts constatés était un décollage en ligne de carreaux formant des "collines" selon deux diagonales. Donc selon mon analyse il y avait deux défauts de pose : 1 = mauvais collage, 2 = jonction entre murs et carreau => compression !
En final, la solution mettre un joint souple de mastic élastomère à la pompe ne te parait pas idiote ?

D'avance merci
Satisfait ou non des réponses obtenues... soyez sympa : faites connaitre votre conclusion.
le 24/09/2007 à 14h54

Curieux 38 a écrit: :
"Des joints souples ne sont pas pour autant des joints élastiques." ,
Mais alors que signifie "souple" ?

La matière contient une résine : cela supporte de légers mouvements, alors que les joints ciment traditionnels se fendillent et partent finbalement en poussière.
Citation :
Pour tout dire, ce carrelage à l'origine a été fait sur une chape de 10cm d'épaisseur isolée de la dalle par 10cm de polystyrène, sans espace périphérique mais avec un joint entre doublage des murs et carreaux.

1Ocm (que tu as vraisemblablement armés de treillis) on peut dire que c'est stable, non ?
Citation :
Les dégâts constatés était un décollage en ligne de carreaux formant des "collines" selon deux diagonales. Donc selon mon analyse il y avait deux défauts de pose : 1 = mauvais collage, 2 = jonction entre murs et carreau => compression !

Je ne comprends pas les "collines" : les carreaux se sont soulevés de la chape ? Cette chape est restée en bon état ?
Citation :
En final, la solution mettre un joint souple de mastic élastomère à la pompe ne te parait pas idiote ?

Après avoir recollé les carreaux décollés ? par quelle technique ?
Enfin refais-tu tous les joints ou seulement quelques-uns ? tu vas avoir (de suite ou au vieilissement) un écart d'aspect et de couleur ?
@+tard.
le 26/09/2007 à 14h41

Défaut carrelage

Hello DomEltro,

Voici un dessin (je n'avais pas fait de photo !) pour expliquer le défaut.
Et en effet la dalle est bien stable (10cm d'épaisseur, avec treillis métallique et coulée en une seule fois... j'en remercie encore les copains).
A noter que ce ne sont pas deux vagues perpendiculaires (dessin) mais quatre qui se sont produites !
On peut imaginer qu'un certain nombre de carreaux se sont cassés et ont été cassés pour nettoyer la surface.
Autre réponse suit...

Images jointes:

Satisfait ou non des réponses obtenues... soyez sympa : faites connaitre votre conclusion.
le 26/09/2007 à 14h49

Carrelage : projet joint

Hé oui,

Après avoir vu le défaut Colère , voici l'histoire en images :
1- le carrelage original ,
2- le carrelage refait Tout fier que dans sa partie centrale car :
==> je ne voulais pas toucher aux plinthes (cf explications précédentes),
==> il me fallait une solution pour compléter la surface avec des carreaux différents, d'où ce motif de trois carrés! Yeux au ciel
3- les joints que j'envisage de refaire à la pompe. Triste

Salut DomEltro et merci pour ton suivi.

Images jointes:

Satisfait ou non des réponses obtenues... soyez sympa : faites connaitre votre conclusion.
le 26/09/2007 à 22h43

Soulèvement de carrelage

Bonsoir, Curieux38.
Ce que je ne comprends pas c'est l'événement qui a provoqué un tel décollement.
Le carrelage n'est pas aussi vivant que le bois. Tu ne l'as pas posé en flottant par hasard Tire la langue Tire la langue Tire la langue ?
Habituellement un mouvement dans le support se traduit par des décollements si la pose est imparfaite, ou par des fissures y compris dans les carreaux lorsque la pose est bien faite. C'est un phénomène dont on voit encore les conséquences en cas de chauffage par le sol, ou le cheminement de tuyaux de chauffage sans gaine.
As-tu déposé les (des) carreaux décollés ? quel est l'état de la dalle ? quel est l'état de la colle sous carreaux ?
Je crains toujours les réparations dont les causes ne sont pas éclaircies. A la rigueur si tu avais fait une pose jointive («à joint zéro») cela expliquerait un peu. Mais pas vraiment non plus.
Bref tu me poses une sacrée colle Grand sourire Grand sourire Grand sourire !
le 26/09/2007 à 23h27

Surprise

Bonsoir DomEltro,

Hé oui, moi aussi je n'ai pas su le pourquoi de ce défaut ! Confus
Sache que 80% des carreaux se sont décollés sans casse essentiellement dans la surface centrale. Certains ont nécessité un "décollage".
La dalle était en bon état, et j'ai passé 15h avec un burineur pour nettoyer la colle qui restait. Oui
Je n'ai pas noté de faille. le seul défaut précédent ce "soulèvement" (lors du soulèvement j'étais dessus une de ces vagues, c'était comme un petit tremblement de terre) a été un décollement progressif de nombreux carreaux sur une période d'environ 3 ans. Mouais...
En conclusion je reste sur mon idée de mettre un joint souple de mastic élastomère à la pompe. Le risque de changement de couleur est vrai, mais je l'espère peu visible car leur couleur est "gris ciment". Cool

STP, Encore une question, que penses-tu de la scie vue à la télé:
Lien ici.
pour creuser les joints existants ?
Encore merci DomEltro.
Satisfait ou non des réponses obtenues... soyez sympa : faites connaitre votre conclusion.
le 27/09/2007 à 10h07

Soulèvement de carreaux

Curieux 38 a écrit: :
Sache que 80% des carreaux se sont décollés sans casse essentiellement dans la surface centrale. Certains ont nécessité un "décollage".
La dalle était en bon état, et j'ai passé 15h avec un burineur pour nettoyer la colle qui restait.
Je n'ai pas noté de faille. le seul défaut précédent ce "soulèvement" (lors du soulèvement j'étais dessus une de ces vagues, c'était comme un petit tremblement de terre) a été un décollement progressif de nombreux carreaux sur une période d'environ 3 ans.

As-tu réjà effectué la repose ?
Citation :
En conclusion je reste sur mon idée de mettre un joint souple de mastic élastomère à la pompe. Le risque de changement de couleur est vrai, mais je l'espère peu visible car leur couleur est "gris ciment".

Réponds à ma question avant, stp
Citation :
que penses-tu de la scie vue à la télé:
Lien ici.
pour creuser les joints existants ?

Rien de bon. "Avec cette scie vous pouvez couper l'aluminium, le bois, le cuivre, le laiton, le plastique, l'acier,l'acier inoxydable… Avec sa profondeur de coupe de 33mm, cette scie remplace à elle seule, une scie classique, une scie sauteuse, une scie circulaire et offre à chaque fois une coupe nette , rapide et sans bavure"" : il s'agit probablement de lames de haute qualité avec un moteur à démarrage progessif : le plus est le rouleau de guidage. Les lames ne sont pas précisées "ciment" ou "béton" : je crains qu'elle ne soient vite usées par ces matériaux. De plus, je ne sais pas ce qu'est une scie classique sauf si elle est manuelle; on ne peut pas remplacer une scie sauteuse par une scie à disque : donc cette publicité est trompeuse.
Pour enlever les anciens joints il me semble dangereux d'utiliser une machine à moins qu'elle ne tourne à basse vitesse : le risque d'entamer les carreaux est important. Dans le temps je prenais un tournevis plat qui s'usait par trop. Je sais qu'il existe des outils pour le faire : je prends simplement quelques gros clous que je meule en conséquence : quand ils sont usés, je les reforme et je continue. Lubrifiant : huile de coude.
J'ai acheté il y a peu une rainureuse dont les lames sont diamantées et segmentées : cela se loue aisément, mais dans ce cas fais un essai préalable ailleurs avant de prendre des risques ici.
@ + de te lire...
le 27/09/2007 à 12h08

Bonjour,

Eh oui, le carrelage est reposé depuis deux ans.
Je m'inquiète actuellement car, comme je l'ai expliqué, je n'ai pas touché aux carreaux périphériques et tout particulièrement à ceux qui étaient sous les plinthes, or deux d'entre-eux commencent à sonner le creux (décollage en cours !)... d'où ma question sur le joint souple et mon projet!

En ce qui concerne la scie, je crois que je me suis trompé de lien : le BON.
Cette scie est fournie avec entre autres un disque diamanté et sa profondeur de coupe (12mm) doit suffire... ton avis ? je n'ai jamais vu cet outil dans un magasin.

à+ et merci
Satisfait ou non des réponses obtenues... soyez sympa : faites connaitre votre conclusion.
le 27/09/2007 à 14h41

Curieux 38 a écrit: :
Eh oui, le carrelage est reposé depuis deux ans.

Je pense que ma question n'est pas claire : je parle uniquement des carreaux qui se sont soulevés et/ou décollés.
Citation :
Je m'inquiète actuellement car, comme je l'ai expliqué, je n'ai pas touché aux carreaux périphériques et tout particulièrement à ceux qui étaient sous les plinthes, or deux d'entre-eux commencent à sonner le creux (décollage en cours !)... d'où ma question sur le joint souple et mon projet!

Pour ceux-là un mouvement différentiel murs<>carreaux est plausible. Une repose après avoir rogné éventuellement le carreau à la disqueuse pour ménager un espace d'au moins 3mm par rapport au mur serait correcte.
Pour ma part, je pense être trop puriste. Depuis toujours (ou plutôt je ne me souviens pas de l'événement qui l'a généré) lorsque je pose des carreaux (au sol comme en faïence murale) j'humidifie le support et je mouille le carreau avant de coller (en simple comme en double encollage) : l'humidité de l'ensemble support-colle-carreau disparaît de façon homogène. A l'inverse, j'ai vu plusieurs fois des carreleurs poser les carreaux secs (dont mon collègue l'an dernier sur un chantier conjoint) : l'adhérence superficielle est rapide, mais quelques temps après ça sonne creux. Dans certains cas c'est intéressant (facilité de dépose Grand sourire Grand sourire Grand sourire , et en cas de contraintes décollage des carreaux plutôt que leur fissurage : Tire la langue Tire la langue Tire la langue ). Et finalement les carreaux ne tiennent pas tellement par adhérence sur le support, mais plutôt par coincement grâce aux joints Euh ! T\'es sûr ? Euh !
Citation :
En ce qui concerne la scie, je crois que je me suis trompé de lien : le BON.
Cette scie est fournie avec entre autres un disque diamanté et sa profondeur de coupe (12mm) doit suffire... ton avis ? je n'ai jamais vu cet outil dans un magasin.

Autant je ne crois pas dans l'autre autant j'aurais un doute favorable pour celle-ci : j'avais vu la pub, j'ai failli l'acheter, je crois que j'ai reculé à cause des doutes sur l'achat des consommables probablement spécifiques. Depuis je navigue mieux encore sur le net, je chercherais où trouver les consommables à un prix concurrentiel avant de prendre la machine. Comme tu navigues comme un as, nul doute que tu vas organiser cela «aux petits pois» !
Et en faire profiter ce forum !
Voir aussi
bouton_charte bouton_faq
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d'emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Cuisine : réussir son aménagement
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
Le sondage de la semaine
Pratiquez-vous le home staging ?
  • Souvent, j’adore la décoration !
  • Parfois, pour certains objets
  • Jamais, je préfère le neuf
  • Je ne connais pas le concept
Membres en ligne
Membres :

-

Visiteurs non identifiés : 190
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience. En savoir plus ici.
keyboard_arrow_up