Bricoleur du Dimanche

Champignons

Par sheriffk

avatar - sheriffk
Petite nouvelle
Message(s) : 1
20/06/2012 à 18h17
20/06/2012 à 18h17
Bonjour à tous, Je viens vous demander de l'aider. Il y a depuis 1 mois environ une infiltration d'eau dans ma chambre (sous le toit). Ce matin je me suis réveillée avec ce truc au dessus de la tête sur une poutre. est-ce que la mérule peut prendre cet aspect? Sinon qu'est-ce que ça peut bien être et surtout est-ce dangereux? Je suis locataire, je peux donc prendre mes jambes à mon coup plutôt facilement si nécessaire. Il y a sous le champignon noir un "lit" blanc et cotonneux. Merci d'avance! https://imageshack.us/photo/my-images/809/dscn0811a.jpg
ou créer un compte pour participer
Annonce

Réponses

Par piwi5

avatar - piwi5
Promoteur
Message(s) : 2250
20/06/2012 à 21h21
20/06/2012 à 21h21
Bonsoir,

je t'avoue qu'il a une sale gueule ton champignon mais inconnu pour moi.
Si il est au dessus du lit, le mieux est de dormir dans une autre pièce,
Tu dois faire constater au proprio avec A.R car même si tu nettoies,
on ne connait pas l'état du support.
L'humidité + chaleur actuelle peut vite transformer ce champignon en une véritable infection.

Si le proprio ne veut pas intervenir pas en urgence, passe en mairie,
ils ont un service sanitaire et eux auront tout pouvoir au nom du maire,
pour obliger le proprio à agir sinon il placera l'appart insalubre.

Tente la médiation mais n'attend pas trop.

Bonne soirée.

Mouais...
ou créer un compte pour participer
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
20/06/2012 à 23h00
20/06/2012 à 23h00
bonjour , à choisir entre une belle araignée et le champignon mon choix et vite fait, mais bon se champignon et vorace.

mérule ou champignon de maison:

Parmi les champignons susceptibles de détruire les bois de construction, le plus fréquent et de beaucoup le plus redoutable, est la Mérule qui, dans le langage courant, est souvent appelée le champignon des maisons du fait qu'elle est par excellence l'espèce nuisible aux bois des bâtiments.

Si les conditions de température et d'humidité sont favorables au champignon, le bois est rapidement réduit en une substance jaunâtre ou brunâtre, cassante, sèche.

La Mérule attaque surtout les bois feuillus : le chêne, notamment, peut être atteint s'il se trouve au contact de bois résineux infestés. C'est le taux d'humidité du bois qui détermine la possibilité de sa végétation. Le minimum d'humidité nécessaire est 22%. Si le bois contient un taux d'humidité supérieur, l'attaque peut se produire. Les risques augmentent avec une construction mal conçue, des infiltrations d'eau, des fuites de canalisation ou un mauvais entretien. Sa croissance est favorisée par une atmosphère confinée, par l'obscurité, ainsi que par les émanations ammoniacales (émanation des lieux d'aisance, par exemple). Quand toutes ces conditions favorables sont réunies, ce champignon peut détruire en quelques mois les pièces de bois qu'il a envahies.

En digérant la cellulose, le champignon libère de l'eau qui augmente l'humidité du bois et accélère l'attaque. Une attaque légère au début peut ainsi devenir foudroyante dans un espace clos d'où la vapeur d'eau ne peut être éliminée. Une ventilation suffisante, assurant le renouvellement de l'atmosphère, est donc une mesure préventive indispensable.

Mesures à prendre

L'hygiène de la construction ne peut évidemment pas éliminer les risques d'humidification accidentelle, qui dépendent de causes imprévisibles, mais peut aisément supprimer l'humidification permanente, et éviter la stagnation de l'air.

ou créer un compte pour participer

Connexion

Devenir membre du forum

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 7