Bricoleur du Dimanche

Bouches VMC silencieuses

avatar - clacla6422
Petite nouvelle
Message(s) : 5
24/04/2016 à 11h19
24/04/2016 à 11h19
Bonjour, J'habite dans un immeuble et on a posé un variateur sur le moteur VMC dans les combles ( je me suis battue pendant 10 ans pour ça!! mais avant je n'étais que locataire..) Cependant maintenant certains se plaignent de l'humidité dans leur salle de bain si le variateur a une position basse ( moins d'air aspiré ), et j'ai l'impression qu'ils remontent le niveau du variateur.. Par contre moi, je ne supporte plus le bruit de l'aspiration qui est tres forte chez moi et qui est surtout genante le soir et la nuit..( kichenette ouverte sur le salon et il faut que je laisse toutes les portes ouvertes pour le chat à la maison, donc j'entends la vmc de la salle de bain dans ma chambre aussi ). Donc en fait je voulais savoir si je pouvais isoler acoustiquement les bouches VMC chez moi, tout en laissant l'air être aspiré ( de manière plus raisonnable donc )? Je trouve que les bouches vendues dans le commerce n'ont pas de joint efficace et sont plus bruyantes que mes bouches actuelles.. Sinon peut-on isoler le bruit dans la gaine ? Laine de vert ou autre? Avez-vous des "trucs"? Merci beaucoup!!!!!!!!!!!!!!
ou créer un compte pour participer

Réponses

Par repartou

avatar - repartou
Contremaître
Message(s) : 451
25/04/2016 à 17h47
25/04/2016 à 17h47
salut

ca arrive de mettre ca pour eviter le bruit pour les apparts les plus proches des groupes vmc




-c'est une manchette en mousse

-il faut enlever la bouche et l'installer dans le tube

-tu peut le fabriquer toi meme

a+

Images jointes :

mousse.jpg

bwabwabwabwabwabwabwabwa
ou créer un compte pour participer
avatar - clacla6422
Petite nouvelle
Message(s) : 5
27/04/2016 à 11h35
27/04/2016 à 11h35
Tres bien! je vais essayer!! je te tiens au courant :-)
ou créer un compte pour participer
avatar - clacla6422
Petite nouvelle
Message(s) : 5
03/05/2016 à 17h10
03/05/2016 à 17h10
Bonjour, Bon j'ai mis un manchon créé avec un manchon pour isoler les tuyaux J'ai mis ça dans la bouche mais ca siffle encore.. j ai mis du coton pour bloquer un clapet qui je crois était à l'origine du bruit mais toujours pareil.. y a t il des bouches vmc de renovation qui permettent vraiment de rendre vraiment silencieux l'extraction d air dans un appartement? que vaut cette bouche d'extraction? https://www.castorama.fr/store/Bouche-dextraction-BapSI-WC--125-mm--prod4270010.html?navAction=jump&isSearchResult=true ca m etonnerait que ce soit silencieux.. merci!
ou créer un compte pour participer
avatar - Confusioux
Contremaître
Message(s) : 213
03/05/2016 à 18h42
03/05/2016 à 18h42
Bonjour
On peut craindre que le remplacement de la bouche soit inefficace.
Quel est la nature du bruit? Est-ce un sifflement provoqué par un débit d'air excessif ? Ou un bruit de fond qui provient du caisson VMC trop proche ?
Votre appartement doit être situé au dernier étage.
Si vous pouvez accéder à la gaine qui lie la bouche au caisson, vous pourriez l'équiper d'un piège à sons efficace.

De toutes façons, le niveau sonore de la bouche doit être inférieur à celui fixé par les normes. Ma mémoire ne me permet pas de citer le chiffre, mais je vais chercher.
Il vous faut donc mesurer le niveau sonore, soit en louant un sonomètre, soit un sonomètre accompagné d'un technicien, (plus cher), soit en installant un programme ad-hoc sur votre portable.
La précision ne sera pas extra, mais vous aurez, et pourrez nous donner une indication.
C+
ou créer un compte pour participer

Par titi116

avatar - titi116
Modérateur
Message(s) : 6194
03/05/2016 à 19h55
03/05/2016 à 19h55
bonjour,
il se peut que certains de vos voisins aient bouchés des bouches d'aspiration......mais en fesant ça ,les bouches restés ouvertes aspirent plus et generent du bruit
a+
ou créer un compte pour participer

Par repartou

avatar - repartou
Contremaître
Message(s) : 451
04/05/2016 à 17h08
04/05/2016 à 17h08
salut

le truc avec la manchette en mousse c'est que

plus elle est longue et meilleur c'est

sans mauvais jeu de mots

ne pas hesiter si c'est possible a en faire une de 30 cms de long

a+

bwabwabwabwabwabwabwabwa
ou créer un compte pour participer
avatar - clacla6422
Petite nouvelle
Message(s) : 5
13/05/2016 à 10h07
13/05/2016 à 10h07
bonjour desolee pour le retard de la reponse.. ok je vais telecharger un sonometre sur mon portable, c est interessant j ai reussi à faire baisser le variateur sur le moteur, ca va un peu mieux et j attends un devis d aldes pour changer mes bouches et mettre un kit phonique a suivre! sinon oui le coup du manchon à rajouter sur la gaine pourait etre une autre solution merci, je vous tiens au courant ps: je veux bien la norme du bruit des vmc si vous avez trouvé!?
ou créer un compte pour participer

Par titi116

avatar - titi116
Modérateur
Message(s) : 6194
13/05/2016 à 15h06
13/05/2016 à 15h06
re,


La réglementation acoustique applicable aux logements anciens




Les performances acoustiques des habitations ayant fait l'objet d'une demande de permis de construire déposée à compter du 1er janvier 2000 sont soumises à l’arrêté du 30 juin 1999. Celles des habitations édifiées entre le 1er janvier 1996 et le 31 décembre 1999 sont soumises à l'arrêté du 28 octobre 1994. Les constructions édifiées entre le 1er juillet 1970 et le 31 décembre 1995 sont soumises à la réglementation issue du décret et de l'arrêté du 14 juin 1969. Les habitations construites entre 1955 et 1969 sont soumises à une réglementation imprécise qui imposait aux constructeurs une isolation acoustique "suffisante". Les immeubles antérieurs à 1955 ne sont soumis à aucune norme réglementaire quant à leur isolation acoustique. S'il s'agit d'une maison ancienne antérieure au 1er juillet 1970, vous ne pourrez vous appuyer sur une quelconque obligation de se conformer à une réglementation acoustique.

Logements construits entre 1970 et 1996

Le logement est alors soumis à la réglementation acoustique de l'arrêté du 14 juin 1969. Cet arrêté fixe des valeurs de niveau sonore maximal pour les planchers, les cloisons séparatives et les équipements, mais ne précise aucune valeur en ce qui concerne les fenêtres.

Voici, en substance, les principales dispositions amenées par cet arrêté.

Pour une émission sonore égale à 80 décibels si c’est un logement, à 85 dB si c’est un commerce – entre autres conditions relatives au spectre d’émission, le niveau sonore dans un logement donné ne doit pas dépasser :
•35 dB(A) dans les pièces principales ;
•38 dB(A) dans les cuisines, salles d’eau et cabinets d’aisance.

L'isolation des planchers, y compris les revêtements de sols, doit être telle que le niveau de pression acoustique du bruit perçu dans chaque pièce principale ne dépasse pas 70 dB(A).

Dans les pièces principales d'un logement, le bruit engendré par un équipement quelconque du bâtiment ne doit pas dépasser :
•35 dB(A) en général ;
•30 dB(A) s’il s’agit d’un ascenseur, chaufferie, transformateur, surpresseur d’eau, vide-ordures et installation de ventilation mécanique contrôlée (VMC), bouches d’extraction comprises.

Dans les cuisines, le bruit qui y est engendré :
•par un équipement quelconque, ne doit pas dépasser 38 dB(A) ;
•par une installation de VMC, ne doit pas dépasser 35 dB(A)

Cette réglementation est ancienne et ne correspond plus aux exigences actuelles en matière de confort acoustique. De tels logements donnent d’ailleurs souvent à leurs acquéreurs l’impression de ne pas être conformes à la réglementation alors qu’ils le sont. Le respect des normes réglementaires n’est pas une garantie de confort, qui, lui, reste lié à la sensibilité à l’environnement sonore de chacun.

Modification des équipements collectifs

La circulaire du 9 août 1978 (chapitre III, section 6, article 54) traite des adjonctions ou transformations d'équipements du logement, quelles qu'elles soient, et notamment des ascenseurs et appareils sanitaires, vide-ordures, installations de chauffage et de conditionnement d'air, canalisations d'eau, surpresseurs et éjecteurs d'eau, et antennes de télévision soumises à l'action du vent.
Ce texte préconise que ces équipements satisfassent aux dispositions de la réglementation en vigueur à la date de la modification ou de l'ajout. Ces travaux d'aménagement ne doivent pas avoir pour conséquence de diminuer les caractéristiques d'isolation acoustique du logement. Leur choix, leur emplacement et leur condition d'installation doivent être effectués de manière à réduire à leur valeur minimale les bruits transmis.

Logements antérieurs à 1970

Aucune réglementation acoustique n’était alors imposée aux constructeurs. Même dans le cas d’une rénovation actuelle d’immeuble ancien, aucune exigence n’est fixée au promoteur en ce qui concerne la qualité acoustique.

Si vous souhaitez plus de confort, il vous faut donc entreprendre des travaux d’isolation. Si vous êtes locataire, une négociation avec le propriétaire vous permettra de lui faire prendre en charge une partie ou la totalité des frais. Des aides financières sont possibles (voir Aides à l’isolation).

Dans des cas d’insuffisance notoire de l’isolation acoustique, une procédure judiciaire peut démontrer que le logement est « impropre à sa destination » et obliger le propriétaire à effectuer les travaux qui s’imposent.



ou créer un compte pour participer
avatar - Confusioux
Contremaître
Message(s) : 213
14/05/2016 à 15h25
14/05/2016 à 15h25
Bonjour

Pour la mesure:
- poser l'appareil à 1.5m du sol, au centre de la pièce, portes et fenêtres fermées (le tenir en main introduirait une modification)
- ne pas rester près de l'appareil: si possible enregistrer les mesures.

Si la mesure dépasse 35 dB il y a matière à discussion.

C+
ou créer un compte pour participer

Connexion

Devenir membre du forum

Membres en ligne

Membre(s) : oliv44350

Visiteurs non identifiés : 19