Isoler des boisseaux

Isoler des boisseaux

Par harley45

avatar - harley45
Apprentie bricoleuse
Message(s) : 16
le 13/10/2014 à 13h07
Bonjour,

J'ai une cheminée tubée dont le conduit est entouré de boisseaux en terre cuite dans les combles.
Mon ramoneur m'a conseillé de bien isolé tout ça car nous avons des problèmes de tirage parfois et sommes obligés de faire ramoner 2 fois dans l'hiver la cheminée pour qu'elle tire bien.

Ma question est donc : quel matériau choisir pour isoler les boisseaux ? et comment m'y prendre ?

Merci d'avance pour vos conseils !!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 13/10/2014 à 22h12
bonsoir
il est préconisé quand on se sert beaucoup des cheminées et poele à bois de faire 2 ramonages par an. c'est ce que l'on m'a toujours appris en formation et en stage..

que l'on me reprenne si je dis des bétises mais pour moi:
l'isolation de votre conduit va faire qu'il va maintenir la chaleur en la "perdant" moins dans votre maison.
De ce fait, votre conduit sera plus chaud et je ne suis pas certain que vous aurez un meilleur tirage il risque d'être moindre.
je sais qu'une technique afin d'augmenter le tirage, consiste à mettre en place un tubage de diamètre évolutif jusqu'à la sortie permettant un refroidissement du tuyau.

Apres tout dépend aussi du bois que vous brulez n'est il pas humide? de votre sortie en toiture ; est elle au dessus du faitage? quel est sont diamètre?
y a t il beaucoup de coude avant de sortir en toiture?
il y a des système qui permettent mécaniquement l'extraction d'air.

Vous devriez peut être prendre conseil auprès d'un chauffagiste si votre ramoneur n'en est pas un... ou attendre d'autres conseils de plus anciens que moi Clin d\'oeil
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - 3ieme type
Chef de chantier
Message(s) : 837
le 15/10/2014 à 19h50
Bonsoir,
Sujet intéressant, car il touche à des principes qui devraient être intangibles et parfois on a le sentiment d'entendre des choses contradictoires, peut-être parce qu'il manque des informations. Pour les conduits de ventilation (naturelle, par exemple) j'ai admis le principe que si le conduit qui passe dans les combles (isolés au niveau du plancher) n'est pas isolé, la masse d'air extraite des pièces chauffées se refroidit dans le conduit, sa masse volumique augmente et donc elle gêne le tirage. Ça paraît logique. D'ailleurs, chez moi j'ai une pièce ou l'air chaud se recondense carrément dans les combles et j'ai des gouttelettes qui retombent en venant tacher la tablette qui est dessous. Je m'apprête à grimper isoler le conduit, si ça doit servir à quelque chose. Pour les cheminées je ne vois pas pourquoi les mêmes raisonnements ne seraient pas valables. Sauf que je viens de raisonner à section constante. Si le conduit s'évase en grimpant on peut imaginer un phénomène de détente des gaz qui compense l'augmentation de la masse volumique et dispense de l'isolation du conduit?

Bon qui a les idées claires là-dessus?

Par ailleurs j'en profite pour une interrogation supplémentaire: j'ai démoli ma cheminée pour moderniser et j'ai découvert que le conduit, sans raisons compréhensibles liées à l'architecture est en S. (boisseaux 20x40 à bords arrondi, hauteur au-dessus plafond, environ 8m). M'en ouvrant à un vieux chauffagiste super expérimenté il m'a dit que les conduits en S tiraient mieux. Là, si quelqu'un peut décrypter pourquoi, je suis preneur. D'ailleurs la cheminée tirait super avant que je démolisse tout.

Bonne soirée

-------------------------------------------------------------------------------------
La connaissance s'accroît quand on la partage (Socrate)
S'informer, c'est se former (Simon Altumanos, moine grec, XIVe siècle)
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par cjupiter

avatar - cjupiter
Promoteur
Message(s) : 2825
le 16/10/2014 à 13h46
Citation :

il est préconisé quand on se sert beaucoup des cheminées et poele à bois de faire 2 ramonages par an. c'est ce que l'on m'a toujours appris en formation et en stage..


Salut,
Dans la plupart des départements, c'est même obligatoire (voir le RSD applicable) lorsque la cheminée n'est pas tubée.

Citation :

31-6 - Entretien, nettoyage et ramonage
Les foyers et leurs accessoires, les conduits de fumée individuels et collectifs et les tuyaux de raccordement doivent être entretenus, nettoyés et ramonés dans les conditions ci après :
Les appareils de chauffage, de production d’eau chaude ou de cuisine individuels, ainsi que leurs tuyaux de raccordement doivent être, à l’initiative des utilisateurs, vérifiés, nettoyés, et réglés au moins une fois par an et plus souvent si nécessaire en fonction des conditions et de la durée d’utilisation.
Dans le cas des appareils collectifs, ces opérations seront effectuées à l’initiative du propriétaire ou du syndic. Les conduits de fumé habituellement en fonctionnement et desservant les locaux d’habitation ou des locaux professionnels annexes doivent être ramonés deux fois par an, dont une fois pendant la période d’utilisation.
Les conduits des fourneaux et les hottes aspirantes établies au-dessus des restaurants, charcuteries, rôtisseries, des fours de boulangers, pâtissiers ou autres foyers d’industries analogues sont ramonés dans les mêmes conditions.
Ces opérations sont effectuées à l’initiative de l’utilisateur pour les conduits desservant des appareils individuels, ou du propriétaire ou du gestionnaire s’ils desservent des appareils collectifs (locaux d’habitation ou locaux professionnels annexes).
Elles doivent être effectuées par une entreprise qualifiée à cet effet par l’Organisme Professionnel de Qualification et de Classification du bâtiment. Un certificat de ramonage doit être remis à l’usager précisant le ou les conduits de fumée ramonés et attestant notamment de la vacuité du conduit sur toute sa longueur.
Toutefois, lorsque les appareils raccordés sont alimentés par des combustibles gazeux, les conduits spéciaux, les conduits tubés et les conduits n’ayant jamais servi à l’évacuation des produits de la combustion de combustibles solides ou liquides pourront n’être ramonés qu’une fois par an. On entend par ramonage le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit de fumée afin d’en éliminer les suies et dépôts et d’assurer la vacuité du conduit sur toute sa longueur.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par harley45

avatar - harley45
Apprentie bricoleuse
Message(s) : 16
le 16/10/2014 à 15h52
Bonjour,

merci pour vos réponses.
ma cheminée est bien tubée, et j'ai plein d'ex d'amis ou de famille qui n'ont pas ces pb de tirage alors qu'ils ne dont qu'un ramonage par an.
Mon ramoneur m'a expliqué que le froid peut faire en sorte que ca se colle dans le conduit et donc ca évacue mal et gêne le tirage...
Le pb ne vient pas du bois, toujours sec et de qualité :-)
A ma connaissance pas de coude, c'est tout droit direct jusqu'au toit, je n'ai pas mesuré le diamètre...
mais bon du coup je ne sais pas quoi faire !
En quoi le fait d'isoler et donc de rechauffer le conduit pourrait poser des pb de tirage ?
j'essaie de comprendre, merci !
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - 3ieme type
Chef de chantier
Message(s) : 837
le 17/10/2014 à 11h22
Bonjour,

Ce serait plutôt le contraire. Le raisonnement classique est le suivant:

En isolant vos boisseaux vous empêchez que les gaz qui s'échappent ne se refroidissent trop vite. De l'air qui se refroidit trop vite dans un conduit non isolé voit augmenter sa masse volumique ( il s'alourdit, si vous voulez) donc l'écoulement du flux ralentit et peut même aller jusqu'à former une sorte de bouchon ralentissant le tirage.

Si vous avez 8m de hauteur sur un pignon battu par les vents ou un angle de bâtiment cisaillé par le vent (qui aspire les calories par dépression sur une des 2 surfaces du boisseau) le refroidissement peut-être rapide.

Par ailleurs:
- vérification du dégagement correct de l'intérieur du conduit de haut en bas?
- la sortie de cheminée est-elle dégagée d'au moins 70cm par rapport au faîte?
- autre bâtiment proche, plus haut, pouvant masquer la circulation des vents?
- foyer ouvert avec une VMC qui met la pièce en surpression, ce qui en fonction de l'arrivée d'air frais venu d'ailleurs dans le foyer, peut bloquer cette alimentation?

Bon, à partir de là je suis à sec, mais d'autres auront sans doute les bonnes idées pour poursuivre l'expertise,
je ne peux plus que vous inviter à faire des plans précis pour réfléchir sur tous les éléments de configuration.

cordialement

harley45 a écrit :

Bonjour,
En quoi le fait d'isoler et donc de réchauffer le conduit pourrait poser des pb de tirage ?
j'essaie de comprendre, merci !


-------------------------------------------------------------------------------------
La connaissance s'accroît quand on la partage (Socrate)
S'informer, c'est se former (Simon Altumanos, moine grec, XIVe siècle)
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 17/10/2014 à 14h39
merci Top ! cjupiter
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 17/10/2014 à 17h59
Bonjour,

le débat sur la masse volumique (rho) est intéressant. sauf que.. ça me fait mal à la tête Boulet
et dans notre cas je ne suis pas d'accord..

Mais moi ce que je sais depuis toujours c'est qu'au dessus de la cheminée c'est le ciel et lui il est pas isolé, pourtant y a pas de retombés de gaz dans mon grenier Boulet

Plus sérieusement, les fumées partent à une certaine température puis montent... et sont attirées ( tirage ).
"La chaleur monte elle ne descend pas".

un ancien m'a dit tu augmente le diamètre de tubage en montant et ça augmente le tirage. et c'était un artisan chauffagiste de père en fils réputé aujourd'hui à la retraite.

Je ne pense pas qu'isoler le conduit aura une influence négative ou positive, après je ne vois pas l'installation

dans votre cas il y a plusieurs possibilités. effectivement si vous avez une vmc qui aspire de trop cela aussi peut avoir une influence sur le tirage ça c'est clair. Avez une vmc??

il faudrait que vous fassiez mesurer le tirage.
Prenez une photo de la cheminée sur votre toit ça donnera une idée

il existe aussi des aspirateurs de fumée sans spécialement les conseiller mes leur site est pas mal jetez un coup d'œil là:
http://www.poujoulat.fr/contenu/373/46/1/les-themes/ameliorer-les-performances/optimisation-du-tirage.html

harley45 a écrit :


En quoi le fait d'isoler et donc de rechauffer le conduit pourrait poser des pb de tirage ?
j'essaie de comprendre, merci !

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par freedany

avatar - freedany
Promoteur
Message(s) : 4174
le 17/10/2014 à 18h46
salut : 2 ramonages par an : ça dépend du bois qu'ont brulent ; moi j'en fait qu'un : je brule que du chêne ( c' est un poêle )


si l'envie de travailler te prend , assied toi et attend que ça passe
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 17/10/2014 à 19h01
coucou

moi je brûle du tout venant de mes arbres et je ramone tous les deux mois, il n'y a pas forcément beaucoup mais c'est une précaution

j'ai une cheminée inox isolée type poujoulat de 125 mm comme la sortie du feu (recommandé par le fabricant de feu)



Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 17/10/2014 à 21h17
moi je pars en 150 sur 2m en inox. puis 250 en acier sur 4m avec 2 coudes. puis boisseaux droit sur 2m
c pas terrible
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 18/10/2014 à 05h50
coucou

moi je suis parti sur les recommandations données à ce sujet par le constructeur de mon feu

soit sortie du feu 125 et tout le reste en 125 (la cheminée n'existant pas, je me suis contenté sans réfléchir plus au problème de suivre les conseils donnés par mon manuel)

cheminée extérieure (inox double parois isolée) en ligne droite
sortie du feu au travers du mur avec une très légère pente montante
arrivée dans un T supporté par une chaise inox (la partie haute = démarrage des conduits) la partie basse est munie d'un accessoire avec un trou pour éliminer la condensation et que je peux retirer pour procéder au ramonage

un chapeau de toit

que je fais régulièrement vu la faible qualité de ce que je brûle (peupliers, chêne, acacia, érable, robinier, etc) issu d'élagage ou de découpe d'arbres tombés

un seul défaut à mon installation, je ne dépasse pas le faîte du toit, il me faudrait haubané pour cela et je ne suis plus trop franc pour ce genre d'exercice


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - 3ieme type
Chef de chantier
Message(s) : 837
le 18/10/2014 à 16h14
Bonjour ge60300

Tu n'est pas d'accord, mais as-tu bien lu ce que j'ai écrit plus haut? Apparemment pas. Ce n'est pas parce qu'une technique marche que toute autre technique qui marche aussi est absurde. Curieuse façon de raisonner.
En résumé (et après je me retire de ce sujet):

1) Je suis d'accord avec toi, élargir progressivement la conduite montante permet d'améliorer le tirage, et à ton avis pourquoi? Parce que la détente des gaz dans un conduit progressivement plus large, permet de compenser l'alourdissement progressif des gaz qui progressivement se refroidissent en montant. Je suis d'accord. Et d'ailleurs puisque tu évoques les gaz qui une fois sortis de la cheminée s'envolent vers le ciel, c'est normal et dans la logique directe du mécanisme précédent, puisque quand les gaz sortent, on peut pousser le raisonnement aux limites et considérer qu'ils sont toujours dans un conduit, mais un conduit qui a brutalement un diamètre infini, donc détente maximale des gaz, allègement malgré le refroidissement et..ils s'envolent.

2) C'est pour les mêmes raisons, nullement contradictoires (les lois de la physique ont du mal à se contredire selon le cas de figure) qu'isoler un conduit est aussi une solution digne d'intérêt, ça permet de lutter contre un refroidissement trop rapide des gaz qui conduit à les alourdir et à freiner le tirage.

Tu vois, les deux ne sont nullement contradictoires mais, au contraire totalement cohérents. Il ne s'agit que d'une gestion un peu différente du même mécanisme de base, en poursuivant le même but, et en s'appuyant sur les mêmes principes physiques

Bien cordialement



ge60300 a écrit :


dans notre cas je ne suis pas d'accord..

Mais moi ce que je sais depuis toujours c'est qu'au dessus de la cheminée c'est le ciel et lui il est pas isolé, pourtant y a pas de retombés de gaz dans mon grenier Boulet

Plus sérieusement, les fumées partent à une certaine température puis montent... et sont attirées ( tirage ).
"La chaleur monte elle ne descend pas".

un ancien m'a dit tu augmente le diamètre de tubage en montant et ça augmente le tirage. et c'était un artisan chauffagiste de père en fils réputé aujourd'hui à la retraite.[\quote]


-------------------------------------------------------------------------------------
La connaissance s'accroît quand on la partage (Socrate)
S'informer, c'est se former (Simon Altumanos, moine grec, XIVe siècle)
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 19/10/2014 à 20h18
merci pour ces explications 3eme type vu que personne ne te contredie je pense que tu as raison.
par contre je ne suis pas certain que l’influence de cette variation de masse volume soit importante.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par harley45

avatar - harley45
Apprentie bricoleuse
Message(s) : 16
le 19/10/2014 à 20h19
Merci pour ces réponses et ces bonnes informations !!
J'ai en effet une VMC et un répartiteur de chaleur mais pas un foyer ouvert...
est-ce que la VMC pourrait réellement être la source du problème ? et si oui quoi faire ?

Bon sinon je pense que l'on va en effet isoler les boisseaux, savez-vous ce que je peux mettre comme isolant ? et si je dois respecter certaines règles/consignes de sécurité ?

Merci à vous !!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 19/10/2014 à 21h13
coucou

laine de roche haute densité c'est ce que l'on utilise généralement (je crois que ce sont des plaques)

voir chez un chauffagiste, je ne crois pas que l'on en trouve dans le commerce courant

il existe aussi des demi coquilles pour les tubes

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
53 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (32)
32 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (19)
15 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (9)

60 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : Soupochou , Arthur78

Visiteurs non identifiés : 381