Isolation de plafond de garage en bois

Par neck

avatar - neck
Petit nouveau
Message(s) : 1
le 13/07/2020 à 08h30
Bonjour à toutes et à tous,

Je n’arrive pas à trouver de réponse ou de tutos à la question que je me pose, aussi je poste sur ce forum.

Je voudrais isoler le plafond de mon garage qui se situe sous une pièce chauffée. Ce plafond est en bois sans poutre apparente.
J’aimerais opter pour une solution simple car je suis très moyennement bricoleur...
Une entreprise qui devait me l’isoler pour un euro (avec panneaux de laine de roche) s’est finalement désistée en me disant que les chevilles plastiques qu’ils utilisent risquaient de n’en pas tenir, et qu’il y avait un risque de percer à travers le plancher du dessus (je n’ai pas bien compris pourquoi car il doit tout de même y avoir une bonne épaisseur entre plafond et plancher...).

Bref, en tous les cas toutes les vidéos que j’ai pu trouver sur internet concernent soit un plafond béton, soit un plafond bois avec poutres entre lesquelles on peut glisser facilement un isolant. Ce n’est pas mon cas.

Est-il envisageable de fixer des panneaux rigides en les vissant (exemple: panneaux polyuréthane avec finition) ? Ou vaut-il mieux quelque chose que l’on colle ?
Et comment gérer les quelques fils électriques et tuyaux fixés actuellement au plafond, dans le cas d’une installation de panneaux rigides, pour les recouvrir mais sans totalement condamner leur accès (au cas où ?).
Je me pose aussi la question de la gestion des rails de la porte de garage, actuellement fixes sur le plafond.

J’espère que vous pourrez me renseigner.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par takafer

avatar - takafer
Promoteur
Message(s) : 12971
le 13/07/2020 à 11h13
bonjour

de toute façon avec les entreprises a 1 euros ,t as rien perdu ,les 3:4 du temps ,le boulot est a refaire

ce qui serait bien ce sont des photos pour etre plus compréhensible

Une chose ratée est une chose qui n est pas encore réussie
Paul VALERY écrivain
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 339
le 16/07/2020 à 16h14
Bonjour,

Si une entreprise refuse un chantier pour des raisons techniques, cela peut vouloir dire qu’il est trop compliqué pour elle et que le rapport financier ne sera pas bon ou qu’il y a effectivement une impossibilité technique (ou pour une autre raison inconnue).

Nous avons une solution de panneaux à fixer au plafond dans la mesure où cela est possible techniquement dans votre cas (une ou des photos seraient les bienvenues). C’est donc le Panodal qui existe en version alu (pour un habillage final et beaucoup plus lumineux aussi) ou en version nu. Sa vidéo de pose en lien sur la fiche produit traite des points singuliers que vous avez évoqué (gaines électriques, passage de tuyaux luminaires, etc…). Pour les rails de la porte de garage, il faut s’adapter (comme sur tous les chantiers) et une découpe de l’isolant doit permettre de les insérer et de limiter au maximum les ponts thermiques.

Le collage en horizontal est une solution à exclure, il faut toujours privilégier une fixation mécanique (ou le port du casque Clin d\'oeil )

Selon le support, il se peut que la fixation de ces panneaux sur le plancher bois soit impossible et vous pourrez alors envisager de réaliser un faux-plafond autoportant. Cela consiste, dans les grandes lignes, à réaliser une ossature métallique avec des rails et des montants. Les rails sont fixés sur les parois porteuses (murs) du garage en opposition et les montants relient un rail à l’autre. Le dimensionnement se fait en fonction de la portée de mur à mur et du poids de l’isolant. On fixe au préalable une membrane pare-vapeur côté chauffé en l’agrafant par exemple sous le plancher bois. Selon la hauteur disponible, vous pour pourrez employer une laine basique type IBR en jouant sur l’épaisseur ou alors une laine plus performante avec un meilleur lambda (35 ou mieux encore 32) ce qui vous permettra de viser la résistance thermique R la plus forte possible (pour info, le R du Panodal est de 3). Vous retrouverez à suivre les grands principes des deux principaux types de faux-plafonds et les règles basiques de leur pose.
Voilà, j’ai déjà été bien bavard comme à mon habitude, je vous laisse revenir vers nous si vous avez des questions.

Bien cordialement.

Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

C’est l’heure du sapin de Noël
50 % Je recycle mon sapin en plastique, le même depuis des lustres (7)
36 % Les enfants sont grands, je passe mon tour (5)
7 % Je l'achète avec des racines, car je veux le replanter (1)
7 % Je suis bricoleur(se), je le fabrique ! (1)

14 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Membres en ligne

Membre(s) : cjupiter , boulos99 , Annissa

Visiteurs non identifiés : 98