Alimentation en monophasé avec cablage triphasé

Alimentation en monophasé avec cablage triphasé

Hors ligne Par TraxXx

avatar - TraxXx
Apprenti bricoleur
Message(s) : 35
le 04/08/2018 à 17h45
Bonjour à tous,

Je prévois de mettre une partie du réseau électrique de mon habitation aux normes. Tout a été fait artisanalement par l'ancien propriétaire et le réseau est hallucinant de complexité car on voit qu'il a subit de multiples ajouts et changements d'affectations qui ont mené à un sac de nœuds sans nom. Pour vous aider à comprendre mes interrogations, j'accompagne mon post d'un petit schéma qui simplifie au maximum l'installation.

La maison est divisée en trois grands volumes accueillant chacun un tableau électrique. Le volume de droite accueille le disjoncteur général qui distribue deux tableaux électriques en direct : le tableau électrique de ce même volume de droite et un autre tableau situé à l'opposé dans le volume gauche de l'habitation. Enfin, un tableau "secondaire" est distribué via un circuit dédié depuis le disjoncteur primaire du volume de droite. Il se situe dans les combles du volume principal. C'est ce tableau que je souhaiterais changer dans un premier temps.

Étant donné qu'il est alimenté par un unique câble tiré depuis le tableau primaire de droite, j'estime qui s'agit d'un simple remplacement des dispositifs électriques existants. Pour vous dire, toute l'habitation est protégée par des tableaux de répartition à fusibles céramique. Donc c'est assez ancien et quand il y en a un qui pète, c'est la galère de trouver la bonne référence.

Là où je suis un peu perdu, c'est que l'installation électrique en amont du circuit a été en triphasé pendant un certain temps. Désormais, le disjoncteur général est en mono mais une majeure partie du câblage est resté en triphasé. Le câble d'alimentation principal arrivant depuis le disjoncteur général comporte 3 fils rouge et un fil vert de grosse section. Chacun d'eux est branché à une borne écrou et distribue les phases des différents circuits du tableau primaire de droite, alimente le tableau primaire de gauche etc. Les phases semblent réparties à peu près équitablement et le vert récupère tous les neutres. J'ai joint une photo du tableau ainsi que le circuit correspondant à celui qui distribue mon tableau secondaire. Mes questions sont donc :

1. Si mon installation actuelle a été passée en monophasée mais que les trois phases sont toujours présentes et alimentées, ça veut dire qu'au niveau du disjoncteur général, il y a trois phase sur un branchement fait pour une seule ou que l'agent EDF à utilisé un bornier pour les réunir sur un seul conducteur ?

2. Sur la photo du tableau primaire, le circuit qui alimente le tableau secondaire est en triphasé et chaque câble est bien branché et réparti dans le tableau secondaire mais puis-je envisager de tout mettre sur une seule phase et donc passer en fil 3x16mm² ou cela va surcharger l'unique phase ? (Le futur tableau sera un Schneider Resi9 XE donc prévu pour une arrivée unique d'une phase et d'un neutre sur un bornier dédié, puis-je brancher toutes les phases sur le bornier et l'unique neutre sans que cela pose problème ?

3. Le câble qui alimente le tableau primaire de gauche semble avoir deux phases, un neutre et 1 terre, est ce possible ?

Bon désolé pour cette montagne de questions mais le triphasé est quand même plus complexe à comprendre et je veux être sur de ne pas déséquilibrer l'installation existante déjà un peu foireuse.

Merci d'avance de vos réponses.

Images jointes :

schéma réseau reignac.jpg IMG_20180804_175836-02.jpeg IMG_20180804_164328-01.jpeg IMG_20180804_180156-01.jpeg

Autant faire soi même quand on le peut!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

En ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7712
le 04/08/2018 à 22h15
Bonjour

1/ C'est une possibilité

2/ Si vous etes repassé en mono, il n'y a pas de notions de 3 phase.
Eventuellement vous avez 3 fils qui véhiculent la même phase.
Donc si vous mettez un 3x16², aucun risque de surcharge une phase bien au contraire.
La section sera a adaptée en fonction de la puissance dont vous avez besoin dans le tableau secondaire

3/ Sur une installation qui est faite n'importe comment, tout est possible.
Peut être que lorsque l'installation était en tri, ce tableau n'utilisait que 2 phases.

Attention sur les installations tri repassée en mono, si vous conservez 3 fils pour la phase et 1 seul fil pour le neutre, il y a risque de surcharge dans le neutre

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par TraxXx

avatar - TraxXx
Apprenti bricoleur
Message(s) : 35
le 05/08/2018 à 00h51
2/ Quand vous dites "éventuellement il y a 3 fils qui véhiculent la même phase", vous sous entendez qu'il seraient donc tous reliés sur la même borne positive mais que l'agent EDF les auraient simplement regroupés par soucis de commodité pour ne pas changer quoi que ce soit dans l'installation en place ?

En revanche, je ne comprends pas pourquoi il y aurait risque de surcharge dans le neutre puisque l'installation existante repose déjà entièrement sur la présence d'un seul neutre. Donc si il devait y avoir ou il y a surcharge, ce serait déjà le cas actuellement ?
De même, peu importe le nombre de phases qu'il y ait, un courant en mono 230V restera le même qu'il y ait 3 phases ou une seule non ?

Du coup, cela vous semble-t-il envisageable de brancher les 3 phases sur le bornier de phase sur le futur tableau électrique ? La différence que je constate avec l'installation d'aujourd'hui c'est que du départ à l'arrivé, les phases sont actuellement reparties entre les circuits alimentés, mais elles ne se mélangent pas. Si je branche les 3 phases sur le bornier, elles seront réunies. Pour être ensuite distribués aux interrupteurs différentiels. Cela pose soucis ?

Merci de votre aide.

Autant faire soi même quand on le peut!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par TraxXx

avatar - TraxXx
Apprenti bricoleur
Message(s) : 35
le 06/08/2018 à 00h31
Bon j'ai pu récolter des informations sur divers forums à partir de sujets avec des cas semblables au mien et j'ai constaté que vous étiez souvent parmi les intervenants Carminas, et ce, sur différents forums ! Donc, il me semble dans un premier temps, indispensable de m'assurer que mon contrat électrique concerne bien du monophasé et non du triphasé 230V. Car j'ai quand même un doute sur ce point, je vais donc contacter EDF demain. Ce que je sais c'est que le contrat est en 9KVA mais si j'ai bien compris, il pourrait s'agir d'un 9KVA triphasé soit 3x3KVA ?

Si tel est le cas, je suis donc tenu de distribuer mon futur tableau électrique en répartissant les phases sur 3 inter diff avec des circuits à peu près égaux ?

Dans le cas où mon installation est en mono, on peut donc supposer qu'EDF a regroupé les phases en amont du branchement au compteur par soucis de simplicité (pour ne pas modifier quoi que ce soit dans le circuit qui a été câblé en triphasé par le passé). Cela me semble possible étant donné que de passer à une seule phase aurait demandé un travail de réorganisation du tableau primaire se trouvant au dessus du disjoncteur général.
Partant de l'hypothèse que cela puisse être un simple monophasé réparti sur 3 conducteurs, pourrais-je envisager de brancher seulement un cable 3x16² sur une des phases ainsi que le neutre existant et raccordé à la terre ? Ou bien, même si c'est du mono, il faut à nouveau équilibrer les phases et donc passer un 5G qui alimentera chacun un ID du nouveau tableau ?

Merci de votre aide !

Autant faire soi même quand on le peut!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

En ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7712
le 06/08/2018 à 08h06
Bonjour

Pour savoir si vous etes en tri ou en mono, regardez le disjoncteur EDF.
En tri, il est réglé sur 15A et sous le capot du bas il y a 4 bornes
En mono, il est réglé sur 45 et sous le capot du bas il y a 2 bornes

Si vous etes en tri, il faut effectivement répartir vos circuits mono sous 3 ID mono, à condition d'être capable d'appairer phase et neutre de chaque circuit, et vos circuits et les circuits mono à neutre commun (s'il y en a) sous un ID tetra

Si vous etes en mono, l'idéal serait de refaire la liaison entre le DB et le tableau principal en 2x16²
A défaut conservez le câble d'arrivée en mettant 2 câble pour la phase et 2 phases pour le neutre qui alimentent respectivement les borniers phase et neutre.
Ensuite vous repartez des borniers en raisonnant mono et sans vous préoccuper de notion de phase.

Avec une ancienne installation tri à neutre commun repassée en mono (voir image), il peut vraiment y a avoir surcharge dans le neutre.
Peut être que vos habitudes d'usages liée aux appareils que vous branchez sur les prises simultanément n'est pas la même que celle de vos anciens propriétaires et que ce qui ne s'est pas trop mal passé pendant des années va poser des problèmes pour vous.

Images jointes :

Triphasé appairage.jpg

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par TraxXx

avatar - TraxXx
Apprenti bricoleur
Message(s) : 35
le 06/08/2018 à 10h33
Carminas a écrit :

Bonjour

Pour savoir si vous etes en tri ou en mono, regardez le disjoncteur EDF.
En tri, il est réglé sur 15A et sous le capot du bas il y a 4 bornes
En mono, il est réglé sur 45 et sous le capot du bas il y a 2 bornes



Mon disjoncteur EDF est réglé sur 60 mais effectivement, sous le capot du bas, je n'aperçois que 2 bornes, donc c'est bien un monophasé. D'ailleurs, sur la photo, on aperçoit les 3 phases de l'installation anciennement triphasée qui arrivent derrière et rejoignent un gros carré noir enveloppé de chaterton, qui lui même est raccordé au bornier phase du Disjoncteur EDF par le biais d'un gros conducteur noir. Quant au neutre, c'est directement le conducteur vert de grosse section (visible dans les premières photos que j'ai posté) qui est raccordé au bornier neutre. C'est donc bien ce que je suspectais : l'agent EDF a fait au plus simple pour ne pas intervenir sur le moindre câblage alimentant le tableau primaire se situant au dessus.


Carminas a écrit :


Si vous etes en mono, l'idéal serait de refaire la liaison entre le DB et le tableau principal en 2x16²



Refaire la liaison entre le DB et le tableau primaire implique l'intervention d'EDF donc je vais m'abstenir pour le moment et opter pour la conservation du câble à 3 phases. De toute manière, mon intervention concerne seulement le tableau secondaire pour commencer, lorsque je m'attaquerais à ce tableau primaire, il sera en revanche préférable de passer en 2x16² pour faire le ménage de tous les conducteurs inutiles.
Même si idiot, puis-je reproduire ce qui a été fait au niveau du disjoncteur EDF, à savoir regroupé les 3 phases sur un même conducteur de 16² pour avoir une sorte de vrai monophasé avant d'arriver au tableau ?

Carminas a écrit :


A défaut conservez le câble d'arrivée en mettant 2 câble pour la phase et 2 phases pour le neutre qui alimentent respectivement les borniers phase et neutre.



Je ne comprends pas ce que vous dites concernant les 2x2 câbles ? Dans tous les cas j'ai 3 phases alimentées (même si en monophasé) et un neutre qui constituent mon câble d'arrivée. Je ne peux pas affecter deux phases pour le neutre ?


Carminas a écrit :

Avec une ancienne installation tri à neutre commun repassée en mono (voir image), il peut vraiment y a avoir surcharge dans le neutre.
Peut être que vos habitudes d'usages liée aux appareils que vous branchez sur les prises simultanément n'est pas la même que celle de vos anciens propriétaires et que ce qui ne s'est pas trop mal passé pendant des années va poser des problèmes pour vous.



Cela fait près de 10 ans que l'installation a été passée en monophasé et ça a toujours bien marché, si il devait y avoir une surcharge du neutre, ce serait déjà arrivé non ? Et comment palier à la surcharge du neutre dans le cas échéant ? Augmenter la section du conducteur neutre qui collecte tous les neutres des autres circuits et simplement réaffecter un neutre propre à chaque circuit, n'est ce pas ?

Pour finir, j'ai pris une photo du tableau que je souhaite changer (oui il est très très vieux et dangereux, passons les branchements sauvages sur le même fusibles). Comme on peut le voir, je n'ai que des circuits mono et un triphasé mais je vais supprimer le câblage en triphasé car je ne m'en sers pas. Quoi qu'il en soit, les différents circuits avec fusible sont répartis sur les 3 phases du câble qui arrive depuis le tableau primaire près du DG. Comme je suis en mono, je pourrais donc (théoriquement) ne plus avoir besoin de répartir mes 3 phases et simplement en avoir une seule qui alimente tous les ID du nouveau tableau, affecter une des anciennes phases en conducteur de terre, garder le conducteur neutre en neutre et sectionner la dernière phase qui est en trop ? Évidemment, je ne vais pas faire cela car les couleurs sont totalement fausses et le câble ancien, mais sur le principe ça marcherait ou là je créé justement une surcharge lié au fait que tout passe désormais par un seul et même câble alors qu'avant c'était réparti ?

Je m’excuse de poster des réponses si longues mais je veux m'assurer de bien tout comprendre avant de toucher quoi que ce soit. Je ne souhaite pas empirer les choses mais bien les améliorer ! Sourire

Merci à vous Carminas.

Images jointes :

IMG_20180806_095751-01.jpeg IMG_20180806_100248-01.jpeg

Autant faire soi même quand on le peut!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

En ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7712
le 06/08/2018 à 11h08
Citation :

Refaire la liaison entre le DB et le tableau primaire implique l'intervention d'EDF donc je vais m'abstenir pour le moment et opter pour la conservation du câble à 3 phases.


Non

Le capot du bas n'est pas plombé et vous avez accès aux fils pour pouvoir les remplacer

Citation :

Même si idiot, puis-je reproduire ce qui a été fait au niveau du disjoncteur EDF, à savoir regroupé les 3 phases sur un même conducteur de 16² pour avoir une sorte de vrai monophasé avant d'arriver au tableau ?


Il est préférable de regrouper les fils 2 par 2 afin de mieux répartir les puissance.
Sinon le neutre pourrait être trop chargé

Citation :

Je ne comprends pas ce que vous dites concernant les 2x2 câbles ? Dans tous les cas j'ai 3 phases alimentées (même si en monophasé) et un neutre qui constituent mon câble d'arrivée. Je ne peux pas affecter deux phases pour le neutre ?


En faisant abstraction de la couleur vous avez 4 fils.
Il est préférable de regrouper 2+2 plutôt que 3+1 : meilleure répartition des puissances, meilleures connexion avec 2 fils qu'avec 3

Citation :

Et comment palier à la surcharge du neutre dans le cas échéant ?


Si ce sont des circuits de forte puissance (>1000W) il faut tirer un conducteur de neutre à neuf
Si ce sont des circuits de faibles puissance, il faut mettre en amont des circuits concernés, un disjoncteur de calibre approprié (voir schéma)

Images jointes :

Tableau A.jpg

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par TraxXx

avatar - TraxXx
Apprenti bricoleur
Message(s) : 35
le 06/08/2018 à 11h23
"En faisant abstraction de la couleur vous avez 4 fils.
Il est préférable de regrouper 2+2 plutôt que 3+1 : meilleure répartition des puissances, meilleures connexion avec 2 fils qu'avec 3"

D'accord ! Vous parliez dans le cas où je réorganise les câbles actuellement en place et pas en partant sur ce qui existe. Je peux envisager ceci effectivement mais tant qu'à faire, je vais mettre un 3G avec les bonnes couleurs. Il va falloir que je sois prudent car le compteur EDF se trouve au dessus du disjoncteur et les deux sont posés sur une même plaque en bois qui sert de coffret pour masquer les câblages derrière. Je dois faire attention à ne pas tirer trop sur les conducteurs reliés au Linky étant donné que toute intervention est formellement interdite. D'ailleurs, intervenir sur cette partie du circuit ne demande pas de précaution particulière (hormis la coupure du disjoncteur EDF) ?

"Il est préférable de regrouper les fils 2 par 2 afin de mieux répartir les puissance.
Sinon le neutre pourrait être trop chargé"

Plutôt que de répartir les puissances sur les câbles existants, un nouveau câble en 16² fera donc ce travail de par sa plus grande section ?

Merci pour votre aide précieuse, vous êtes une mine d'informations ! Je commence à y voir plus clair

Autant faire soi même quand on le peut!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

En ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7712
le 06/08/2018 à 11h42
La bonne solution c'est de repassé un câble 2 conducteurs de section approprié

Ma suggestion était dans le cas où vous ne repasseriez pas le cable

Pour rappel pour 60A en tri, vous avez 20A par phase et entre 0 et 20A dans le neutre.
Pour 60A en mono, vous avez 60A dans la phase et 60A dans le neutre.
Donc risque si le conducteur de neutre est de section trop faible

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par TraxXx

avatar - TraxXx
Apprenti bricoleur
Message(s) : 35
le 06/08/2018 à 14h55
Compte-tenu de la distribution actuelle, (se référer au schéma que j'avais fait) cela vous semble t-il correct si je câble :

1. Avec du 2x16² du disjoncteur EDF jusqu'aux bornes de répartition qui alimentent les deux tableaux primaires ?

2. Avec du 3x10² pour le circuit du tableau primaire qui alimentera le nouveau tableau secondaire ?

Ou peut-être faut-il en profiter pour dissocier chaque tableau de sorte qu'aucun ne contrôle l'alimentation d'un autre ? Dans quel cas, je dois donc alimenter le tableau le plus proche du disjoncteur EDF avec le phase et le neutre puis depuis le bornier et sans passer par un ID, redistribuer les deux autres tableaux en direct depuis ce même bornier ? Ou cela n'est peut être pas la bonne méthode de distribution de la phase et du neutre ?

Autant faire soi même quand on le peut!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

En ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7712
le 06/08/2018 à 20h58
Je ne sais pas où est comment est faites la dérivation vers vos 2 tableaux primaires.

Habituellement, on a un tableau primaire et on repart de là pour les tableaux secondaires

Images jointes :

Tableau divisionnaire 9.jpg

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par TraxXx

avatar - TraxXx
Apprenti bricoleur
Message(s) : 35
le 06/08/2018 à 23h11
Étant donné que mon tableau secondaire (situé dans les combles) n'alimentera que des prises (ordinateur, lampes, petit chauffage d'appoint, aspirateur) et luminaires ordinaires, je suppose d'après votre schéma que je peux opter pour un conducteur en 6mm² pour la liaison entre ce tableau secondaire et le tableau primaire. La distance qui les sépare est de 8 mètres tout au plus. En revanche, sur quel critère definit-on l'amperage du disjoncteur qui gère ce tableau secondaire depuis le tableau principal ? On prend la même valeur que celle du disjoncteur le plus élevé du tableau secondaire ? (20A dans mon cas)

Je pense que je ferais un petit schéma récapitulatif au préalable et je vous le ferais valider si cela.ne vous dérange pas.

Autant faire soi même quand on le peut!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

En ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7712
le 06/08/2018 à 23h18
Bonsoir

Il faut adapter la section du câble à la puissance maxi dont vous avez besoin.
Il faut mettre un disjoncteur dont le calibre permet de protéger le câble contre les surcharges.

Pour des liaisons qui ne dépassent pas une vingtaine de mètres (au dela il faut tenir compte de la chute de tension liée à la longueur de la liaison :
- 16² protégé par un disjoncteur 63A maxi pour 14kW maxi
- 10² protégé par un disjoncteur 50A maxi pour 11,5kW maxi
- 6² protégé par un disjoncteur 32A maxi pour 7kW maxi
- 4² protégé par un disjoncteur 25A maxi pour 5,5kW maxi

Ensuite il y a des critères économiques à prendre en compte.
Ainsi un disjoncteur 40A est nettement moins cher qu'un 50A.
Avec du 10², il suffira la plupart du temps avec les 9kW qu'il autorise.
En outre il permet de se limiter à des interrupteurs différentiels 40A dans le tableau divisionnaire, allégeant ainsi la facture par rapport à des 63A qui pourraient être nécessaire avec un disjoncteur 50A au départ.

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par TraxXx

avatar - TraxXx
Apprenti bricoleur
Message(s) : 35
le 07/08/2018 à 01h11
Je pensais appliquer la règle de l'amont avec 2 inter différentiels de 63A étant donné que mon DB est réglé sur 60A mais c'est peut être gaspiller de l'argent car il n'y a que des circuits de prises peu sollicitées et des luminaires standards au niveau de mon tableau divisionnaire. Par conséquent, dites moi si je me trompe mais il vaut mieux, économiquement, appliquer la règle de l'aval : répartition sur 2 ID 40A avec chacun 2 disjoncteurs 20A, un 16A et un 10A (disjoncteurs correspondant aux besoins des différentes pièces de l'étage). J'applique seulement le coefficient de 0.5 soit 0.5 x (20x2 + 16x1 + 10x1) = 33A

Je suis donc en dessous de 40A donc autant privilégier le 40A ? Nous sommes bien d'accord que l'ampérage maximum du DB ne signifie pas qu'il envoie son courant maximum en permanence, c'est seulement la capacité totale qu'il peut délivrer si le réseau électrique le demandait soit 220V x 60A = 13,2kW qu'il peut couvrir en demande d'énergie ?

Enfin, pour revenir au câblage entre le tableau principal et le tableau divisionnaire, si j'en crois la faible sollicitation électrique du réseau de mon tableau divisionnaire, je peux opter pour une liaison en 6² avec un disjoncteur 20A qui correspond au calibre le plus élevé présent sur le tableau divisionnaire. Et encore une question car j'adore vous solliciter, si dans l'hypothèse je tire plus de 20A soit 4400W de puissance sur le tableau divisionnaire, est ce que le disjoncteur 20A qui contrôle ce tableau divisionnaire depuis le principal va sauter ?


Autant faire soi même quand on le peut!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

En ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7712
le 07/08/2018 à 07h48
Pour le tableau divisionnaire, la règle par rapport à l'amont ne se fait pas avec le calibre maxi du disjoncteur de branchement, mais avec le calibre du disjoncteur placé au départ dans le tableau principal.
Dont tant que ce disjoncteur a un calibre inférieur ou égal à 40A, des ID 40A conviendront tout à fait dans le tableau divisionnaire.

Pour le calibre du disjoncteur au départ, je ne comprends pas le lien que vous faites avec le calibre du disjoncteur le plus élevé.
Admettons que vous mettiez 20A qui est votre calibre le plus élevé, vous pouvez avoir par exemple à un moment un circuit qui tire 8A, un autre 5A, un autre qui tire 11A et un autre qui tire 2A, ce qui fait 26A en tout qui circulent dans le câble de liaison.
Votre disjoncteur 20A au départ sautera donc, alors que votre installation peut supporter plus. Donc ce n'est pas une bonne idée.

Ce qu'il faut, c'est protéger le câble par rapport à la capacité maxi qu'il encaisse.
Si vous mettez du 6² c'est 32A maxi. Donc dans les faits, on met un disjoncteur 32A au départ, sauf si vous aviez une liaison de très grande longueur.

L'ampérage maxi du DB, c'est bien sa capacité maximale si vous votre installation demandait 60A (230V x 60A = 13,8 kW). Cela n'arrive pas souvent, mais il faut que l'installation soit dimensionnée pour les quelques cas où cela pourra arriver dans toutes la vie de l'habitation.

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par TraxXx

avatar - TraxXx
Apprenti bricoleur
Message(s) : 35
le 07/08/2018 à 10h43
Carminas a écrit :



Ce qu'il faut, c'est protéger le câble par rapport à la capacité maxi qu'il encaisse.
Si vous mettez du 6² c'est 32A maxi. Donc dans les faits, on met un disjoncteur 32A au départ, sauf si vous aviez une liaison de très grande longueur.



Ok, c'est beaucoup plus clair ! Le 32A est donc le disjoncteur le plus adapté pour le départ sur le tableau principal puisque le plus proche de 40A en intensité sans pour autant dépasser cette valeur. Seul point "négatif" on perd donc 8A de capacité du tableau divisionnaire lié à ce "goulot" qui réduit le circuit du tableau divisionnaire.

Et dans le cas où je prévois dans un premier temps de changer seulement ce tableau divisionnaire. Le tableau principal ne sera donc équipé d'aucun disjoncteur puisque fusibles. Ai-je intérêt à relier directement le tableau divisionnaire sur le bornier de phase et de neutre en provenance du DB où est-il préférable de protéger ce circuit via un fusible 32A (j'ai des emplacements qui ne sont plus utilisés et qui peuvent être réaffectés).
Au pire des cas, je peux aussi envisager un branchement temporaire et créer un emplacement pour un disjoncteur 32A sur ce vieux tableau électrique.

Puis je vous demander quel est/était votre métier Carminas. Vous êtes absolument incollable sur l'électricité !

Autant faire soi même quand on le peut!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Pour l’éclairage, vous êtes plutôt…

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : les3c19 , Carminas , Mali76

Visiteurs non identifiés : 262