Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 22/11/2013 à 20h10

sangliers

coucou

vous avez quelques trucs pour éloigner les sangliers

ils sont occupé à me labourer tout le terrain, cela n'a jamais été aussi actif que maintenant

ils viennent même dans la journée, non seulement ils me creusent des galeries en foutant l'herbe en l'air et en me créant des bosses et des trous, ça va être gai l'an prochain pour la tonte
mais maintenant, ils descendent directement de la colline et me chamboule tous les talus

je ne peux plus laisser sortir le chien autrement qu'en laisse, et lorsqu'ils m'entendent, ils grognent, du coup je me barre

ici je viens de faire sauter un de ces petits pétard, je les ai entendus galoper

je vais sans doute devoir faire cela chaque fois que je sors, c'est bon les voisins sont assez loin mais cela s'entend


citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres

Liste des réponses

le 22/11/2013 à 21h30
sangliers
Salut Christian,

Ce sont de gros "sans gène" !!
citer répondre
le 22/11/2013 à 21h59
sangliers
Bonsoir les amis,



Il existe une solution qui peut arranger tout le monde, une clôture électrique si l'ami Kriske tu disposes de fil métallique pour clôturer ?

Il faut se renseigner sur le type de clôture à mettre en place mais elle te permettrait de sauvegarder ton terrain..

Voir du coté des professionnels de l'agriculture pour ne pas blesser une personne non plus..

Cordialement

citer répondre
le 22/11/2013 à 22h07
sangliers
coucou

la configuration de mon terrain et le morcellement des parties ne me permet pas de placer une clôture électrique, sinon ce serait déjà fait depuis longtemps

j'ai sur place les piquets qui me servaient lorsque je faisais de l'élevage de chèvres, mais c'est inutile

j'ai plus d'un hectare à isoler dont près de 110 m qui longe un cours d'eau dans lequel ils viennent boire à l'occasion



citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 22/11/2013 à 22h24
sangliers
Re

kriske a écrit: :
coucou

la configuration de mon terrain et le morcellement des parties ne me permet pas de placer une clôture électrique, sinon ce serait déjà fait depuis longtemps

j'ai sur place les piquets qui me servaient lorsque je faisais de l'élevage de chèvres, mais c'est inutile

j'ai plus d'un hectare à isoler dont près de 110 m qui longe un cours d'eau dans lequel ils viennent boire à l'occasion





Tu pourrais quand même délimiter des zones pour ta et votre sécurité.. jardin pourtour de la maison et pelouse à tondre??Non ?

PS: j'ai nettoyé plus haut la pollution de Mme Jiellesse.. quelle C...... celle là !! Rigole
citer répondre
le 24/11/2013 à 09h18
sangliers
Bonjour les amis,


Je sais que des personnes utilisent de la naphtaline en boule mais que c'est interdit aussi !

Je tente de trouver une autre solution l'ami Kriske ..

Cordialement
citer répondre
le 24/11/2013 à 09h27
sangliers
coucou

il suffit que les chasseurs mettent un terme à son existence, ils ont encore fait une battue hier, mais je ne connais pas le résultat

mais vu la smala, il y aura bien un ou deux petits de rescapés, ils n'auront pas oublié le chemin d'ici l'an prochain



citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 30/11/2013 à 18h49
sangliers
coucou

un particulier est coincé ou prisonnier d'une telle situation

le sanglier fait partie des animaux protégés, il n'y a que les chasseurs qui peuvent les tuer

même chez moi, je ne peux légalement rien faire sauf si je tue et que j'appelle je ne sais qui, il vient constater les dégâts fait par cet animal (je ne puis conserver la carcasse non plus (prélèvement de la faune territoriale)

je n'ai pas de fusil, pour en avoir un je dois passer des examens et obtenir un permis de chasse

parait que la naphtaline les éloigne et l'odeur du fuel lourd, de la naphtaline on n'en trouve plus (et c'est aussi interdit) (on trouve bien de l'anti mite mais ce n'est plus de la naphtaline

où trouver du fuel lourd ?

la clôture électrique est exclue (voir l'image) j'ai des servitudes de passage que je ne peux bloquer (j'ai les piquets de clôture, récupérés de mon ancienne installation pour mes chèvres, donc c'est pas vraiment le problème

j'ai lu qu'il existait des produits repoussant 54€ le seau de 4 kg, j'y réfléchi mais cela risque de revenir vite cher si une pluie à raison du produit

je ne trouve pas de système ultra son adapté pour ce calibre d'animaux

je suis preneur de toute formule réalisable pratiquement et financièrement, je suis pratiquement sur 12.000m²

Images jointes:

Combette, Saint-Montan - Google Maps - Google Chrome 2013-11-28 20.17.25.png
citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 30/11/2013 à 19h38
sangliers
Bonsoir les amis,


Je ne suis pas pour, mais tu peux organiser une battue sur ton terrain ou une chasse privée non ?

A partir du moment où les chasseurs disposent de leurs permis et respectent les règles en vigueur et de sécurité ?


Par contre, tentes l'ami Kriske de sélectionner les meilleurs chasseurs qui travaillent correctement et pas des "bouchers" ..

Cordialement
citer répondre
le 30/11/2013 à 20h08
sangliers
coucou

on peut effectivement faire intervenir le groupement de chasse de ma commune, le problème est que les sangliers ne viennent qu'aux alentours de 18/19 h et plus tard dans la nuit

les chasseurs ne peuvent chasser après la tombée du soleil, donc cette formule n'est pas envisageable

comme vous pouvez le constater, je suis à proximité de bois sur ma gauche et toute la colline et le versant opposé, c'est des bois.

il y a eu un problème de santé des sangliers cette année, il n'y a que 8 jours environ que la viande est a nouveau considéré comme consommable.

donc il y a un gros retard dans les prélèvements

mais tout cela ne fait pas mon affaire (attention, il n'y a pas que chez moi qu'ils viennent tout dévaster, mais ailleurs c'est de la lande sauvage, chez moi c'est tondu et entretenu

et jusqu'à présent, ils ne viennent pas dans le potager (de toute manière à part les poireaux et quelques carottes, il ne reste rien)

citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 01/12/2013 à 10h59
sangliers
Bonjour les amis,


Il reste une solution encore ..l'ami Kriske .. Faire poser des pièges agréés par le préfet et de plus dans les normes en vigueur..

"
URGENCE


Droits et limites de la chasse en en France



Urgence Nature


A la rédaction, nous recevons régulièrement des courriers d’usagers de la nature,
propriétaire, promeneurs, sportifs, randonneurs, qui se posent des questions
sur la pratique de la chasse et les droits et devoirs des chasseurs.

Nous vous proposons, ci-dessous, les réponses aux questions généralistes qui reviennent le plus souvent.
•En période de chasse, les chasseurs ont-ils le droit de venir sur un terrain où se trouvent des animaux domestiques ou du bétail ?
Si des chasseurs bénéficient du droit de chasse sur ce terrain, ils peuvent y chasser, mais en prenant les mesures nécessaires pour ne pas effrayer les animaux domestiques qui s’y trouvent et ne pas les laisser s’échapper.
Par contre si le terrain n’est pas autorisé à la chasse, le propriétaire peut porter plainte pour chasse sur autrui sans autorisation, sans toutefois empêcher les chasseurs d’y passer dès lors qu’ils veillent à la sécurité des animaux et qu’ils ne créent pas de dommages. Le droit de chasse et le droit de passage sont en effet à distinguer.
•La chasse sur les chemins ruraux est-elle autorisée ?
Si le chemin est privé, le propriétaire est le décideur. En règle générale la chasse est exclue des chemins ruraux mais il convient de se le faire confirmer en mairie.
•La chasse est-elle autorisée par temps de gel et/ou de neige ?
Dans des conditions climatiques extrêmes, (inondation, gel prolongé, neige importante et durable, voire sécheresse), le préfet a la possibilité, pour tout ou partie du département de son ressort, de suspendre l’exercice de la chasse pour tout gibier ou certaines espèces. Cette suspension ne peut dépasser une période de dix jours, mais peut être renouvelée autant de fois que nécessaire.
•Le balisage est-il obligatoire lors d’une action de chasse, notamment au grand gibier ?
Non, mais il est recommandé. Le balisage du périmètre chassé permet de prévenir les autres usagers de la nature d’une action en cours, en particulier lors d’une battue. Ces panneaux doivent être retirés dès la fin de la battue.
•Distance de tir
Aussi étonnant que cela soit, il n’y a pas de distance à respecter pour chasser à proximité des maisons. En revanche, le tir, à une distance inférieure à la portée de fusil, en direction des habitations, routes, chemins, stades et autres lieux de vie ou de passage, est interdit.
•Peut-on promener un chien détâché à la campagne ou en forêt ?
Un chien doit toujours rester sous le contrôle de son maître et à proximité de lui, sinon il est en divagation. Par ailleurs, si le chien recherche du gibier, son propriétaire, ou accompagnant, est passible d’une amende.

--------------------------------------------------------------------------------




--------------------------------------------------------------------------------

•Les chasseurs peuvent-ils tirer sur les chats ?
S’il s’agit d’un chat sauvage, celui-ci étant une espèce protégée, il est interdit de le tuer ou de le blesser (délit passible d’une amende de 9 000 euros et d’un emprisonnement). Concernant les chats domestiques, leur tir est également interdit, mais leur divagation l’ est aussi, Leur capture peut être effectuée pour les conduire à la fourrière, ou les signaler aux autorités.
•Quels sont les animaux considérés nuisibles ?
Le terme « nuisible » est appliqué aux espèces qui figurent sur la liste nationale fixée par décret. Toutefois, au niveau départemental, il revient au préfet, chaque année, de déterminer à partir de la liste nationale, les espèces considérées comme nuisibles dans son département.
Ces espèces sont pour les mamifères : belette, chien viverrin, fouine, lapin de garenne, martre, putois, ragondin, rat musqué, raton laveur, renard, sanglier, vison d’Amérique. Pour les oiseaux, au niveau national, la liste s’établie comme suit : corbeau freux, corneille noire, étourneau sansonnet, geai des chênes, pie bavarde, pigeon ramier.
•Quelles sont les personnes autorisées à piéger et les conditions d’installation des pièges ?
Ce sont, en premier lieu, les piégeurs qui ont suivi une formation obligatoire (stage de 16 h) et sont automatiquement agréés par le préfet. L’agrément est délivré sans limite d’âge.
Le piégeur agréé doit tenir un registre paraphé par le maire de sa commune. Il a obligation d’utiliser des pièges homologués, marqués au numéro de son agrément, ou à la marque de son employeur.
Pour des raisons de sécurité, les pièges de la catégorie 2 (pièges à mâchoires qui tuent net) doivent être installés à plus de 200 m des habitations et à plus de 50 m des routes et chemins ouverts au public.
Les agents commissionnés pour la police de la chasse peuvent utiliser les mêmes pièges que le piégeur agréer. Les autres personnes, non agréées, autorisées à piéger par le détenteur du droit de destruction, ne peuvent utiliser que les pièges cages qui n’entraînent pas la mort de l’animal.
Tous les piégeurs ont obligation d’inspecter leurs pièges soit dans les deux heures suivant le lever du soleil, soit avant midi, selon la catégorie des pièges. Les animaux qui ne sont pas classés nuisibles doivent être relâchés.
•Qui peut garder un animal sauvage non sevré ou incapable de survivre seul dans la nature ?
Il est recommandé de ne jamais toucher un jeune animal et encore moins de le prendre pour l’emmener chez-soi, car même s’il paraît abandonné, généralement sa mère n’est pas loin. D’autre part la détention d’un animal sauvage est interdite au particulier, même si celui-ci est chasseur ou piégeur.
Néanmoins, dans le cas où l’on est certain que la mère du jeune a été tuée, il faut prévenir les autorités : gendarmerie, agents de l’ONCFS* qui prendront les mesures nécessaires.
•Que faire en cas de collision entre un gibier et une voiture ?
En cas de collision avec un animal sauvage, vous devez informer immédiatement soit la gendarmerie ou l’ONCFS. Si l’animal peut être sauvé, le mieux est de prendre contact avec un centre de sauvegarde de la faune sauvage.
Pour les dégâts aux véhicules, les animaux sauvages n’appartenant à personne, au contraire des animaux domestiques qui ont un propriétaire, il n’existe pas de système d’indemnisation contrairement aux dégâts sur les cultures.
Toutefois, si la collision s’est produite alors que l’animal était chassé (les accidents avec le grand gibier sont plus fréquents en période de chasse), Il y a une possibilité de recours si la victime est en mesure de prouver l’action de chasse."


Si les sangliers maîtrisent même l'horaire en plus de la situation géographique, ça se complique ....sérieusement..

Cordialement

ce sera un peu plus clair ainsi Clin d\'oeil
citer répondre
le 01/12/2013 à 11h13
sangliers

Bonjour les amis,


Les sangliers se forment aussi de génération en génération (première vidéo)


https://www.youtube.com/watch?v=CAx72Yd3r8E

Seconde vidéo (piège d'une mère et de sa portée de marcassins)

https://www.youtube.com/watch?v=ArBtgTMmgug

Cordialement
citer répondre
le 01/12/2013 à 11h33
sangliers
coucou

existe t'il un règlement analogue pour nous protéger des nuisibles ou des humains tout aussi nuisible parfois

donc en fait on ne s'en sort pas de manière légale dans mes conditions

quelques photos pour se faire une idée, car en parler ne veut parfois pas dire grand chose

la troisième montre qu'ils ont arraché tout le lierre ne grimpant pour repartir

et la 4 ème illustrent de pierres de 20 à 40 kg qu'ils bousculent comme si c'était de fétus de paille

le problème s'est qu'ensuite il est impossible de tondre ces endroits, pierres, trous et bosses et chaque année on recommence (mais cela n'a jamais été aussi important que cette année ci)



Images jointes:

DSC01371.JPG DSC01370.JPG DSC01368.JPG DSC01372.JPG
citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 01/12/2013 à 12h06
sangliers
Bonjour les amis,


L'ami Kriske avec tes voisins , rangez vous vos ordures ménagères dans un local fermé ou pas ? et pas accessibles surtout ?

C'est ce qui les amènent si proche des maisons , c'est la nourriture généralement ..

Il existe des points d'eau à coté , et si le garde manger est "rempli " dans un havre de paix alors, c'est le bonheur garantie du sanglier sauvage.

Il ne faut rien laisser traîner près des habitations surtout les poubelles pleines qui les attirent aussi ..

Et en plus, ils sont costauds et robustes pour déplacer "les petits cailloux" de 40 kilos !

Ils doivent passer régulièrement vers les points d'eau et traversent à gué ..Même si les cours d'eau ne sont pas profonds en période normale !

Si tu peux repérer leurs lieux de passage habituels , tu pourrais tenter de piéger quelques points particuliers ?

Effectivement, c'est vraiment énervant de voir tous les jours les dégâts et les constater sans pouvoir faire grand chose dans un premier temps ..

Cordialement

citer répondre
le 01/12/2013 à 12h46
sangliers
coucou

il y a bien la rivière, mais il n'y a pas d'eau dedans pour le moment (faut qu'il pleuve beaucoup dans le massif central pour avoir de l'eau)

aucun déchets ne traîne ici

ils viennent et labourent pour trouver des vers de terre et accessoirement les glands tombés des chênes

mais j'entrevois pour mon retour en mars, des solutions, du moins on l'espère

citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 01/12/2013 à 12h55
sangliers
Bonjour les amis,


De mémoire j'ai vu des ruisseaux se transformer un torrent puissant en Ardèche (années 90 mais plus en 91ou 92)..

Une petite rivière évoluer un "fleuve" avec du débit vers la centrale électrique de Montpezat et les routes éclatées par la montée des eaux !

Je ne l'aurai pas vu de mes yeux, j'aurai eu du mal à y croire sérieusement ..

Cordialement
citer répondre
Voir aussi
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Le sondage de la semaine

Pour vous l’indispensable en cuisine c’est ?
Membres en ligne
Membres :

Céline_BDD , fabbio44 , Deedee

Visiteurs non identifiés : 1284
keyboard_arrow_up