Sellerie dans dépendance en pierre

Sellerie dans dépendance en pierre

Par Ben14

avatar - Ben14
Petit nouveau
Message(s) : 1
le 29/11/2014 à 12h20
Bonjour,
j'envisage de créer une sellerie dans une dépendance en pierre. Actuellement cette pièce sert à stockés le matériel d'équitation. Problème après quelques semaines passées dans cette pièces, les équipements en cuire on commencé à moisir.
Je cherche une solution pour faire en sorte qu'il n'y ai plus d'humidité par un système d'isolation par l'intérieur en sachant que qu'ensuite je souhaite aménagée cette pièce pour en faire une sellerie.
Je souhaite ensuite mettre des panneaux de bois ou des planches pour fixer les porte scelle et les porte filets.
Merci à tous pour vos commentaires
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42025
le 29/11/2014 à 12h49
coucou

je serais d'avis de mettre une contre cloison sur une structure en bois

isolation laine de roche et recouvrement avec de l'osb de 22 mm (de manière à pouvoir fixer certains éléments

cela devrait apporter une amélioration

l'utilisation d'un hygromètre et un léger chauffage devrait maintenir le local sain

le plafond est en quoi ?

le sol est en quoi ?

c'est vrai que le cuir moisit assez vite, une climatisation serait sans doute à prévoir

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bricolage estival, quel est votre programme ?
64 % Faire un potager pour enfin avoir de la salade maison (9)
21 % Investir dans un bon barbecue pour faire la fête avec les amis (3)
14 % Construire une piscine pour faire plaisir aux petits (2)

14 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : le+bo , Nicolas76910

Visiteurs non identifiés : 283