l'assainissement biologique

l’assainissement biologique

avatar - lyseconcept
Petit nouveau
Message(s) : 1
le 14/06/2009 à 18h44
COMMUNIQUE DE PRESSE
Objet : Procédé innovant
Ref. : Traitement biologique des eaux usées
But : Réduction du coût de traitement des eaux usées
Ecologique : Dépollution des sols, économie d'eau potable
Il n'existe à ce jour, aucune correspondance sur le marché du procédé, aucun bureau d'étude n'ayant de plate-forme de tests pour l'agréer (CSTB). Le 25 octobre 2008, un laboratoire agréé COFRAC (CEE), délivre une certification scientifique. Cette dernière effectuée, sur un des 5 sites déjà installés, en condition générale de fonctionnement usuel d'un habitat, confirme l'innovation du procédé.
Le 20 Janvier 2009 le Ministère de l'écologie et du développement durable reconnaît tout l'intérêt d'un Concept précurseur. La Direction de l'Eau le déclare « Site Pilote » et permet l'installation sous la forme d'un protocole particulier.
Le procédé est révolutionnaire
Unique au monde, la totalité du traitement se fait HORS SOL, in situ.
Il supprime tous risques de pollution des sous sols, nappes phréatiques, cours d'eaux et rivières, mer et océan.
Une importante économie d'eau potable est réalisée car l'eau de
rejet en fin de traitement sert à l'arrosage du jardin. Entièrement biologique, elle est
enrichissante pour les plantes et fertilisante pour la terre végétale.
Effectivement, l'effluent en sortie du dispositif contient de fines particules de matière organique en suspension ainsi qu'une flore bactérienne active.
Le principe actif du procédé est la réduction maximum des résidus boueux en fin de traitement. Il supprime les vidanges curages, les mauvaises odeurs et réduit par la même, le coût de traitement des eaux usées ainsi que celui des déchets ménagers.
Il participe à la dépollution atmosphérique dù au méthane provenant de l'émanation de l'assainissement conventionnel.
Les systèmes conventionnels (fosse septique et autre micro stations) :
– sont énergétivores (électricité).
– sont polluants car le traitement se fait par le sol dans l'épandage.
– sont en dysfonctionnement biologique car producteurs de boues résiduelles . Ces
dernières devant, malheureusement, être recyclées par un deuxième système d'élimination très coûteux.
Ces résidus sont non recyclables car ils contiennent :
● 20% de molécules chimiques ,
● 15% de bactéries mortes,
● 65% d'éléments graisseux et organiques non biodégradés.
La pollution de la mer méditerranée provient, pour une partie (15%) , des eaux usées
domestiques non traitées rejetées librement dans la nature. 80% de la flore et de la
faune méditerranéenne a disparues depuis 25 ans .
Découverte scientifique
« l'anaérobie n'existe pas sur terre, l'anaérobie ne peut pas exister sur notre planète ».
Le procédé fonctionne suivant un principe de biodégradation en état « Aérobie ».
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bricolage estival, quel est votre programme ?
58 % Faire un potager pour enfin avoir de la salade maison (7)
25 % Investir dans un bon barbecue pour faire la fête avec les amis (3)
17 % Construire une piscine pour faire plaisir aux petits (2)

12 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 264