Isolation de combles perdus

Isolation de combles perdus

avatar - Thermotruc
Apprenti bricoleur
Message(s) : 15
le 24/04/2015 à 16h50
Bonjour à tous,

cette année j'ai un peu d'argent, alors je vais isoler mes combles perdus.

C'est une maison avec un étage, isolation des murs par l'extérieur, et double vitrage partout.
En bas il fait chaud l'hiver, et frais l'été, parfait.
En haut je ne sens pas le froid l'hiver sans beaucoup chauffer, par contre l'été c'est une insupportable fournaise.

Les combles perdus sont actuellement isolés avec 2 couches croisées de laine de verre posées il y a probablement 10 ans. La première couche entre le chevrons du sol, la seconde par dessus. Environ 12 cm d'épaisseur en tout en comptant le fait que ce soit un peu tassé.
Il n'y a pas d'isolation du toit, les ardoises sont donc visibles de l'intérieur.

Dès qu'il y a du soleil, la chaleur est intense dans les combles. Et en plein été c'est totalement impossible d'y rester tellement il fait chaud. Normal, ça fait une sorte de serre vu que le toit n'est pas isolé.
Le résultat est qu'à l'étage il fait vraiment trop chaud en été, du genre à ne pas pouvoir s'endormir même avec fenêtres ouvertes et ventilateurs.
Cette chaleur intense provient presque exclusivement des combles. On sent que le plafond irradie de la chaleur, c'est attroce.


J'ai pensé à plusieurs solutions , mais n'étant pas expert je sollicite l'avis d'autres personnes :
solution 1 : isoler le toit (avec de la laine de verre ?)
solution 2 : ajouter une ou deux couches de laine de verre sur le sol. Ne me semble pas bien malin
solution 3 : réisoler le sol des combles avec de la ouate de cellulose
solution 4 : isoler le toit + réisoler le sol

Pour la ouate de cellulose j'ai lu qu'il faut en mettre environ 30 cm d'épaisseur (!) pour bien se protéger de la chaleur (et du froid par la même occasion).

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 405
le 07/05/2015 à 11h04
Bonjour Thermotruc,

Si vous investissez un peu d’argent cette année dans l’isolation de votre habitation, vous devriez en avoir plus encore dans les années prochaines par les économies que vous allez réaliser sans compter que votre confort devrait s’accroître.

La toiture étant bien évidemment la surface la plus exposée au soleil, la température peut atteindre les 70°C sous la couverture (la couleur sombre des ardoises contribuant à cela). L’augmentation de la résistance thermique mise en œuvre permettra de limiter la pénétration de la chaleur dans l’habitat (et vous isolera également mieux du froid l’hiver).

Si j’ai bien compris votre description, vos combles sont perdus et isolés par le dessus de leur plancher : une couche entre solives et une couche au-dessus de ces dernières. Les laines de verre ne se tassent pas, la performance demandée il y a une dizaine d’années n’est plus la même que celle qui est requise actuellement. Les laines minérales ne perdent pas leur pouvoir isolant dans le temps et leur durée de vie est estimée à 50 ans environ. Si la pose a été jointive et continue, qu’elle n’a pas été dégradée (galeries creusées par des rongeurs par exemple) ni écrasée (par du stockage, la circulation humaine), pourquoi ne pas la conserver et profiter de la résistance thermique qu’elle apporte ? Selon les facilités d’accès à votre comble, vous pouvez compléter (et augmenter fortement jusqu’à viser une résistance thermique R de l’ordre de 10 m².K/W) cette isolation en déroulant une laine minérale nue (sans surfaçage kraft ou le lacérant si présent à raison de 10 fentes au cutter au m²) par-dessus l’existante ou en soufflant un isolant en flocons qui apportera moins de charge supplémentaire sur la structure existante. Il faut d’ailleurs s’assurer avant tout qu’il est possible de rajouter du poids sur l’existant. La densité de la ouate de cellulose évoquée étant généralement plus élevée que celle des laines minérales, ce facteur doit aussi être pris en compte dans votre choix et peut s’avérer bloquant. Vous entendrez certainement parler de déphasage. Des études indépendantes ont montré que ce facteur n’intervient que pour 1°C environ dans l’amélioration du confort d’été.

Isoler sous votre toiture reviendrait à augmenter votre volume chauffé et ne contribuerait ainsi donc pas à vos économies d’énergies.

Concernant votre inconfort ressenti pendant les périodes chaudes, des moyens efficaces pour le diminuer seront de procéder à une surventilation nocturne des combles afin de rafraîchir les parois et l’air ambiant : des parois aux températures abaissées diffuseront moins et se réchaufferont moins vite le lendemain. Obturer les ouvrants si vous avez des fenêtres de toit pour éviter au rayonnement solaire de pénétrer dans le comble. Pensez également à installer des brise-soleil ou obturez les fenêtres par l’extérieur pendant les périodes chaudes. Des plantations d’arbres à feuilles caduques sur les faces exposées au soleil permettent également d’atténuer le rayonnement solaire sur les façades.

Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par jossyl

avatar - jossyl
Petite nouvelle
Message(s) : 1
le 07/05/2015 à 14h48
Bonjour

Bonjour

est il vraiment necessaire de deposer la laine de verre existante souillee par des fientes de pigeons avant d isoler a nouveau??? Je suis en train d effectuer des devis et selon ,les avis sont differents et les prix aussi,biensur !merci de votre aide

JJj
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 405
le 12/05/2015 à 17h00
Bonjour jossyl,
Selon le degré de salissures, il serait souhaitable de déposer l’ancienne laine pour des questions d’hygiène, d’odeur, de développement éventuel de champignons. La performance de la laine peut également se trouver dégradée par ces déjections selon leur ampleur.
Vous trouverez dans ce lien des informations complémentaires sur le choix de remplacer ou non une laine ancienne.
Pour éviter une nouvelle intrusion d’animaux, pensez à leur empêcher l’accès par des grilles à mailles suffisamment fines sur les orifices de ventilation !


Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : glub0x

Visiteurs non identifiés : 207