laine de verre soufflée ou en rouleau pour combles fermette neuf (...)

laine de verre soufflée ou en rouleau pour combles fermette neuf ?

Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1054
le 10/06/2021 à 12h17

Bonjour,
je pense effectuer moi-même l'isolation de combles neuf dans une charpente fermette.

Je sais que les pros mettent en avant la laine soufflées actuellement, et en effet à raison car avec leurs machines à souffler, la pose est très très rapide.

Mais dans mon cas, je vais l'entendre à la main. J'un vois aussi quelques inconvénients pour en avoir actuellement :

- par grand vent, je retrouve des débris de laine de verre soufflée sur mon terrain

- elle forme des dunes dans mes combles au gré du vent, donc l'efficacité doit être moindre par endroit.

Au final qu'est-ce qui est le plus efficace dans mon cas ?

 

De plus, je me pose des questions sur le parevapeur à poser sous la laine : à quel moement faut-il le poser ? Je ne comprend pas comment faire avec les suspentes du placo.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 395
le 10/06/2021 à 15h38

Bonjour,

Une laine soufflée est plus adaptée lorsque l’accès aux combles est difficile ou que l’isolation de ce dernier n’est pas aisée à cause de sa configuration.

Quelques observations rapides à la lecture de votre post :

-          Il faut respecter l’Avis Technique de produit mis en œuvre : des déflecteurs doivent être mis en place en rive si c’est indiqué dans cet A.T.

-          Notre Comblissimo a eu une excellente tenue au vent, testée et validée. Vous avez accès à tous les documents utiles à partir de sa fiche produit.

-          Une laine à soufflée ne peut être épandue. En fait, vous pouvez toujours le faire mais elle n’est pas prévue pour ça. Elle est énormément compactée dans son sac et vous serez surpris à l’ouverture de ce dernier en vous demandant comment on a pu mettre autant de produit. Les machines à souffler ont une certaine longueur de tuyaux qui n’est pas le fruit du hasard. Cela permet au produit de s’aérer et de prendre tout son volume. Si vous voulez épandre, il faut vous procurer une laine à épandre. Des négoces louent ou même prêtent parfois la machine à souffler en l’échange de l’achat de l’isolant. Il faut être au moins deux pour souffler : un à la machine et l’autre au bout du tuyau et le chantier ne se fait pas n’importe comment. Cette vidéo  montre comment faire et attire l’attention sur les points spécifiques.

-          Attention, selon le dimensionnement de l’ossature de votre plafond, le poids supporté par la plaque de plâtre varie. Avec des fourrures à 60 cm d’entraxe, le poids maximum admis est de 6 kg/m². Voir tableau de dimensionnement simplifié Placo® des plafonds suspendus .

-          Notre antisèche sur le DTU 45.11 l’isolation par soufflage  rappelle les points principaux à respecter.

A dispo si besoin.

Cordialement


Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1054
le 10/06/2021 à 19h36

Bonjour,

merci pour toutes ces infos. Il faudra que je me renseigne pour faire poser la laine de verre soufflée. Après tout, ce serait peut-être plus simple s'il faut un équipement spécifique.

Dans mes combles anciens, je n'ai pas de deflecteurs et la laine posée et de la Knauf Insulation.

Concernant le plafond, il n'est pas encore posé, loin de là et c'est moi qui m'en occupe. je comprend bien, je fixe mes fourrures perpendiculairement aux solives de la fermette avec une suspentes tout les 120 cm, et les fourrures seront écartées de 60cm. Les plaques sont aussi fixées perpendiculairement aux solives. je vais prendre du placo activ air.

 

Pour préciser le contexte, il s'agit d'une surélévation de toiture avec des murs en bois.

Mon constructeur prévoyait 320mm de laine de verre soufflée type isover, ça passe avec ce montage ?

J'en profite puisque vous êtes là :

- mur périphérique (placo monté sur ossature bois, je pense donc prendre du Placo Impact Activ’Air®) : il est prévu 145mm de laine de verre et un pare-vapeur span alu. Avez-vous une référence à me conseiller ? Pourquoi ce pare-vapeur span-alu alors que la laine de verre est vendue avec un pare vapeur en principe ? Je précise qu'en passant par le constructeur, les murs en bois de la réhausse sont assemblés en ateliers avec laine de verre et pare-vapeur inclus ce qui peut expliquex ce choix.

- cloison placostyle 72mm : isolant acoustique 45mm => une référence à me conseiller ? Est-ce inutile dans les parois de certaines pièces, entre wc et salle de bain par exemple ?

 

ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 395
le 11/06/2021 à 10h09

Bonjour,

Réponse point par point

-          330 mm de Comblissimo cela correspond à un R=7 m².K/W et un poids 3.8 kg/m² donc ça passe largement avec une pose dans les règles de l’art de la plaque de plâtre (pour un entraxe de 60 entre montants) sur un plafond suspendu.

-          Pour un plus joli plafond, vous pouvez opter pour une 4Pro®  (à quatre vrais bords amincis) en version Activ’Air®

-          Il me semble que le Placo® Impact a été remplacé par la plaque Habito® (existe aussi en version Activ’air) très résistante aux chocs et facilitant l’accrochage de charges lourdes. « Seule » particularité, elle se pose avec des vis spécifiques Habito® à double filetage (à cause de grande dureté).

-          Le revêtement kraft des laines de verre n’a pas la perméance suffisante (valeur Sd) pour être considéré comme un pare-vapeur. De plus, en maisons à ossature bois, isolant et ossature doivent être englobés par une membrane pare-vapeur. Je ne connais pas le span alu. A notre gamme, nous avons la Vario® Xtra qui convient dans toutes les configurations. Si voulez une référence pour isoler des parois à ossature bois, il faut vous tourner vers l’ISOMOB  spécialement destiné à cet usage qui existe en lambda 32 et 35 (plus le lambda est petit, meilleure est la résistance thermique à épaisseur égale). Ces laines existent en largeur de 57.5 et 36.5 pour adaptées aux largeurs les plus fréquentes des caissons.

-          L’isolant IOSVER destiné pour les cloisons est le PAR Phonic . Je ne saurais trop vous recommander de viser une performance d’isolation acoustique supérieure pour vos cloisons. Une cloison 72/48 avec PAR et plaques de plâtre PLACO® BA 13 à un R A (indice d’affaiblissement acoustique) de 39 dB, on passe à 42 dB en employant des plaques Placo®Phonique et on devient plus confortable avec un double parement de chaque côté de la cloison (47 de R A en plaque standard et 52 en Placo®Phonique). Les cloisons doubles peaux (ou encore appelées double parement) permettent d’atteindre un bon niveau d’isolation acoustique, à condition bien sûr qu’elles soient montées dans les règles de l’art et avec soin. La laine de roche ou de bois ont les mêmes performances. La laine de roche peut provoquer une dégradation de la performance si elle venait à être en contact avec le parement (du fait de sa structure rigide, elle deviendrait source de transmission. Il ne faut pas se dispenser d’isoler acoustiquement parlant des cloisons.

N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

Cordialement


Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1054
le 11/06/2021 à 18h10

Merci pour toutes ces informations très utiles.

J'ai bien quelques autres questions :

- je me renseigner mieux concernant cette gamme "habito", j'avais choisi Placo Impact car c'est ce qui est préconisé semble t-il pour les maisons à ossature bois. J'espère que Habito a les même caractéristiques. J'avais retenu le Impact Activ Air pour les parois extérieurs mais aussi les cloisons (performances acoustiques identiques à du placo phonique). Il existait aussi en version hydro. J'avais aussi repéré le 4 Pro.

Cela faisait donc 3 modèles de placo différents. Je crains que les fournisseurs n'apprécie pas si je demande 3 plaque de ci ou de ça (genre du placo phonique).

- par curiosité, qu'est-ce que l'ISOMOB a de plus qu'une laine de verre classique pour maison en béton ?

- est-ce ce n'est pas suffisant tout de même du simple parement pour des chambres ? Et quid des menuiseries si je double le placo ?

Je maîtrise assez bien le phonique car j'ai monté ma propre salle de répétition. Le montage le plus efficace est en effet une double parement mais également un montage SAS (chaque parement a son propre système de rail).

ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 395
le 28/06/2021 à 09h11

Bonjour,

Désolé de vous répondre avec du retard mais un cas de force majeur m’a tenu éloigné du travail.

Habito® a des caractéristiques supérieures à Placo® Impact et devrait le remplacer à terme me semble –t-il si ce n’est déjà le cas. Les performances d’isolation acoustique sont très légèrement inférieures à celle de Placo® Phonique mais la différence est minime.

Activ’air est une « option » que l’on retrouve sur certaines des plaques de plâtre Placo® (dont (Habito®).

La 4Pro® est une plaque plâtre à quatre vrais bords amincis et est plus particulièrement destinée à être employé en plafond pour un meilleur rendu visuel. Cette caractéristique est surtout visible et appréciée en lumière rasante. Elle permet en outre une réduction de la consommation d’enduit de 30 % mais c’est surtout appréciable pour des professionnels ou des grands chantiers.

Les distributeurs/revendeurs sont là pour apporter un certain niveau de service et c’est tout à fait normal de commander la plaque la plus adaptée à l’usage que l’on souhaite en faire.

L’ISOMOB est prédécoupée (365 ou 575) aux largeurs les plus fréquentes des caissons des maisons à ossature bois. Les rouleaux « classiques » pour l’isolation des « murs en béton » font 1.20 m de large. Moins de raccords, plus de facilités de pose, gain de temps, moins de ponts thermiques potentiels, la cause est vite entendue sur un mur « classique ».

Le simple parement et la nature de la plaque de plâtre sont une question de niveau de performances d’isolation acoustique. Nul autre que vous ne pourra faire ce choix. La doc ISOVER sur les cloisons  donne des indications pour vous aider à faire ce choix. On retrouve ces mêmes valeurs dans un tableau Placo® . 42 dB est le seuil minima d’isolation acoustique recommandée, libre à vous de tendre vers cet objectif ou de le dépasser. Dans des conditions classiques et courantes de pose, la tapée des menuiseries doit être adaptée à l’épaisseur totale de l’isolant et du parement.

Le montage de doubles rails que vous évoquez est plus probablement la cloison SAD que vous pourrez appréhender dans les pages concernées du chapitre des cloisons de l’Intégrale Placo®

Cordialement


Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bricolage estival, quel est votre programme ?
51 % Faire un potager pour enfin avoir de la salade maison (21)
29 % Investir dans un bon barbecue pour faire la fête avec les amis (12)
20 % Construire une piscine pour faire plaisir aux petits (8)

41 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 47