Bricoleur du Dimanche

Remonter facilement une porte avec des charnières à boîtier clipsable

Par olyts

avatar - olyts
Contremaître
Message(s) : 285
28/04/2022 à 19h45
28/04/2022 à 19h45

Bonjour,

 

Je voudrais partager une technique toute bête, mais qui m'aurait fait gagner beaucoup de temps si je l'avais connue avant.


 
J'avais une grande porte de placard avec 5 charnières réparties sur la hauteur (charnières Blum "Clip Top Blumotion 110 degrés", à boîtier ayant le système de fixation Inserta, c'est-à-dire que le boîtier se clipse sans outil dans les trous de la porte).

Ce n'est pas moi qui avait monté les portes à l'origine.


Je voulais enlever la porte afin d'insérer dans les charnières un limiteur d'ouverture de porte à 86 degrés (de la même marque), car ma porte s'ouvrait trop et butait contre le mur.


J'ai enlevé la porte en déclipsant les bras des charnières de leur embase respective fixée sur le bâti, ce qui était facile.


Ensuite j'ai mis un limiteur de porte dans chaque charnière (d'ailleurs, je me demande s'il n'aurait pas été possible, en fermant la porte au maximum et en laissant juste la place pour glisser la main, d'insérer le limiteur dans la charnière sans avoir besoin de démonter la porte, en utilisant un miroir pour bien voir ce que l'on fait).


Ca s'est corsé quand j'ai voulu remonter la porte.


J'avais donc la porte avec 5 charnières dont le boîtier était clipsé sur la porte dans leur trou respectif.


J'ai ensuite essayé de présenter le bras des charnières devant chaque embase du bâti, mais ça ne marchait jamais, car l'angle n'était jamais bon, surtout avec autant de charnières à présenter simultanément.


Il y avait toujours au moins un bras qui ne voulait pas se clipser sur son embase du bâti.
 
Après énormément de temps à batailler, j'ai trouvé la solution :
On retire carrément les charnières de la porte.
On a donc la porte détachée et les 5 charnières détachées.
 
Puis on clipse les charnières sur leur embase respective, dans le bâti (la porte est toujours détachée et laissée de côté).
Enfin, on rentre le boîtier des charnières dans leur gros trou respectif dans la porte.


Cette opération accepte beaucoup de tolérance, car c'est juste un gros boîtier à rentrer dans un simple gros trou, et c'est pourquoi c'est plus simple de finir par cette opération.
 
Avec cette méthode, j'ai pu re-gonder très facilement toutes mes autres portes.
 
J'espère que cette méthode sera utile à quelqu'un.




Images jointes :

IMG_8819.jpg
ou créer un compte pour participer
Annonce

Réponses

Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
28/04/2022 à 20h37
28/04/2022 à 20h37

Bonsoir, 

Certes c'est plus facile, mais ne pas renouveler cette opération trop souvent car le risque est la prise de jeu sur les perçages de la porte.

En tout cas merci, et cela pourra certainement aider.

A+

 

ou créer un compte pour participer

Par olyts

avatar - olyts
Contremaître
Message(s) : 285
28/04/2022 à 20h49
28/04/2022 à 20h49
Goodluckk a écrit :

Bonsoir, 

Certes c'est plus facile, mais ne pas renouveler cette opération trop souvent car le risque est la prise de jeu sur les perçages de la porte.

En tout cas merci, et cela pourra certainement aider.

A+

 

 Oui, j'imagine que ça ne doit pas être très bon d'abuser là-dessus.

Heureusement, c'était juste pour mettre des limiteurs de porte, car je n'aurai je pense pas d'autre raison de démonter les portes.

Merci du conseil.

ou créer un compte pour participer

Par olyts

avatar - olyts
Contremaître
Message(s) : 285
28/12/2023 à 19h54
28/12/2023 à 19h54

Bonjour,
 

Je voudrais apporter une précision car ma méthode ne fonctionne pas à tous les coups.

Dernièrement, sur une porte de placard, le bras d'une des cinq charnières s'est déclipsé de son embase (car j'ai accroché le bras en retirant un objet du placard).
Je ne pouvais pas remettre le bras sur l'embase - même en forçant - car l'orientation du bras était un peu décalée par rapport à celle de l'embase.
J'ai donc essayé ma méthode, à savoir j'ai enlevé du trou de la porte le boîtier de la charnière, c'est-à-dire que j'ai complètement détaché la charnière.
Puis, pour rattacher la charnière, j'ai commencé par attacher le bras de la charnière sur l'embase, ce que j'ai réussi à faire.
Mais ensuite, je n'arrivais pas à remettre le boîtier de la charnière dans le trou de la porte.

J'ai donc cherché une deuxième technique, qui semble cette fois bien fonctionner à chaque fois.
Je retire l'embase en dévissant les deux vis qui la fixent au bâti (cf. 1ère et 2ème photos).
En faisant cela, je vois que seul le revêtement semble abîmé, ce qui ne semble pas grave.
L'intérieur des trous semble intact (cf. 3ème photo).

Puis je clipse le bras de la charnière sur l'embase (cf. 4ème, 5ème et 6ème photos).
Les trous de l'embase ne sont pas forcément bien en face des trous du bâti (cf. 7ème photo), mais j'arrive assez facilement à ré-aligner les trous les uns par rapport aux autres, en ajustant l'embase à la main (cf. 8ème photo, sur laquelle je tire l'embase vers le haut. Après avoir pris la photo, j'ai aussi poussé le haut de la charnière vers la droite).
Puis je revisse les deux vis (cf. 9ème photo).
J'aboutis à un bon serrage et les vis ne tournent pas dans le vide, donc il semble qu'effectivement le filetage des trous (mentionné sur la 3ème photo) était bien intact.

Sur une autre charnière que j'ai eu à refixer avec cette méthode, les trous de l'embase étaient encore plus décalés par rapport aux trous du bâti (cf. 10ème photo), et j'ai utilisé un morceau de gaffer pour rapprocher la porte par rapport au bâti, ce qui m'a permis de déjà positionner l'embase à la bonne profondeur (cf. 11ème photo).
Ensuite, avec une main je n'ai eu plus qu'à pousser l'embase vers le haut pour la mettre à la bonne hauteur, et avec l'autre main libre, j'ai vissé les deux vis de l'embase.


Je suppose quand même qu'il vaut mieux éviter d'utiliser cette méthode lorsqu'on en a le choix, car le filetage des trous pourrait s'abîmer à force de dévisser et de revisser les vis.
Mais même dans ce cas, je suppose que je pourrais remastiquer les trous abîmés, et refaire les trous.

Pour une porte complètement détachée du bâti et que l'on doit rattacher, à mon avis il faut commencer par essayer de mettre toutes les charnières possibles naturellement (c'est-à-dire de clipser le bras des charnières sur leur embase), et de ne traiter par une méthode alternative (première ou deuxième méthode) que les charnières récalcitrantes dont le bras ne veut pas se clipser directement sur l'embase.

Images jointes :

charnieres-1.jpg charnieres-2.jpg charnieres-3.jpg charnieres-4.jpg charnieres-5.jpg
ou créer un compte pour participer
Annonce

Par olyts

avatar - olyts
Contremaître
Message(s) : 285
28/12/2023 à 19h55
28/12/2023 à 19h55

(suite des photos)

Images jointes :

charnieres-6.jpg charnieres-7.jpg charnieres-8.jpg charnieres-9.jpg charnieres-10.jpg
ou créer un compte pour participer

Par olyts

avatar - olyts
Contremaître
Message(s) : 285
28/12/2023 à 19h56
28/12/2023 à 19h56

(suite et fin des photos)

Images jointes :

charnieres-11.jpg
ou créer un compte pour participer

Connexion

Devenir membre du forum

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 60