Remonter facilement une porte avec des charnières à boîtier clipsable

Remonter facilement une porte avec des charnières à boîtier clipsable

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 28/04/2022 à 19h45

Bonjour,

 

Je voudrais partager une technique toute bête, mais qui m'aurait fait gagner beaucoup de temps si je l'avais connue avant.


 
J'avais une grande porte de placard avec 5 charnières réparties sur la hauteur (charnières Blum "Clip Top Blumotion 110 degrés", à boîtier ayant le système de fixation Inserta, c'est-à-dire que le boîtier se clipse sans outil dans les trous de la porte).

Ce n'est pas moi qui avait monté les portes à l'origine.


Je voulais enlever la porte afin d'insérer dans les charnières un limiteur d'ouverture de porte à 86 degrés (de la même marque), car ma porte s'ouvrait trop et butait contre le mur.


J'ai enlevé la porte en déclipsant les bras des charnières de leur embase respective fixée sur le bâti, ce qui était facile.


Ensuite j'ai mis un limiteur de porte dans chaque charnière (d'ailleurs, je me demande s'il n'aurait pas été possible, en fermant la porte au maximum et en laissant juste la place pour glisser la main, d'insérer le limiteur dans la charnière sans avoir besoin de démonter la porte, en utilisant un miroir pour bien voir ce que l'on fait).


Ca s'est corsé quand j'ai voulu remonter la porte.


J'avais donc la porte avec 5 charnières dont le boîtier était clipsé sur la porte dans leur trou respectif.


J'ai ensuite essayé de présenter le bras des charnières devant chaque embase du bâti, mais ça ne marchait jamais, car l'angle n'était jamais bon, surtout avec autant de charnières à présenter simultanément.


Il y avait toujours au moins un bras qui ne voulait pas se clipser sur son embase du bâti.
 
Après énormément de temps à batailler, j'ai trouvé la solution :
On retire carrément les charnières de la porte.
On a donc la porte détachée et les 5 charnières détachées.
 
Puis on clipse les charnières sur leur embase respective, dans le bâti (la porte est toujours détachée et laissée de côté).
Enfin, on rentre le boîtier des charnières dans leur gros trou respectif dans la porte.


Cette opération accepte beaucoup de tolérance, car c'est juste un gros boîtier à rentrer dans un simple gros trou, et c'est pourquoi c'est plus simple de finir par cette opération.
 
Avec cette méthode, j'ai pu re-gonder très facilement toutes mes autres portes.
 
J'espère que cette méthode sera utile à quelqu'un.




Images jointes :

IMG_8819.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par Goodluckk

avatar - Goodluckk
Architecte
Message(s) : 1135
le 28/04/2022 à 20h37

Bonsoir, 

Certes c'est plus facile, mais ne pas renouveler cette opération trop souvent car le risque est la prise de jeu sur les perçages de la porte.

En tout cas merci, et cela pourra certainement aider.

A+

 


Ni pour, ni contre, bien au contraire .

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 28/04/2022 à 20h49
Goodluckk a écrit :

Bonsoir, 

Certes c'est plus facile, mais ne pas renouveler cette opération trop souvent car le risque est la prise de jeu sur les perçages de la porte.

En tout cas merci, et cela pourra certainement aider.

A+

 

 Oui, j'imagine que ça ne doit pas être très bon d'abuser là-dessus.

Heureusement, c'était juste pour mettre des limiteurs de porte, car je n'aurai je pense pas d'autre raison de démonter les portes.

Merci du conseil.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : abgech

Visiteurs non identifiés : 198