Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 09/04/2020 à 14h54

Choix isolant toiture

Bonjour,

1er poste sur le forum et sûrement pas le dernier Sans voix

Je suis un néophyte du bricolage, je n'y connais absolument rien Yeux au ciel Grand sourire

Mais voilà qu'avec ma compagne qui elle bricole un peu, nous avons acheté une maison avec pas mal de travaux.

Nous nous penchons actuellement sur la question de l'isolation. Peut-être saurez vous nous donner quelques conseils...

Nous sommes au courant qu'il existe la laine de verre et la laine de roche. Nous ne rejetons pas totalement cette solution, mais nous aimerions trouver mieux.

Nous souhaiterions quelque chose le plus écologique possible tout en ayant des résistances thermique et acoustique élevées. Nous voudrions que le produit soit durable.

Pour ceux qui s'y connaissent un peu que nous conseilleriez vous?
citer répondre

Liste des réponses

le 09/04/2020 à 15h53
Choix isolant toiture
Bonjour,

Je ne m’y connais qu’un tout petit peu Clin d\'oeil
Qu’entendez-vous par isolant écologique et durable ?

Un article sur le choix d'un isolant

Il y a beaucoup de paramètres qui peuvent entrer dans la balance : origine de l’isolant, tenue mécanique, rapport prix/performance, lambda, taux et nature du liant, classement au feu, résistance à la compression, compressibilité pour économiser sur le transport, lieu de production, etc… etc…

Pour la résistance thermique, c’est le R qui fait foi et vous avez raison de viser le R le plus élevé possible.

Pour l’acoustique, c’est une question d’association de matériaux pour faire un système masse-ressort-masse en combinant isolant fibreux (qui emprisonne de l’air qui amortira les sons) et parement qu’il est préférable de choisir dense (plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée type Placo®Phonique par exemple).

Vous aurez effectivement sans doute nombre de questions !

Je reste à votre écoute pour y répondre et participer ainsi à distance à votre beau projet.

Vous pouvez aussi aller naviguer à partir du premier lien que je vous ai donné, vous apprendrez plein de choses sur l’isolation.

En attendant, prenez soin de vous et des autres et #Restonscheznous !
citer répondre
Marc, conseiller technique Isover
le 10/04/2020 à 12h29
Choix isolant toiture
Bonjour,

Par isolant écologique, j'entends qu'il ait un impact environnemental minime (aussi bien pour nous: pas de rejets nocifs... que par le procédé de fabrication de l'isolant: le moins possible de produits toxiques, de matières non recyclables...)

Merci pour les liens, je commence à me renseigner et je ne sais pas si j'ai bien saisi la différence entre isolant souple et semi rigide Confus

En clair le souple, ça s'apparente à du vrac? Il se présente sous forme de rouleau c'est ça? Et il faut le poser en croisé? Donc 2 couches.

Le semi-rigide je ne comprends pas ce qu'il apporte par rapport au souple Confus Il est plus facile à poser? Il isole mieux?
citer répondre
le 13/04/2020 à 18h13
Choix isolant toiture
Petit up pour que la question ne tombe pas aux oubliettes
citer répondre
le 15/04/2020 à 09h48
Choix isolant toiture
Bonjour,

Mais non je ne vous oublie pas mais je n’ai été doté à la naissance que de deux bras, deux jambes et une petite tête Clin d\'oeil et la période est, nous dirons, mouvementée !

Comme indiqué dans le premier lien donné dans ma réponse précédente, pour connaître l’impact « écologique » il faut aller chercher dans les FDES. Biosourcé ne signifie pas écologique et il faut aller un peu plus loin que les annonces commerciales Clin d\'oeil On ne le sait pas assez mais, par exemple, la fabrication de laine de verre incorpore un fort pourcentage de verre recyclé (minimum 40% et jusque 70% selon les usines et les isolant fabriqués) tout comme une filière de recyclage des laines de verre issues de chantiers de déconstruction se met en place à notre initiative : Isover recycling. Nos chutes de fabrication sont incorporées depuis fort longtemps dans notre usine vaisseau amiral d’Orange (84) par un procédé unique appelé Oxymelt. Comme indqiué précédemment, les liants incorporés, les transports, etc… rendent un isolant plus ou moins « vert ». Certains paramètres ignorés par certains seront rédhibitoires par d’autres (classement au feu).

Isolant souple, isolant rigide.

Un isolant souple se présentera la plupart du temps en rouleau (toujours ? mais j’ai peur d’en oublier) alors qu’un isolant rigide se présente en panneau ou en rouleau (qui se déroule et ne manque pas de ressort comme un GR 32 en rouleau). La différence entre souple et rigide, c’est la tenue mécanique. Un isolant souple (type IBR) ne peut s’utiliser qu’à plat pour isoler (acoustiquement et ou thermiquement selon la résistance R de l’isolant mis en œuvre) des plafonds, des planchers de combles perdus. Un isolant rigide (ou semi rigide selon sa nature et cette caractéristique est indiquée dans son certificat ACERMI) a la tenue mécanique suffisante pour être employé en rampants (partie oblique de combles aménagés) ou en mur. Le semi rigide n’isole pas mieux que le souple mais est adapté pour certaines parois pour lesquelles le souple ne convient pas. En matière d’isolation thermique, le critère de mesure est le R et non l’épaisseur.

Le vrac, c’est encore autre chose. Cela peut part exemple être des flocons qui servent à isoler des planchers de combles perdus difficiles d’accès. On peut trouver le vrac sous d’autres formes.

La pose croisée que vous évoquez concerne généralement l’isolation de combler perdus facilement accessibles. La double couche peut se justifier si l’on isole entre et sur des solives par exemple mais elle peut être aussi aisément remplacée par une simple couche plus épaisse avec une résistance thermique forte (on peut monter jusque R=10 avec un IBR en 400 mm) et l’efficacité de la double couche est parfois devenu dépassée par les nouvelles références d’isolant disponibles. « Autrefois », quand on n’avait pas suffisamment de fortes épaisseurs disponibles, le recours à une double couche, croisée ou non (il existe une technique qui dispense de croiser les couches), était un bon moyen d’isoler.

Voilà des réponses à ces questions. D’autres à suivre j’espère, pour vous aider à avancer dans votre projet.

En attendant, on ne change pas une équipe qui gagne, on reste chez soi, on prend ainsi soin de soi et des autres !
citer répondre
Marc, conseiller technique Isover
le 15/04/2020 à 22h09
Choix isolant toiture
pour la toiture
Il y a un paquet de solutions voir sur youtube avec une recherche genre ammenager comble ou grenier.
pour les isolant semi rigides, c'est le cote qui conserve une forme tous le temps. Genre un panneau de laine de verre semi rigide va pouvoir se caler entre les chevrons et gardera son elasticité.C'est pratique a mettre en oeuvre.
La laine de roche est soit disant neutre. Roockwool je crois s'en vante. Mais faut pas etre naif. Il n'y a rien qui est neutre. Si il y a une action : faire de l'isolant, il y a des machines donc il y a conso electricite donc si en europe nucleaire ou charbon ou gaz + des gens qui font tourner ces machines, qui se deplacent jusqu'a l'usine pour les faire fonctionner + charge dans les camions qui consomment + dans les magasins qui consomment aussi + toi qui va chercher le produit... cote bilan carbone c'est mort.
Maintenant je suis dans le meme cas que toi j'ammenage un grenier.
il faut commencer par les contraintes. la zone de france ou tu habite. le sud le nord la montagne la mer... c'est pa pareil au niveau des materiaux. puis les contrainte del'environement plus direct du bruit a l'exterieur oui est ce que c'est un critere pour toi ? oui alors ca va aussi changer la donne
apres il y a les primes de l'etat, tu veux en profiter ? oui alors la encore ca change.
apres il y a les avantages et les inconvenient du materiaux que tu a choisi. laine de verre : dephasage ridicule... donc chaleur rendu directement mais pas cher. et pas ou peu sensible au feu. laine de bois dephasage au top, mais plus sensible au feu. laine de roche compromis entre les 2. apres suivant la pente de ta maison oriente nord sud par exemple, tu peux varier les materiaux genre augmenter la qualite du materiaux cote plus expose a qq chose. Exemple, j'ai un cote sud et un cote nord pour la toiture. Donc pour economiser je prend de la laine de bois cote sud, et de la laine de roche cote nord. Apres il y des materiaux atypiques genre laine de jean ou laine de mouton, botte de paille... il ne faut pas oublier non plus le cote homogeneite de ta maison. Si tu fais une isolation de titan pour la toiture ca va etre limite si tu n'isoles pas le reste.
citer répondre
le 16/04/2020 à 08h08
Choix isolant toiture
dgils a écrit: :

apres il y a les avantages et les inconvenient du materiaux que tu a choisi. laine de verre : dephasage ridicule... donc chaleur rendu directement mais pas cher. et pas ou peu sensible au feu. laine de bois dephasage au top, mais plus sensible au feu. laine de roche compromis entre les 2.

Bonjour,
Je m'intéresse au sujet du déphasage.
Vous avez des preuves par des essais et des tests grandeur nature de ce que vous avancez sur le déphasage de l'un ou l'autre des matériaux ? Pas du bla bla des fabricants hein Clin d\'oeil
Cdt
citer répondre
A vot 'service
le 16/04/2020 à 21h01
Choix isolant toiture
citer répondre
le 23/04/2020 à 11h24
Choix isolant toiture
a écrit: :
https://www.picbleu.fr/page/tableau-comparatif-du-dephasage-des-isolants-thermiques

par contre je sais pas si ce site est independant

Bonjour,

Indépendant, je ne sais pas, partisan, c'est sûr et plein d'erreurs et pas besoin d’être un spécialiste pour les détecter : avec le crédit d’impôt par exemple alors le reste...

Les chiffres donnés font abstraction de la masse du bâtiment, ça doit compter un peu quand, même, non ?

Je suis tombé sur ça pendant mes recherches sur le sujet : étude EMPA
citer répondre
A vot 'service
le 25/04/2020 à 09h58
Choix isolant toiture
Bonjour,

apres il y a du bien dans tout les articles il faut juste un peu moins se fier aux articles ecrits par les societe qui commercialisent eux meme leur materiaux.

Me concernant je pense m'orienter vers du tout bois ou un mix bois/roche.

citer répondre
le 27/04/2020 à 09h54
Choix isolant toiture
dgils a écrit: :
Bonjour,

apres il y a du bien dans tout les articles il faut juste un peu moins se fier aux articles ecrits par les societe qui commercialisent eux meme leur materiaux.

Me concernant je pense m'orienter vers du tout bois ou un mix bois/roche.


Bonjour,

Vous vous orienterez bien vers ce qui vous chante.

Perso, je ne vois pas l'avantage de la laine de roche ni de bois. Entre le lambda de l'un, le classement au feu de l'autre et son prix, ce n'est en tout cas pas ce que je mettrai ni j'ai mis chez moi.

Et comme le déphasage de l'isolant ne se retrouve pas ou très peu au final....

Bonne journée

citer répondre
A vot 'service
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Le sondage de la semaine

Pour vous l’indispensable en cuisine c’est ?
Membres en ligne
Membres :

-

Visiteurs non identifiés : 37
keyboard_arrow_up