Bricoleur du Dimanche

un isolant polyuréthane directement sur ce plancher bois

Par fenouill

avatar - fenouill
Petit nouveau
Message(s) : 3
01/02/2022 à 20h00
01/02/2022 à 20h00

Bonjour, je voudrais isoler mon plafond séjour/combles plancher bois: avec un polyuréthane 2 couches croiseés R=8 + plancher en CTBH 15mm pour accéder aux combles.
Y a t il problèmes de poser un isolant polyuréthane directement sur ce plancher bois  
Merci

 

ou créer un compte pour participer
Annonce

Réponses

Par fenouill

avatar - fenouill
Petit nouveau
Message(s) : 3
02/02/2022 à 19h36
02/02/2022 à 19h36

Ma crainte est de faire moisir mon plancher?

ou créer un compte pour participer
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
02/02/2022 à 20h18
02/02/2022 à 20h18
fenouill a écrit :

Ma crainte est de faire moisir mon plancher?

 Bsr,

J'aurais la même crainte. 

A+

ou créer un compte pour participer

Par Noe68

avatar - Noe68
Ouvrier
Message(s) : 148
02/02/2022 à 23h12
02/02/2022 à 23h12

Deux questions se posent toujours quand on veut isoler :

- y a-t-il des matériaux respirants (fibres naturelles)

- où est le côté chaud, où est le côté froid

Pour la 1e, il est clair que le bois est respirant et a une bonne capacité d'absorption et de restitution d'humidité. Le polyuréthane, lui, est absolument étanche (en plus d'avoir très peu d'inertie thermique, d'être très polluant à produire et non recyclable), il faut donc faire très attention à ce qu'on fait. L'eau se condense du côté chaud au contact d'une paroi froide car l'air chaud peut contenir plus d'eau que l'air froid. Il faut laisser le matériau naturel respirer côté froid et le rendre étanche à l'eau côté chaud. Poser le PU côté froid sur du bois au contact de l'air chaud du logement, sans membrane pare-vapeur et sans ventilation appropriée conduira immanquablement à de la condensation sur et dans le bois = dommages structurels (responsabilité décennale du constructeur même particulier !).

Je ne connais pas la réponse à la 2e question : s'agit-il de combles non isolés ? Si c'est le cas, pourquoi ne pas faire l'isolation en rampants, et tant qu'à faire, en matériau à forte inertie comme de la fibre de bois, pour un bon confort d'été ? (Il faut alors poser une membrane pare-vapeur côté chaud donc intérieur, jamais côté froid qui ne supporte qu'une membrane pare-pluie respirante ou qui doit être ventilé)

ou créer un compte pour participer
Annonce

Par fenouill

avatar - fenouill
Petit nouveau
Message(s) : 3
03/02/2022 à 09h39
03/02/2022 à 09h39

Bonjour et merci pour vos conseils , "la messe est dite "

dommage car avec 18cm d'épaisseur j'avais R=8 

avec en flocons la ouate de cellulose d'épaisseur 33cm R=7

laine de verre d'épaisseur 30cm R=7,5

laine de verre d'épaisseur  32cm R=8                       

et je comprend donc une chose  que mon projet avec le polyuréthane n'est pas approprié (trop étanche) j'envisage de poser de laine de verre sur ce plancher avec ou sans par vapeur ?

ou créer un compte pour participer

Par Noe68

avatar - Noe68
Ouvrier
Message(s) : 148
03/02/2022 à 10h51
03/02/2022 à 10h51

Avec la laine de verre vous avez des fibres minérales à faible inertie thermique et sans aucune capacité d'absorption d'humidité (efficacité très dégradée si l'eau rentre, pire si elle gèle), donc à protéger par pare-vapeur ou matériau étanche côté chaud (je suppose que vous poseriez la laine minérale en traversée d'étage, sous le plancher des combles). La laine de verre offre aussi une faible isolation phonique, mais ce n'est pas important si les combles ne sont pas occupés. S'il s'agit bien de combles perdus, à épaisseur équivalente je choisirais a priori la cellulose. Après, ça peut être une question de prix ou de mise en œuvre. Je n'ai jamais trouvé la laine de verre agréable à manipuler, ni même spécialement performante, mais elle est vendue moins cher. Le pare-vapeur est généralement inclus dans les rouleaux, mais il faut veiller à l'étanchéité entre rouleaux avec de l'adhésif approprié.

Le plancher des combles est-il à créer ? Mettez-vous du matériau étanche comme de l'OSB ? J'ai toujours un doute quand vous écrivez "poser l'isolant sur le plancher".

Vous pourriez théoriquement mettre en œuvre du PU sous le plancher dans tous les cas, en ne considérant que l'épaisseur moindre (même si le rapport 2:1 me paraît exagéré) et l'étanchéité. Il ne faut juste pas craindre les fumées toxiques en cas d'incendie, pour moi le PU/PS c'est à l'extérieur... ou pas du tout !

ou créer un compte pour participer

Connexion

Devenir membre du forum

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 96