Transformer muret "cache-cuve" en cuve de récupération d’eau/piscinette

Par MarieV

avatar - MarieV
Apprentie bricoleuse
Message(s) : 11
le 08/07/2020 à 21h22
Bonjour,

Voici tout d'abord les photos, indispensables pour comprendre ce que je m'apprête à exposer.










Je ne sais pas comment appeler cette installation donc je vais en faire une description aussi précise que possible. Le mur droit à des fondations et portait la vieille terrasse délabrée qu'on a déposée en arrivant, je ne pense pas que ce soit sa fonction initiale cependant. La partie plus arrondie en petites pierres est posée à même le sol, enfin sans fondations creusées quoi; je pense qu'elle avait plutôt un objectif de "cache-cuve" et qu'elle a été posée après. Le mur droit est en pierres sèches jointoyé après coup, le mur arrondi est maçonné avec un mix de ciment un peu dégueu qui fout la pierre en l'air quand tu essaies de l'enlever. À l'intérieur de ce joyeux dispositif dont nous ignorons l'utilité d'origine (antérieur aux anciens, anciens, proprios) il y a une vielle cuve de récupération d'eau cassée mais je pense qu'elle a été simplement jetée là, ou alors elle fonctionnait avec une pompe.

Bref. Comme on peut le deviner sur la photo, mon compagnon est en train de faire une nouvelle terrasse et une idée nous est venue ("m'est venue" serait plus exacte, lui a levé les yeux aux ciels mais c'est presque gagné): utiliser ce machin pour faire une piscinette, ou plutôt un trempoir, auquel on accèderait directement de la terrasse.

Mon homme est un menuisier-ebeniste émérite mais il a moins de connaissances en maçonnerie et aucune en piscines, donc nous avons plein de questions que je vais essayer de poser dans l'ordre.

J'aimerais faire quelque chose d'écologique, un genre de cuve de récupération des eaux de ruissellement du toit avec un trop plein qui donnerait sur une rigole que j'ai creusée qui descend vers le potager, et un moyen de siphonner pour pouvoir nettoyer la piscine qui donnerait sur cette même rigole.

En terme de dimensions il y aurait 130cm de profondeur maximum, 250 en longueur et 120 en largeur. Idéalement j'aimerais un petit escalier sur lequel on puisse s'assoire.

1) Comment créer le contenant? Je pensais juste faire une dalle béton et un enduit étanche sur les pierres et la dalle mais j'ai peur qu'avec le poids de l'eau tout s'écroule. Faut-il faire un truc en parpaings maçonnés à l'intérieur, ou un coffrage avec du béton vibré par exemple? Ou une cuve sur-mesure en galva ou inox (mais ça brille et ça brûle quand il fait chaud), mais je ne sais même pas si ça existe? Ou une structure bois avec un liner suspendu? J'aimerais éviter au maximum le plastique.

2) Pour le système de filtration, sachant que la contenance sera de 5/6m3 à vue de pif, peut-on envisager un système sans électricité monté sur éolienne par exemple? J'aimerais ne mettre ni chlore ni sel, un filtre à charbon ou céramique est-il envisageable?

3) Pour chauffer l'eau (car ce spot prend très peu le soleil mais est à l'abri du vent, ce qui est peu négligeable sur notre colline), peut-on envisager un système type bain nordique avec un feu par en dessous, mais sans que ça monte forcément à température jacuzzi? Ou peut-être un système de tuyaux noirs sur le toit (j'ai 54m2 de toit terrasse à côté) mais alors il faudrait une pompe? Peut-on faire d'une pierre deux coups avec la filtration?

Voilà, j'espère être intelligible, j'attends vos avis et conseils (sauf si c'est pour dire "c'est n'importe quoi", mon homme l'a déjà dit puis a changé d'avis (ou peut-être a-t-il fait semblant?), je suis têtue !)

Bonne soirée à vous, au plaisir de vous lire.

Marie
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par 2alastyn

avatar - 2alastyn
Ouvrier
Message(s) : 112
le 09/07/2020 à 00h16
Bonjour,

La poussée d'eau risque de renverser le mur, surtout en période de gel, surtout s'il n'a pas de fondation. Il en va également ainsi du mur eb pierre sèche qui, s'il présent une zone creuse, s'effondrera.

A mon sens, vous devriez réaliser une dalle armée avec fers remontant sur les bords, puis coffrer l'intérieur et couler en béton entre pierre et coffrage, en réalisant idéalement une sorte de chaînage en partie haute.

Pour l'étanchéité, vous aurez ensuite le choix entre liner, carrelage ou enduit sachant que la surface sera lisse e et pourra même, si besoin, être poncée pour une finition au top.

Pour la filtration pas besoin d'une grosse pompe, donc un truc solaire pourrait suffire. Éolien à mon sens pas adapté puisque les jours chauds, il y a peu de vent et c'est la qu'il faut filter le plus. Pour les produits et si vous ne voulez pas vous ruiner, vous pouvez regarder du côté des stérilisateurs uv utilisés en aquariophilie. Le volume du bassin le permettra. Je crains en revanche que vous ne puissiez vous passer complètement de chlore ou bbrome, ne serais ce qu'en petite quantité.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par MarieV

avatar - MarieV
Apprentie bricoleuse
Message(s) : 11
le 09/07/2020 à 16h04
Bonjour,

Merci déjà pour votre réponse, qui amène évidemment d'autres questions.

Qu'est-ce qu'un chaînage?

Pour l'eau, chlore et brome ne sont pas des options puisque le trop plein va irriguer le verger et le potager. Avec un si petit volume, est-ce absolument nécessaire si le système de filtration est suffisamment "dynamique"?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par takafer

avatar - takafer
Promoteur
Message(s) : 12697
le 15/07/2020 à 08h58
bonjour

ça ressemblerai un peu a ça https://noalimpuestazo.com/

Une chose ratée est une chose qui n est pas encore réussie
Paul VALERY écrivain
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par le+bo

avatar - le+bo
Architecte
Message(s) : 1202
le 15/07/2020 à 09h35
Bonjour Takafer,
Souci de lien chaînage ?
cordialement

Cordialement

Le + Bo F
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par 2alastyn

avatar - 2alastyn
Ouvrier
Message(s) : 112
le 15/07/2020 à 12h27
Bonjour,

Le chainage consisterait ici à coffrer la partie supérieure du muret et d'y couler un béton armé de manière à faire un cadre sur le haut de la structure d'un seul bloc. Ça sert à éviter que la poussée de l'eau ne renverse les murets en poussant sur le dessus (comme on ne connait pas la profondeur des fondations...).

Pour la filtration, un filtre UV pourrait suffire mais à surveiller tout de même car si le brassage d'eau filtre certains déchets, il n'élimine pas algues et bactéries. Par ailleurs, le remplissage à l'eau de pluie contre indique la baignade sans produit, car le PH de votre eau risque d'être trop bas (4 à 7), alors que l'eau de piscine doit être de 7.2 à 7.8 maxi sous peine d'irriter la peau. Ce pb se règle par l'ajout de PH plus, mais si vous en mettez, il faudra "fermer" le trop plein le temps que le mélange soit fait (à peine une journée en fait...).

Dans votre cas, l'idéal serait de pouvoir stopper l'arrivée dans le bassin car, lorsque l'eau sera stable, l'apport d'eau de pluie dérèglera tout et il faudra remettre du produit.... Peut être pourriez-vous mettre une vanne by-pass à la goutière : une direction le bassin, l'autre direction le trop plein pour le potager.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par MarieV

avatar - MarieV
Apprentie bricoleuse
Message(s) : 11
le 21/07/2020 à 19h04
Bonjour à tous,

A la lumière de vos explications le projet a un peu évolué, d'autant que j'ai innocemment regardé des vidéos sur l'autoconstruction des piscines naturelles (les vraies grandes) en présence de mon homme et qu'il est assez emballé par le projet.

Ce trou dans la terrasse va donc prendre une autre fonction, plus simple a priori. On va bien couler une cuve en béton selon vos explications (on a même trouvé un ami qui sait faire), mais ce sera une simple cuve de récupération d'eau de pluie avec un trop plein qui va irriguer la serre en contrebas et un robinet si on veut utiliser l'eau autrement.

On avait quand même envie de ce petit bout d'autre chose dans notre terrasse bois donc on a eu l'idée d'y faire un bout de jardin: au dessus de la cuve on ferait donc un grand bac avec des billes de terre cuite au fond et un trop plein, puis du terreau léger dans lequel on plantera des plantes pour la mi-ombre.

Ce qui amène à une nouvelle question: comment fermer la cuve par en haut pour que ça puisse supporter environ 60 cm de terreau / billes d'argile?
Mon homme propose une bâche EPDM, un plancher bois puis une autre bâche EPDM, qu'en pensez-vous?

Merci pour vos conseils!

Une photo des travaux en cours:
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Les températures baissent...
37 % Pas grave, je suis bien isolé(e) (18)
29 % Cheminée d'attaque, tout va bien (14)
22 % Chaudière parée, la neige peut tomber (11)
12 % Oups, les radiateurs sont encrassés (6)

49 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Membres en ligne

Membre(s) : Josephdesire56

Visiteurs non identifiés : 312
(-) (X) (+) (0) /\ \/ < > r.g g.r