Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 20/04/2012 à 06h53

chaufaage electrique

Bonjour,
j'ai une maison avec un grand dégagement (12 metres carré) au sous sol ouvert sur un escaler qui monte dans mon sejour, je souhaiterai mettre un radiateur electrique en fonte. Qu'en pensez vous et que me conseillez vous ?
merci d'avance
citer répondre

Liste des réponses

le 23/04/2012 à 18h10
chaufaage electrique
Bonjour

Un radiateur électrique, c'est jamais qu'une résistance avec, autour, un emballage plus ou moins simple, plus ou moins lourd, plus ou moins sophistiqué, plus ou moins régulé.... et plus ou moins cher.
En fait, en dehors des appareils radiants qui peuvent avoir un intérêt dans certains cas, un appareil simple (raisonnablement) suffit. Une régulation électronique peut s'avérer utile pour éviter les surchauffes coûteuses, cette régulation étant plus précise qu'un thermostat mécanique.

Mais le poids amené par la fonte ne présente pas d'intérêt.
A moins que ce poids soit suffisant pour permettre de stocker des calories en heures de nuit, mais ce n'est pas le cas.
En conclusion, la fonte retire au convecteur électrique un de ses seuls avantages: répondre rapidement aux besoins et s'arrêter instantanément sans pertes inutiles quand le besoin disparait.

Dix contre un que vous ne suivrez pas mon conseil.

A+
citer répondre
le 23/04/2012 à 18h46
chaufaage electrique
Re Bonjour

Pour terminer, si vous devez chauffer un hall situé au rez-de-chaussée, les calories émises par un appareil à convection, fût-il en fonte, vont avoir une fâcheuse tendance à émigrer vers le haut.

Pour éviter ce phénomène, au moins partiellement, mieux vaudrait avoir recours à un "radiant" qui va chauffer la parois opposée sur laquelle se produira une réflexion...ect.

A+
citer répondre
le 23/04/2012 à 19h39
chaufaage electrique
Salut

Je plussoie vigoureusement ! pour tarne .. le rayonnant et le meilleur compris dans la gamme de chauffage au vu du volume dans lequel tu veux l'implanter.
Le ressenti sera perçu quasi immédiatement
citer répondre
le 28/04/2012 à 10h19
chaufaage electrique
La fonte conserve plus ou longtemps la chaleur mais bon long à chauffer.. Fluide caloporteur ou pyrolyse reste comme propositions.Etant donné que c'est dans un hall d'entrée et non dans une pièce dite "a vivre"(salon/sejour) ,où il y à des déperditions lors des passages , tu auras de la chaleur plus rapidement avec du caloporteur, rapide a chauffer. Je pencherai la dessus pour ma part. Cordialement
citer répondre
le 28/04/2012 à 10h33
chaufaage electrique
Bonjour,

C'est mieux ainsi!

Pour un dégagement il me semble que la rapport qualité/prix est un élément qu'il convient d'analyser!
Le rapport est environ de 4 à 5 entre un PR et un caloporteur ...

Maintenant, chacun est maitre de son porte monnaie !!
citer répondre
le 28/04/2012 à 21h53
chaufaage electrique
Bonsoir et merci pour vos renseignements, il y a une paire d'année, j'avais mis un radiateur 1000watts en remplacement d'un 500 dans une salle de bain, je pensais bien faire, et on m'a dit que c'était une betise, et on me l'a demontrer le contraire, tout au moins essayé. Qu'en pensez vous ?,
citer répondre
le 28/04/2012 à 22h08
chaufaage electrique
Salut

Sur le plan conso c'est pareil ... l'avantage d'un 1000W c'est qu'il montera plus vite en température la pièce alors que le 500W fera le même travail dans le double de temps pour y parvenir....et donc la conso sera identique
citer répondre
le 28/04/2012 à 22h18
chaufaage electrique
Selon ce que l'on m'a demontré ou essayé, c'est que le 1000watts pour une surface par exemple de 10mëtres carré, si je lui demande 20 degres, il montra à 20 °, mais comme il est plus puissant par rapport à la piece montrera à 22, 23 °, et qu''ensuite il redescendra vers 19 pour remonter vers 22 .23, J'ai cru comprendre que ce n'est pas facile de reguler la temperature.
Ce n'est pas simple là gestion du chauffage, ou alors on nous mets des gadgets pas necessaires.
Voila, ma maison est composé de 2 zones pour le chauffage ( zone 1 piece a vivre 4 radiateurs et zone 2 : 5 radiateurs dans les chambres), et programmateur et abonnement edf heures pleines et creuses.
Est ce bien de programmer le chauffage ainsi sur ces heures, et ainsi monter et descendre en temperature, ou mieu vaut il laisser à une temperature constante pour ainsi eviter les declanchement et remonter en temperature etc...
citer répondre
le 28/04/2012 à 22h37
chaufaage electrique
Salut

Un thermostat est un thermostat sur 1000W ou 500W !!!!!

La température est la température et si thermostat electronique c'est au 1/10e de degré
citer répondre
le 28/04/2012 à 22h53
chaufaage electrique
et sur les radaiateur electrique a fluide, c'est pareil?
citer répondre
le 29/04/2012 à 00h14
chauffage electrique
RE

Ben un thermostat est à ma connaissance aveugle. Donc il coupe quand c'est chaud et remet en route quand c'est froid ..il se fout de savoir ou voir qui chauffe....... Marcel !!!
citer répondre
le 29/04/2012 à 05h25
chaufaage electrique
bonjour Yannick02

votre problème de thermostat me rappelle fortement les problèmes rencontrés en régulations de températures des bains de teintures auxquels j'ai été confronté toute ma vie

à une époque (à mes débuts en 56) un homme moi en l'ocurrence puisque j'étais ouvrier à l'époque devait maintenir la température de différents bains constantes, voir la montée de température régulière (tant de degrés en tant de minutes)

pour ce faire nous disposions suivants le cas de deux types de serpentins (comparable à des radiateurs) l'un direct (la vapeur est injectée dans le bain, c'est rapide mais difficilement contrôlable) l'autre indirect avec un serpentin fermé comparable à un radiateur.
le thermostat c'était nous, un thermomètre dans une main et la vanne de vapeur dans l'autre

je vous assure que ce n'était pas une partie de plaisir pour élever la température régulièrement en fonction de la pression de vapeur variable, de la température extérieure etc ....

puis dans les années 60-70 sont apparus les automates de régulation, ce sont des type de vannes commandées via des thermostats de différentes types.; Ces vannes pneumatiques sont des tout ou rien, entre le moment pour la sonde perçoit la température voulue et le moment où la vanne se ferme, il y a un moment de latence qui fait que la température arrive toujours à un niveau supérieur à celui désiré.
de même, la perte de cette température pour rouvrir la vanne (régulation) est trop tardive, de ce fait le maintien constant d'une température donnée est très compliqué. La montée régulière programmée est aisée, le maintien difficile

plus tard, les machines se sont transformées, on a installé des pompes puissantes pour assurer un brassage important des volumes de bains (tout en réduisant les quantités d'eau mises en oeuvre) l'électronique est aussi entré dans le jeu, puis l'informatique.

le problème reste le même, car il s'agit toujours d'un jeu de tout ou rien au niveau des vannes, donc on arrive à travailler dans ce que l'on appelle une plage de température allant de 38 à 42°C pour une teinture se faisant à 40°C
(c'est pareils pour les machines de séchage, T° demandée 220°C, T° du four 230°C, T° sur la pièce contrôlée avec des patchs prévus pour 210°C)

par exemple : deux teintures du même jaune devant se faire à 40°C sur deux machines différentes mises côte à côte peuvent donner un résultat différent en fonction de la plage d'étalonnage du thermostat. Une machine aura une température de maintien à 40°C par ex et sa voisine 42°C ou 44°C. Cela se découvre sur le terrain
On dépense des fortunes en industrie pour régler des problèmes de ce type

Pour en revenir à vous et vos fluctuations en fonction, non des m² mais des m³ à chauffer elles sont tout à fait normales et cela quelque soit le type d'appareil de chauffage que vous utiliserez

Il y a la plage de réaction du thermostat qui donne un fluctuation de quelques degrés et plus amusant encore, mais vous ne saurez pas le faire (moi je l'ai fait sur des machines)

renouveler le thermostat par un autre de la même marque de la même série et la plage respectée n'est plus la même

donc parler de régler un problème de température qui fluctue autour de 2 ou 3 degrés n'a pas de sens à mon avis

je sais, un peu long, pas facile à comprendre, mais il faut expliquer

Citation :

Est ce bien de programmer le chauffage ainsi sur ces heures, et ainsi monter et descendre en temperature, ou mieu vaut il laisser à une temperature constante pour ainsi eviter les declanchement et remonter en temperature etc...


en fonction de ce que j'ai essayé de vous expliquez il y aura toujours une zone incontrôlée qui coupera votre chauffage à 22° à un endroit précis de la pièce (là où se trouve le bulbe)(en général dans le thermostat) et la température que vous aurez à un autre endroit (différent en fonction de l'endroit)
la perte en température au niveau du du bulbe (tributaire de la plage prévue par le fabricant) réenclenchera le chauffage au moment voulu

il y a 45 ans que je chauffe à l'électricité (accumulateurs statiques et dynamiques) pour ma part je laisse une température constante tout au long de la journée. Mais sans doute que ce système de chauffage permet une meilleure temporisation que le système dont vous faites état.

il existe naturellement des thermostats de haute précision avec des plages de tolérances très étroites pour des applications plus pointues que le chauffage d'une habitation (mais les prix sont sensiblement différents, vous devez vous en douter)
citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 29/04/2012 à 09h23
chaufaage electrique
Bonjour
Desinscrit a parfaitement raison de nier l'intelligence d'un thermostat.
En ce qui concerne les allégations concernant le dépassement de température avec un appareil surpuissant elles sont fausses...sauf:
- si le thermostat est mécanique avec un différentiel pouvant atteindre 2° et dans ce cas, couper trop tard l'alimentation d'un 500W ou d'un 1000W n'a pas le même résultat sur la température d'une pièce qui pourrait se contenter de 500W.
- si le convecteur est léger auquel cas la coupure de l'alimentation a un effet instantané sur l'émission ou s'il est lourd (fonte, fluide...) auquel cas la masse continue à délivrer des calories après la coupure, d'où un dépassement de la température fixée.
A+
citer répondre
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

En vacances, le bricolage :
  • Je l’oublie jusqu’à la rentrée !
  • C’est un loisir qui se pratique n’importe où !
  • Je n’y aurais pas pensé, mais s’il le faut…
Membres en ligne
Membres :

khoa , sylvain1570

Visiteurs non identifiés : 272
keyboard_arrow_up