pompe a chaleur

pompe a chaleur

Hors ligne Par danielgru

avatar - danielgru
Apprenti bricoleur
Message(s) : 30
le 03/07/2015 à 11h20
Bonjour
J'ai un chauffage central gaz avec radiateur et je voudrais passer a la pompe a chaleur question de cout du gaz.
Mon plombier me propose une pompe "alfea extensa atlantic 6" un autre a qui j'ai demande un devis me dis que ca ne vaut pas le cout car il faudrait une pompe haute temperature qui coute chere!
Qui peut me donner un conseil est valable ,,
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par danielgru

avatar - danielgru
Apprenti bricoleur
Message(s) : 30
le 03/07/2015 à 16h25
danielgru a écrit :

Bonjour
J'ai un chauffage central gaz avec radiateur et je voudrais passer a la pompe a chaleur question de cout du gaz.
Mon plombier me propose une pompe "alfea extensa atlantic 6" un autre a qui j'ai demande un devis me dis que ca ne vaut pas le cout car il faudrait une pompe haute temperature qui coute chere!
Qui peut me donner un conseil

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par danielgru

avatar - danielgru
Apprenti bricoleur
Message(s) : 30
le 03/07/2015 à 16h30
pour preciser ma question fais je faire des economies et combien coute en consommation electrique cette pac ?
Y a t'il une resistance dans le module d'eau chaude du chauffage
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par abgech

avatar - abgech
Bricoleur
Message(s) : 66
le 05/07/2015 à 15h32
Bonjour,
Difficile de vous répondre sans avoir un minimum d'information sur votre situation géographique, l'état d'isolation de votre maison, vos vitrages, etc.

Je ne peux que parler de mon expérience personnelle, dans un climat relativement rude (Haute-Savoie).

Tout d'abord, j'ai une PAC depuis 4 ans et j'en suis enchanté, ma consommation (tout électrique auparavant) a été divisée par 3,5 (calcul sur 4 saisons). La durée de vie de la PAC est de l'ordre de 25-30 ans. Je pense amortir l'installation en une dizaine d'années, ensuite l'économie de consommation sera tout bénéfice durant 15-20 ans.

Mais ATTENTION, pour qu'une PAC soit efficace, il faut consentir d'importants investissements.
La solution qui vous est proposée, simple reprise d'une chaudière gaz, sans changer les radiateurs, j'imagine en aérothermie, ne tient pas la route. Sans doute relativement peu couteuse à l'installation, mais totalement inefficace en exploitation. Je suis surpris que des chauffagistes sérieux proposent ce genre de chose.

Pour qu'une PAC fonctionne à son optimum, il faut que la différence de température entre la source de chaleur et le système de chauffage soit la plus petite possible. Dans mon cas, géothermie verticale (2 sondes à 200 m de prof), la source est, au plus gros de l'hiver haut-savoyard, au minimum à 12°, mes radiateurs sont à basse température (en acier et d'assez grande dimension, mais on fait des choses relativement esthétiques maintenant), la température des radiateurs n'excède jamais 45° pour un froid extérieur de -12°. Donc, au maximum, la différence de température est d'une trentaine de degré. L'idéal, serait d'avoir, dans les pièces à vivre un chauffage au sol, mais cela me demandait trop de travaux dans une maison que je devais continuer à habiter pendant l'installation.

Dans votre cas, aérothermie, la source (air extérieur) est, par exemple, à -5°, vos anciens radiateurs nécessitent, sans doute (pour un extérieur à -5°), une température de l'ordre de 70°, vous avez donc une différence de température de 75°, le rendement de la PAC s'effondre totalement et on fait appel alors à une résistance thermique conventionnelle et cela est couteux en terme de consommation.

L'idéal, serait, pour vous, de passer en PAC géothermie (si la géologie de votre localisation le permet) et de changer vos radiateurs par des radiateurs basse température. Compter 10.000 € pour le forage et environ 15.000 € pour le matériel (radiateurs + PAC).

REMARQUE IMPORTANTE
L'installation d'une PAC est très technique, ce n'est pas à la portée de n'importe quel chauffagiste. Il faut bien vous renseigner avant et aller voir des installations existantes.


Si vous n'avez pas la possibilité d'investir ce genre de montant, oubliez la solution PAC avec aérothermie et radiateurs actuels, vous n'aurez que de l'insatisfaction. D'ailleurs, je me pose la question de la compétence du chauffagiste qui vous fait cette proposition.

L'un de mes voisins a fait installer une chaudière à granulés en remplacement du fuel. Il est tout à fait satisfait, en exploitation, c'est bien plus économique que le fuel, mais aussi plus cher que la PAC (qui elle est plus chère à l'installation). Au surplus, la chaudière à granulés travaille, sans perte de performance, à haute température, donc, pas de nécessité de changer les radiateurs.
En revanche, les granulés prennent environ 2 fois la place prise par le fuel (pour une saison),

Voilà, je pense vous avoir exposer mon expérience (et celle de mon voisin). Si vous en avez la possibilité financière, je ne peux que vous recommander PAC en géothermie et radiateurs basse température.

PS
J'ai vu que, maintenant, on fait des murs chauffants, mais je n'ai strictement aucune idée de ce que cela représente. Serait-ce une idée à creuser ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par titi116

avatar - titi116
Modérateur
Message(s) : 5856
le 06/07/2015 à 02h57
bonjour,

@abgech
bon retex ,mais :

La durée de vie de la PAC est de l'ordre de 25-30 ans. Je pense amortir l'installation en une dizaine d'années,
(par rapport a quelle energie ? si vous aviez des gradiateurs type grille pain,oui c'est sur )

la oubliez de suite, vous avez le top :geothermie,
mais tout est geré par electronique (bonjour le prix des cartes elec,des circulateurs,de l entretien ,du prix de main œuvre et des fluides...........)

le seul argument de correct est le prix concernant la consomation; du bonheur !!!! Je plussoie vigoureusement !

quand vous achetez ce genre de produit ,vous acheter une consomation,
(Compter 10.000 € pour le forage et environ 15.000 € pour le matériel (radiateurs + PAC).

25.000 roros ;ça en fait des chaudières a gaz neuves..............soit environ 6 condensation donc au bas 60 ans mini de durée de vie

@danielgru
de toute façon la nerf de la guerre est le prix que vous etes prêt a mettre dans votre nouvelle installation (prendre en compte le credit d'impot) et a partir de la ,des solutions peuvent etre apportés concernant vos attentes,
continuez a faire faire des devis ,2 c'est pas assez et visiblement vos interlocuteurs ne vous ont pas mis en confiance

a+

ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 06/07/2015 à 05h54
Salut

Juste pour suivre ce sujet..
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par abgech

avatar - abgech
Bricoleur
Message(s) : 66
le 06/07/2015 à 19h45
Bonjour,

"(par rapport a quelle energie ? si vous aviez des gradiateurs type grille pain,oui c'est sur )"
J'avais des radiateurs à accumulation (accumulation en bas tarif) dans les pièces à vivre et des panneaux rayonnant dans les chambres ces derniers fonctionnant peu d'ailleurs (tout comme, actuellement, les radiateurs de la PAC).
Ma consommation électrique totale (c'est-à-dire, chauffage, eau chaude, cuisson des aliments, lumière, PC, télé,etc) en 2014 a été de 4947 kWh. En 2010, elle était de 15136 kWh. Soit une différence de 10189 kWh (env. 1700 € d'économie, je compte un prix moyen de 017 € /kWh).


"la oubliez de suite, vous avez le top :geothermie,
mais tout est geré par electronique (bonjour le prix des cartes elec,des circulateurs,de l entretien ,du prix de main œuvre et des fluides...........)
".
Quels fluides ?, une fois le circuit enterré rempli en eau glycolée, si l'installation est bien faite, il n'y a rien à faire.
J'ai effectivement de bons produits, je n'ai pas pris n'importe quelle camelote fabriquée en Chine. Depuis la mise en service, en janvier 2011, absolument aucun entretien (l'installateur est passé 2 mois plus tard, simplement pour purger les radiateurs et contrôler le circuit enterré, et pour voir si tout était OK. Depuis, RIEN de chez RIEN. C'est même tellement le calme plat que cela me surprend, j'envisage de demander à l'installateur de passer cet automne, simplement pour voir.
De toute façon, la PAC est garantie 5 ans d'usine, garantie étendue à 7 ans pour la totalité de l'installation par le chauffagiste. Alors, j'ai encore pour plus de 3 ans où je suis certain de n'avoir strictement aucun frais.


"...25.000 roros ;ça en fait des chaudières a gaz neuves..............soit environ 6 condensation donc au bas 60 ans mini de durée de vie..."
Compte tenu des économies que je fais, ce n'est pas 6 chaudières à condensation en 60 ans, mais 25 chaudières ! Et je ne compte pas l'augmentation inévitable du prix du gaz. Bien sûr, l'électricité va aussi augmenter, mais, compte tenu de ma faible consommation, cette augmentation aura bien moins de conséquences.

De toute façon, si l'on a pas la possibilité d'investir dans une PAC de qualité, il vaut mieux réfléchir à une solution de type granulé de bois. L'investissement est relativement faible, compter entre 3000-4000 € pour une chaudière totalement automatique, le reste de l'installation ne devant pas être modifiée. L'inconvénient, c'est la place utilisée par les granulés. Mais le coût d'exploitation est bien plus faible que celui du gaz.

Je ne peux qu'approuver totalement et renforcer ce que vous dites à danielgru. C'est-à-dire de ne pas se précipiter, de demander plusieurs devis, et surtout, des références.
J'ai mis 8 mois à me décider, j'y ai consacré beaucoup de temps et j'ai fait de nombreuses visites d'installations avant de choisir. Et, maintenant, je m'en trouve bien : une installation qui tient la route et un installateur compétent.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par titi116

avatar - titi116
Modérateur
Message(s) : 5856
le 06/07/2015 à 20h42
re,

un entretien de PAC est obligatoire tout les ans
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000645384&dateTexte=&categorieLien=id
donc curieux de savoir ce qui est fait lors de l entretien........

durée de vie du glycol = 5 ans (et suivant la quantité; ça douille )
passé ce délais ,la lecture au refractomètre est catastrophique et la solution aqueuse est loin des 33% du volume
(pour mémoire l ideal est du 33/67%)

quand a la garantie de 5 ans ,elle n'est effective que sous certaines conditions(avec notamment l obligation d'entretien par des personnes qualifiées, pas le petit chauffagiste du coin qui vient avec son aspi et son pinceau et qui expédie ça en 15 min..............)

quand a se chauffer au granule de bois ,va falloir revoir les tarifs pour quelque chose de performant,
de plus comme c'est un conbustible solide,il faut un ballon tampon de 40l/kw de façon a absorber la brusque dilatation de l eau ,donc de la place,et je ne parle pas du stockage de la granule...................le mieux est l alimentation par vis sans fin(la aussi il faut de la place )+ l entretien + le ramonage
mais il est vrai qu'au jour d'aujourd'hui cela reste le bois le moins cher .....mais pour combien de temps.....
voilou ,
a+

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : le+bo

Visiteurs non identifiés : 189