Traces de reprise - peinture acrylique

Traces de reprise - peinture acrylique

Hors ligne Par yrog

avatar - yrog
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 08/01/2012 à 15h24
Bonjour à tous,

Je rencontre actuellement des problèmes de rendu après peinture...
J'ai commencé par appliquer une sous-couche acrylique, puis j'ai enchainé sur 2 couches de peinture rose framboise acrylique monocouche (marque Dulux valentine), en réalisant des rectangles de la largeur du mur (1m30) sur environ 80 cm.
Lors de la première application, j'ai fait 4 rectangles. Il y a eu de grosses traces de raccord, assez catastrophiques....
Je pense avoir mis insuffisamment de peinture sur le rouleau, et l'avoir peut-être trop tirée.

Le lendemain, j'ai fait une seconde couche avec 3 plus grands rectangles, en faisant attention d'être assez rapide pour ne pas que la peinture sèche trop vite.
mais il y a encore de nouvelles traces de raccord (issues de la 2nde couche), et les anciennes traces sont encore présentes...

Sur les photos, on distingue 3 traces horizontales, issues de la première couche, la seconde couche ayant été mieux réalisée, les traces se voient moins (mais se voient quand même trop)...


Quelle solution vous parait le mieux?
- faire une 3 ème couche, avec des bandes verticales pour croiser? et pourquoi pas une 4ème?
- repasser une sous couche universelle, et recommencer ?
- passer en glycéro, pour éviter les reprises?
- donner le rouleaux à mon chat, il pourra pas faire pire?
- autre chose?

Est ce que le fait que j'ai pu mettre trop peu de peinture sur le rouleau, lors de la 1ère couche, ca a pu provoquer un sèchage très rapide, propice aux traces de raccord?

Merci d'avance de votre aide

un bricoleur du dimanche.



Images jointes :

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - subjectile
Promoteur
Message(s) : 3232
le 08/01/2012 à 16h23
bonjour,
le problème vient surtout de la peinture que vous avez employée une monocouche
peinture et marque qu'il faut absolument fuir.....
d'autre part a la vue de vos photos il y a surtout un problème d'opacification on vois les fond + clair
et a l'endroit des reprises on vois que ca couvre mieux
vous pouvez repasser 10 couches ce sra pareil car vos anciennes reprises sont en relief
donc si vous visitez le forum vous verez que nous tous nous déconseillons les monocouches qui font des charges et reprises
cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par yrog

avatar - yrog
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 08/01/2012 à 17h01
Bonjour,

merci pour vos réponses.
J'ai en effet déjà lu que cette peinture & marque étaient déconseillées, mais après l'avoir acheté et appliquée...
Je n'étais pas très partant pour de la monocouche à la base (même si je n'avais jamais utilisé), maintenant j'éviterai comme la peste.

Sinon, au sujet des reprises, elles ne sont pas en relief : on ne voit pas de sur-épaisseur en lumière rasante, et ces traces de reprise (issues de la 1ère couche) se sont déjà atténuées avec la 2ème couche, mais d'autres sont apparues justement avec cette 2ème couche.
Si vous avez une solution pour rattraper cela...

Je réfléchis à tenter une 3ème couche, avec de grandes bandes verticales pour croiser.

Merci d'avance
Cordialement,
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - subjectile
Promoteur
Message(s) : 3232
le 08/01/2012 à 18h10
...tout ce que je vois c'est que c'est plus un problème de / pouvoir couvrant la couche d'impression est blanche il me semble et pour couvrir dessus avec du rouge pas évidant le voile est trop mince soit votre peinture n'est pas asser couvrante soit vous la tirez trop et donc on voit le dessous ce que nous fesont nous on treinte la couche d'impression avec un colorant oxyde rouge ce qui fait un rose foncé ou votre rouge aurait mieux couvert les peinture vendues en négoce couvrent mieux que celles vendues en gsb ils mettent moins de pigments car c'est ce qui coute le + cher
cdt
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par MatthieuL

avatar - MatthieuL
Chef de chantier
Message(s) : 644
le 09/01/2012 à 10h25
Bonjour,

Pour rester dans le thème de ce que dit yrog, en magasin il n'y a quasiment que des monocouches maintenant !!
En tout cas dans les GSB, c'est comme ça depuis quelques années, il reste même pas 10% des rayons en bicouche...

Et ensuite on va encore conseiller d'aller dans les négoces pour professionnels, mais tout le monde ne peut pas forcément y aller. Ca doit quand même être possible d'avoir un rendu correct avec des peintures grand public, on demande pas un rendu professionnel mais un mur sans traces !!

Moi ça me fait peur car je compte faire exactement la même chose, acrylique satinée rouge dans la cuisine, et si il faut une peinture à 25€ le litre, et en + passer 2 couches, la peinture coutera plus cher que tous le reste de mes travaux ..... Triste



Moi je fais généralement des petits carrés, un carré par "rouleau" de peinture et surtout sans trop repasser sur les parties déjà peintes. Jusqu'à présent je n'ai pas eu de traces mais je suis loin d'être un pro.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par takafer

avatar - takafer
Modérateur
Message(s) : 14731
le 09/01/2012 à 10h40
bonjour
nous allons nous répéter
pourquoi aller acheter des produits difficile d application en GS alors qu il existe des negoces peintures vendant au particulier ,le prix sera peut etre un peu plus élevé ,mais au moins la qualité sera au RDV
de plus les couleurs fonces que nous professionnel connaissons bien ,sont beaucoup plus délicate a la mise en place
choisir une laque glycero tendu ,utiliser un laqueur floqué et ne pas appuyer comme une brute sur le rouleau les traces que nous voyons peuvent aussi venir du bord du rouleau
redonner un coup de papier de verre pour mater l existente ,bien enlever la poussiere et repasser peinture ,
comme dit SUBJECTILE on teinte d abord son impression ,on trouve de la teinte en petit berlingot
affaire donc a suivre

Une chose ratée est une chose qui n est pas encore réussie
Paul VALERY écrivain
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par yrog

avatar - yrog
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 09/01/2012 à 17h17
Bonjour,

Merci pour vos réponses !

En ce qui concerne les achats en GS / GSB, disons que ce sont souvent des magasins faciles d'accès, parfois où on se balade "pour voir des trucs de déco" ou parce qu'on a besoin de scotch, d'une scie ou de je ne sais quoi d'autre.
Pour ma part, ma femme et moi sommes tombés sur un pot de peinture, on avait du mal à se décider (on pensais prendre du rose framboise, couleur un brin pétante.... donc il ne faut pas regretter son choix ensuite), et on a finalement opté pour le pot de peinture décrit plus haut, presque sur un coup de tête, même si c'est à contre-coeur que j'ai pris de la monocouche.
La prochaine fois, on prendra le temps de s'arrêter chez un grossiste pour demander conseil et choisir une meilleure qualité....

Pour revenir sur le sujet, comme le pensais subjectile, il semble que les traces qui apparaissent sur le mur proviennent des sur-épaisseurs de peinture, dues au fait que je dois trop tirer la peinture.
Hier soir j'ai passé une 3ème couche, les traces se sont à nouveau un peu estompées, même si elles se voient encore un peu. Ca semble donc vraiment être des sur-épaisseurs pour lesquelles la couleur est plus intense, et qui se gomment à mesure que je remet des couches.
Je refais une 4ème couche ce soir, en essayant de charger davantage le rouleau....

Pas très économique de passer 4 couches avec de la monocouche...!

Merci de votre aide en tous les cas.

Cdlt,







ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par takafer

avatar - takafer
Modérateur
Message(s) : 14731
le 09/01/2012 à 19h48
bonsoir
si je peux me permettre il y a contradiction
tu ne peux pas dire que tu as des surépaisseurs parce que tu tires trop sur ta peinture ,ce n est pas logique , en tant qu ancien artisan en deco a la retraite tout comme subjectile il ne faut justement pas trop graisser et bien tirer la peinture comme je l ai dit la main légere
mais rien ne sert de passer 15 couches ,un conseil si ca ne marche pas change de peinture et prend de la glycero et je suis d accord il ne faut jamais regretter son choix de couleur ,meme si celui ci n est pas le plus facile a réaliser
as tu vu mon interrogation sur le choix de ton rouleau ,c est tres important

Une chose ratée est une chose qui n est pas encore réussie
Paul VALERY écrivain
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - subjectile
Promoteur
Message(s) : 3232
le 10/01/2012 à 09h37
yrog a écrit :

Bonjour,

Merci pour vos réponses !

En ce qui concerne les achats en GS / GSB, disons que ce sont souvent des magasins faciles d'accès, parfois où on se balade "pour voir des trucs de déco" ou parce qu'on a besoin de scotch, d'une scie ou de je ne sais quoi d'autre.
Pour ma part, ma femme et moi sommes tombés sur un pot de peinture, on avait du mal à se décider (on pensais prendre du rose framboise, couleur un brin pétante.... donc il ne faut pas regretter son choix ensuite), et on a finalement opté pour le pot de peinture décrit plus haut, presque sur un coup de tête, même si c'est à contre-coeur que j'ai pris de la monocouche.
La prochaine fois, on prendra le temps de s'arrêter chez un grossiste pour demander conseil et choisir une meilleure qualité....

Pour revenir sur le sujet, comme le pensais subjectile, il semble que les traces qui apparaissent sur le mur proviennent des sur-épaisseurs de peinture, dues au fait que je dois trop tirer la peinture.
Hier soir j'ai passé une 3ème couche, les traces se sont à nouveau un peu estompées, même si elles se voient encore un peu. Ca semble donc vraiment être des sur-épaisseurs pour lesquelles la couleur est plus intense, et qui se gomment à mesure que je remet des couches.
Je refais une 4ème couche ce soir, en essayant de charger davantage le rouleau....

Pas très économique de passer 4 couches avec de la monocouche...!

Merci de votre aide en tous les cas.

Cdlt,








........et oui j'avais raison la peinture couvre mal sur l'impression qui était trop claire c'est donc + un problème de pouvoir couvrant que de reprises dans la mesure ou les traces sont plus foncées mais pas en relief il aurait donc fallu teinter l'impression pour pouvoir couvrir a 2 couches
......quand vous voulez faire du foncé teintez votre sous couche ce qui évitera de passer plusieurs couche ce qui n'est pas bon du tout... et ca coute cher
bonne journée
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par MatthieuL

avatar - MatthieuL
Chef de chantier
Message(s) : 644
le 11/01/2012 à 21h57
Bonsoir,

A partir de quel moment on sait qu'il faut colorer la sous-couche ?
Pour du rouge ça parait évident mais pour du brun taupe moyen par exemple, qui est une couleur ni trop claire ni trop foncée ??

Je n'ai jamais peint de couleurs "sombres" encore et j'ai peur de me rater Clin d\'oeil
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par yrog

avatar - yrog
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 12/01/2012 à 00h07
Bonsoir,

Pour finir de répondre que le sujet que j'avais ouvert, en effet il semble que c'était davantage un problème de pouvoir couvrant...
J'ai finis de repasser une 4ème couche, cette fois en étant généreux sur la quantité de peinture sur le rouleau, et le résultat est parfait : pas de variation de teinte, ni d'épaisseur. Mais ça n'est vraiment pas économique....
Je saurai pour la prochaine fois.

takafer : merci pour tes conseils. Je préférai éviter la glycero, étant très odorante (d'après ce qu'on ma dit) , et étant donné que je vis dans le logement dont je refais la peinture, avec en plus un enfant de 2 ans. En ce qui concerne le rouleau, j'utilise actuellement un rouleau pour laque, acheté dans un magasin spécialisé.... je garde en tête tes conseils.

Merci pour votre aide.
Je suis aussi intéressé par la question de MatthieuL....

Cdlt,
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 12/01/2012 à 05h56
bonjour yrog, bonjour Matthieu

je ne suis pas dans mon élément de prédilection, mais j'ai quelques petites idées de réponses à vous interrogations

1. quoiqu'on en dise, le peintures monocouches doivent donner le résultat espéré, presque tout les producteurs en fabrique et leurs labos ne travaillent pas pour rien.
reste à voir comment c'est utilisé, si on l'utilise comme une peinture ordinaire, le résultat ne peut être que désastreux

personnellement je n'en ai jamais appliqué, mais je suis convaincu malgré tout ce que l'ai lu que ce produit bien appliqué doit correspondre à ce qu'on attend de lui

2. un domaine que je connais un peu mieux, le pouvoir couvrant d'une peinture est évalué comment ?
Je considère dans mon propos, un produit de la même marque (quelque soit la marque) pour les différents essais
une même peinture sous couche appliqué sur un fond rouge, jaune ou marine aura un pouvoir couvrant différent dans les trois cas.

Pourquoi, il s'agit de la même peinture, même composition, même pourcentage de dioxyde de titane qui est le pigment des peintures blanches, et sans doutes de tout ces dérivés de préparation. Telle et la question
Tenez compte que d'une marque à l'autre, le %tage de dioxyde peut varier dans des proportions parfois importantes.

Ce n'est pas la peinture qui couvre mal, c'est les pigments de la peinture à couvrir qui ressortent
Pour le commun des mortels, on va considérer que le jaune est plus clair que le marine par exemple, alors que le jaune nécessite plus de pigments jaunes que le marine de pigments (mélangés qui donnent) le marine
D'où plus grande difficulté à couvrir le jaune que le marine. Voir autre petite explication en fin de réponse

D'une manière générale, une couche de préparation devrait suffire, parfois deux.
C'est le blanc qui recouvre le mieux les différentes couleurs déjà appliquées, même si le jaune nécessitera plus de couches.

concernant la question de Matthieu qui est de savoir si on peut colorer la couche de fond pour favoriser la couche suivante, je n'y avais jamais songé.
je n'y vois pas un intérêt particulier sachant ce que je viens d'écrire.

Ici aussi, on se retrouve devant le dilemme de la quantité de pigment coloré contenu dans la peinture et qui varie aussi d'une marque à l'autre. Ce qui fait aussi varier les prix indépendamment de la marge bénéficiaire des différents intervenants (grossistes, détaillants, pros qui bénéficie de remises par forcément répercutée au donneur d'ordre etc...)

Aparté : dans mon métier la teinture, on utilise des colorants (ou des pigments dans le cas d'enduction)
pour faire court : il existe différentes fibres textiles (naturelles, artificielles, synthétiques) il existe un dizaine de classes de colorants (avec des sous classes) permettant de teindre ces fibres dans des conditions bien précises d'application.
Les colorants sont vendus comparé à un étalon par fibre. 1% de colorant doit donner sur une fibre bien précise et préparés de façon bien déterminée une nuance d'un profondeur donnée (avec plus ou moins 5% de tolérance).
Lors de la fabrication des colorants (que je ne vais pas expliquer, car je ne maitrise que leur utilisation) le produit final n'a pas la concentration permettant d'obtenir directement la hauteur de nuance voulue.
Ainsi, ces colorants bruts sont "recoupés avec des matières inertes" afin qu'au final 1% de colorant donne la nuance correspondant à l'étalon.

Maintenant, les problèmes de fabrication sont tels que les différentes firmes fabricants des colorants ont passés des accords, chacun fabrique des produits différents en trop grandes quantités et ils se les revendent (changement de noms, changement de concentration, et forcément changement de prix)

Donc pour un produit initial donnant avec 1% une teinte bien précise dans les conditions expliquées plus avant, il est rare que deux revendeurs propose exactement le même produits

Il recoupe ses produits différemment, ainsi quand un producteur livre un produit standard (1%) son concurrent peut offrir le même produit dont il ne faut que 0,8% ou 0,4% pour obtenir la même teinte. Le prix est forcément revu en fonction.
Maintenant, suite a une erreur de fabrication, (trop de produits inertes) il arrive aussi qu'il faille mettre plus de 1% pour obtenir la même teinte, dans ce cas les prix sont revus à la baisse.

Donc, le teinturier, passe une partie de son temps à choisir ses fournisseurs en fonction de ses besoins, des concentrations, et des prix pratiqués. Notez aussi qu'un prix varie en fonction de son conditionnement et du volume global d'achat.

Je suis convaincu qu'en peinture il y va exactement de même.

ps : c'est pareils pour tous les autres produits, savons détergents et différents auxiliaires de teinture ou de finitions, donc c'est la joie......
ouf .. au fond tout cela n'intéresse sans doute personne, mais je me suis fais plaisir.......à l'écrire

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - subjectile
Promoteur
Message(s) : 3232
le 12/01/2012 à 08h49
yrog a écrit :

Bonsoir,

Pour finir de répondre que le sujet que j'avais ouvert, en effet il semble que c'était davantage un problème de pouvoir couvrant...
J'ai finis de repasser une 4ème couche, cette fois en étant généreux sur la quantité de peinture sur le rouleau, et le résultat est parfait : pas de variation de teinte, ni d'épaisseur. Mais ça n'est vraiment pas économique....
Je saurai pour la prochaine fois.

takafer : merci pour tes conseils. Je préférai éviter la glycero, étant très odorante (d'après ce qu'on ma dit) , et étant donné que je vis dans le logement dont je refais la peinture, avec en plus un enfant de 2 ans. En ce qui concerne le rouleau, j'utilise actuellement un rouleau pour laque, acheté dans un magasin spécialisé.... je garde en tête tes conseils.

Merci pour votre aide.
Je suis aussi intéressé par la question de MatthieuL....

Cdlt,


***********************************************************************************************
ce post doit interpeller nos intervenants vous voyez et vous avez dut comprendre la diférence entre des reprises et un problème de pouvoir couvrant
......j'avais bien visualisé les photos (on voit la toute l'importance) les bandes + foncées était tout a fait normales car ca ne couvrait pas le fond aurait été teinté en rose foncé= pas de parties sombres
....les reprises c'est autre chose ce sont des infimes surépaisseurs qui se voyent de biais on a donc la un relief qui se répète meme en ajoutant X couche
ce soir je vous expliquerais comment teinter votre impression ou sous-couche en fonction des couleurs foncées que vous désirez
bonne journée
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 29