Bricoleur du Dimanche

Anomalie électrique qui génère des champs électriques élevés

avatar - Séverine95
Petite nouvelle
Message(s) : 1
02/06/2023 à 15h24
02/06/2023 à 15h24

Bonjour,

J’ai un gros problème électrique à la maison, qui engendre des champs électriques basse fréquence délirants, surtout l’hiver quand les radiateurs (tout électriques) tirent, mais aussi en toutes saisons (ils ont été mesurés). Depuis 2 ans, on essaye de savoir ce qu’il se passe, on trouve des anomalies (des inversions phase/neutre, 2 disjoncteurs pour la même zone, jonction entre 2 lignes …), mais pas la cause première.

Les anomalies qu’il reste à élucider sont les suivantes :

  • Deux radiateurs émettent des champs électriques significatifs (100 à 250 V/m) quand leur alimentation est coupée (disjoncteur coupé au tableau électrique). Le dernier expert en champs intervenu me dit qu’il y a forcément une alimentation, via un neutre commun ou une terre commune (ou un tronçon de neutre commun, entre 2 boîtes de dérivation, pour économiser du fil). Mon frère avait mesuré la tension à la connexion d’un de ces radiateurs, qui était nulle, ce qui l’avait surpris vu qu’il y avait des champs électriques significatifs. C’est au tableau électrique qu’on retrouve des tensions qui ne devraient pas exister (34v ou 54 v). nb : il y avait même 600 v/m sur l'un des 2 radiateurs -non alimenté-, mais on a identifié que c'était une autre ligne, la ligne de la VMC, qui générait la grosse partie ; du coup on a mis la VMC sur une autre ligne, les champs sont encore de 100 V/m.
  • Notre électricien me dit que, pour lui, il n’y a pas de neutres communs. Il a testé au tableau électrique s’il y avait des connexions entre neutres (en mettant une pointe sur un neutre, et en regardant si ça « sonne » sur les autres neutres). L’expert en champs me dit qu’on ne peut pas le savoir au niveau du tableau électrique car c’est entre deux boîtes de dérivation. L’électricien pense qu’il l’aurait vu quand même au tableau avec son test…
  • Il y a 3 lignes de disjoncteurs au tableau, avec pour chacune 1 disjoncteur différentiel 60A. Quand on coupe les disjoncteurs de tous les radiateurs, cela augmente encore les champs électriques près des prises et des luminaires (comme s’il y avait un report). De même, quand on corrige une inversion phase/neutre sur un circuit (ce fut le cas, par exemple, pour les plaques de cuisson et le four), cela diminue les champs électriques près de ces appareils, mais cela les augmente sur les autres circuits.

Donc, on ne s’en sort pas. Ces champs, avec les différents implants que j’ai ou ai eus, me donnent des problèmes de santé, coagulation, emballement immunitaire…Cet hiver, j’ai été obligée de louer un petit studio à proximité de chez moi car je ne tenais pas à la maison… On peut avoir plus de 1 000 V/m dans certains murs, 150 V/m à 20 cm de certains murs. C'est pire à certains moments, le soir, ou quand il fait froid.
 Nous sommes dans cette maison depuis 25 ans. A notre arrivée, il me semble que nos prédécesseurs nous avaient dit que la maison était en triphasé, mais je ne savais pas ce que cela voulait dire. Quelques mois après, ERDF a changé notre disjoncteur. Le technicien au tél m’a demandé si on était en tri ou monophasé. J’étais incapable de lui répondre. Il a installé un disjoncteur monophasé. Ensuite, notre tableau a été refait 2 fois. L’électricien me disait qu’on était en monophasé. Mais j’ai longtemps eu l’impression que 2 personnes m’avaient dit des choses différentes sur ce sujet. Puis j’ai oublié. Est-ce que cela a occasionné des problèmes ? Depuis, on a aménagé les combles. Mais est-ce que c’était sur des bonnes bases ?

Merci de vos éclairages. Si vous connaissez quelqu’un qui s’y connaitrait bien sur ce sujet et pourrait intervenir, je suis preneuse. Nous sommes dans le Val d’Oise.

Bien à vous



ou créer un compte pour participer
Annonce

Réponses

Par strike07

avatar - strike07
Chef de chantier
Message(s) : 628
07/06/2023 à 22h19
07/06/2023 à 22h19

Bonjour,

je vais essayer d'être le plus claire possible, mais à mon avis, ce que je vais vous écrire ne vas pas vous plaire :

  • les ordres de grandeur que vous donnez ne semblent pas si délirants que ça, vous en avez quelques uns dans le document en lien ci-dessous page 7
  • l'"expert en champs" se définit comment ? Comme géobiologue ? Faites attention, beaucoup de ces experts sont souvent des charlatans.
  • "Ces champs, avec les différents implants que j’ai ou ai eus, me donnent des problèmes de santé, coagulation, emballement immunitaire…" : la limite sanitaire de champ électrique étant fixé à 5000V/m, valeur qui est 1000 fois inférieur à 1m de distance d'une ligne BT, il y a peu de chance que vos problème de santé viennent de là. J'ignore quel type d'implants vous avez, mais sachez que même les pacemaker sont conçus pour résister aux perturbations électromagnétiques.
  • sachez qu'une installation BT résidentielle ne peut pas produire des champs électromagnétiques dangereux pour la santé humaine, surtout en Très Basse Fréquence. A moins qu'une fonderie d'acier recyclé ou une centrale photovoltaïque de 400kVA soit raccordé chez vous (et encore) il n'y a aucune raison que le champ électromagnétique augmente de manière drastique...

Je suis sincèrement désolé de vous dire que, oui vous avez un problème de santé, mais il n'est causé ni par votre maison, ni par aucune autre d'ailleurs. C'est une maladie, mais pas physique...

Je vous invite à consulter un professionnel de santé, car croyez-moi, le problème ne s'arrangera pas en déménageant, en coupant le courant ou avec un charlatant qui vous fera installer des choses qui ne servent à rien...

Le document en question : lisez-le, je pense que ça peut déjà vous donner une idée du non danger de votre installation : sante.gouv.fr

ou créer un compte pour participer

Connexion

Devenir membre du forum

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 28