Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 18/02/2008 à 19h32

Evolution NF C 15-100

Dans la dernière évolution de la NF C 15-100 de janvier 2008 sur l'accessibilité aux personnes handicapées un point m'intrigue. Confus

Il est dit que cette norme est applicable aux permis de construire déposées avant janvier 2007. Hors habituellement la norme n'est pas rétroactive.
J'imagine mal le gars qui obtient en février 2007 un permis de construire pour faire construire une maison dans le but de la louer. Il fait les travaux en 2007 sans les évolutions sur l'accessibilité puisquelles ne sont pas dans la norme et se fait recaler au consuel en 2008 Euh !

Est-ce que quelqu'un a une explication ?

Voir ci joint 2 liens avec l'évolution de la norme

Evolution de la NF C 15-100 par l'UTE

Résumé sur doc Schneider Electric


citer répondre
Carminas

Liste des réponses

le 18/02/2008 à 19h51
Evolution des normes
Bonsoir,

En effet, une loi ne peut pas avoir d'effet rétroactif.
Alors voici une première puis une deuxième page qui expliquent l'historique de cette évolution légale concernant l'accessibilité.

A +
Tout fier Curieux
citer répondre
Satisfait ou non des réponses obtenues... soyez sympa : faites connaitre votre conclusion.
le 18/02/2008 à 20h30
RE : Evolution NF C 15-100
permis au 1er janvier 2007 en effet
interpretation F10 de la NF C 15-100
cette disposition n'est verifiée que dans les batiments colectifs d'habitation et les maisons individuelles destinées a etre louées ou mises à disposition
Depuis le 1er novembre 2007 et uniquement pour les bâtiments collectifs d'habitation dont le permis de construire est posterieur au 31 decembre 2006, seule la hauteur de l'organe de commande manuelle de la coupure d'urgence, comprise entre 0.90 et 1.30m au dessus du sol est verifiée
en cas de non conformité, source interne consuel, l'attestation est viséeet y est joint une circulaire précisant que la hauteur du dispositif de coupure d'urgence ne satisfait pas aux exigences de l'arreté du 1er aout 2006
voili voila

citer répondre
le 18/02/2008 à 23h59
Coupure d’urgence
Merci pour ces précisions.

Donc en résumé on ne vérifie de manière rétroactive que la hauteur du dispositif d'urgence, et encore ce point n'est pas rédhibitoire.

J'imagine en revanche que pour les permis à compter de janvier 2008, l'ensemble des points de la fiche F10 pourront être vérifiés.
citer répondre
Carminas
le 19/02/2008 à 10h23
Bonne mise au point
Bonjour.
Il s'agit en effet de tout une batterie de prescriptions à connotation politique, non transcrites dans la norme.
En fait nous avons là des lois-cadres qui permettent de considérer comme non conformes tout ce qui peut gêner.
Il est clair qu'elles concernent (hormis les ERP) les logements prévus pour être utilisés par des handicapés (quel que soit le handicap : là aussi c'est une généralisation pernicieuse, car ces règles concernent manifestement les handicaps physiques, et encore pas tous), que ce soit par destination à l'origine, ou accidentellement en cas de location.
Quid de la location à un handicapé d'un logement non prévu pour : faudra-t-il dans les annonces préciser "conforme pour handicapé" ou "interdit aux handicapés" ? Le fait qu'un locataire valide devienne handicapé ou accueille un handicapé (par exemple de sa famille, ou un père ou une mère devenu(e) invalide) impliquera-t-il une résiliation automatique du bail, ou une obligation de travaux pour le propriétaire ? Car nous nous posons là la question pour l'installation électrique, ce qui sera mineur par rapport aux largeurs des portes, aux escaliers ... Soyons stupides à l'extrème : si un locataire devient invalide, le propriétaire devra-t-il construire un ascenseur à ses propres frais (oui, je sais, il aura droit à des aides Rigole ).
En l'occurence, cela veut dire que l'acte de construire (ou de rénover à plus de 80%, ce qui supprime vraisemblablement l'avantage de la tva à 5,5% !) suppose des réflexions et des choix préalables extrèmement importants.
Enfin, si cela devient trop gênant pour les bailleurs, il sera toujours temps de défaire par décret ou loi ce qui a été institué en 2005 !
Salut !
citer répondre
le 24/02/2008 à 23h20
norme
merci pour ces precisions
c'est entre 90 et 130cm de haut pour le disjoncteur. et cette norme est applicable que dans le domaine locatif ?

C'est vrai qu'il faut faire super attention a l'evolution des normes !
citer répondre
le 24/02/2008 à 23h51
Evolution de la norme
Bonsoir

Cela s'applique dans tous les cas de figure sauf pour une maison individuelle qu'un propriétaire fait construire pour son propre usage

Voir le texte "Evolution de la NF C 15-100 par l'UTE" que j'ai mis dans le 1er message de ce post.

@+
citer répondre
Carminas
le 25/02/2008 à 20h59
Confirmation
donc norme applicable que dans le domaine de la location...
citer répondre
le 25/02/2008 à 22h26
Eligibilité ?
Non est éligible également à cette norme :
- toute construction d'appartements
- toute construction de maisons individuelles par un promoteur dans le but de les revendre.
citer répondre
Carminas
le 25/02/2008 à 22h28
Complément
Bonsoir.
Oui. Et pour les logements pour handicapés ou susceptibles d'en recevoir.
C'est le propriétaire qui décidera, à nous de lui poser la question : c'est bien là notre mission de conseil ?
Salut !
citer répondre
le 25/02/2008 à 22h33
merci
c'est bien Sourire
j'ai bien compris Grand sourire
merci
citer répondre
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Quel sol préférez-vous pour votre salle de bain ?
  • Du carrelage, pour l’humidité
  • De la pierre naturelle, pour l’esthétisme
  • Du béton ciré, pour un style industriel
  • Du parquet, pour une ambiance chaleureuse
Membres en ligne
Membres :

Luffy42 , Syd63 , debimax

Visiteurs non identifiés : 264
keyboard_arrow_up