Bricoleur du Dimanche

Désembouage d’une installation neuve

Par Mic301

avatar - Mic301
Petit nouveau
Message(s) : 1
20/06/2023 à 15h54
20/06/2023 à 15h54

Bonjour,

J'étudie un devis demandé pour le remplacement d'une chaudière à gaz classique ELM Leblanc par une chaudière à condensation Viessmann Vitodens 100-W Boost.

Cette installation doit se faire dans un contexte particulier car je compte refaire complètement mon appartement, y compris les circuits d'eau sanitaire et de chauffage (radiateurs inclus). Cela implique de n'installer dans un premier temps que la partie eau sanitaire, et pas la boucle de chauffage car nous n'en avons pas besoin pour l'instant, et que ça nous fera un circuit en moins à débrancher lors de nos travaux.

Pot à boues
Le chauffagiste me dit devoir faire un branchement temporaire, reliant la sortie directement à l'entrée du circuit de chauffage, par un flexible, de manière à faire fonctionner la chaudière. Et également devoir placer un pot à boues en amont de l'entrée.

Naïvement, je pensais qu'il était possible de simplement boucher l’entrée et la sortie du circuit de chauffage, en attendant l'installation du circuit de chauffage final. Donc est-ce que ce flexible est bien nécessaire ? Et, bien je connaisse l'intérêt d'un pot à boues, et que nous comptions bien évidemment l'installer par la suite sur le circuit final. est-il nécessaire de l'installer sur une telle boucle temporaire, la partie plomberie des travaux devant être terminée 2 mois après la pose de la chaudière ?

Désembouage
Le chauffagiste me dit devoir également, à la fin de mes travaux, avant le branchement de notre nouveau circuit de chauffage, pratiquer le désembouage de l'installation.

Y a t-il un quelconque intérêt à faire cela sur une installation neuve ? Car je lis tout l'inverse sur les diverses sources que j'ai trouvées. Et, je sais qu'à la fin d'un désembouage, il est conseillé d'injecter dans la boucle de chauffage un produit prévenant la corrosion, mais dans notre cas le circuit sera intégralement réalisé en multicouche, dont l'intérieur est en "PE-RT II" donc pas ou peu sujet à la corrosion. Au-delà du risque de corrosion, y aurait-il un produit efficace pour protéger du multicouche de la formation de boues ?

Dans les deux cas, le chauffagiste me dit que ces actions sont nécessaires afin de pouvoir bénéficier d'une garantie de 10 ans chez Viessmann. Auriez-vous une expérience à partager par rapport aux exigences de ce constructeur ?

Merci à ceux qui m'auront lu jusqu'ici, et merci d'avance pour toute aide éventuelle. :smile:

ou créer un compte pour participer
Annonce

Connexion

Devenir membre du forum

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 16796