Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 17/05/2011 à 14h35

discussion sol ( ex pecher )

je divise le sujet pour le pas polluer l'autre. Pour ceux qui veulent, pensez au suivi Clin d\'oeil
citer répondre

Liste des réponses

le 17/05/2011 à 14h36
retour


Sinon, kriske, je ne suis pas super calé en jardinage, donc non je n'ai jamais entendu parler de ces carences, bien que je connaisse les éléments en question. Clin d\'oeil
citer répondre
le 17/05/2011 à 14h36
pécher malade
Bonjour

Selon kriske ....

je n'ai pas voulu dire cela.

ce que j'ai voulu dire qu'il n'y a probablement pas qu'une carence en bore qui peut être responsable d'un problème, il y a aussi les carences en d'autres minéraux

pour être honnête, autant il m'arrive d'amender régulièrement mon potager, autant je ne me suis jamais soucié des arbres fruitiers.

ce doit être une grosse erreur de ma part

citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 17/05/2011 à 14h36
carences
Sinon, pas Selon, ça change le sens de la phrase Clin d\'oeil
Et oui, je suis aussi plus porté sur le potager ( je n'ai qu'un fruitier, c'est ce bon vieux pêcher ). Et comme dit au dessus, il me reste beaucoup a apprendre, j'en suis encore grosso modo dans mes débuts.
citer répondre
le 17/05/2011 à 14h36
jardinage
re

cela fait depuis 69 que je jardine au potager

et il y a tellement d'écoles que l'on peut avoir pas mal de réponses sur un même sujet.

je viens de revoir pour l'an prochain ma façon de planter les tomates suite à ce que j'ai lu ici.

depuis quelques années, je ne travaille plus que sur 1 are, avant je jardinais sur 12 ares et 18 ares d'haricots (pour mes chèvres en fin de gestation)

mais si je peux t'être utile sur un sujet plus spécifique, c'est sans problème
c'est pourquoi, je dis qu'il faut commencer par une analyse de terrain
citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 17/05/2011 à 14h36
terrain
Hello, la dessus, je n'ai pas trop de soucis: c'est une terre relativement sableuse. J'ai la chance de me trouver dans le lit supérieur de la Loire, entre un fleuve et une rivière. C'est une terre employée depuis des lustres par les maraichers et par les jardiniers amateurs, donc logiquement, a part des apports de temps a autres en matière organiques, je ne devrais pas être obligé de l'amender copieusement.
citer répondre
le 17/05/2011 à 14h36
jardin
Re

donc c'est une terre pas trop lourde à travailler,
en terrain sableux il est souvent intéressant d'ajouter de la tourbe pour maintenir de l'humidité

tu travailles sur quelle surface ?

on est parfois surpris des carences rencontrées dans une terre.

j'ai un kid qui me permet de faire les analyses
c'est un produit anglais, cela se nomme Sudbury,

mais la première fois,
je fais des prélèvement que j'envoie dans une école horticole pour une première analyse

ensuite je me débrouille seul en ajoutant les composés simples pour rectifier et de l'amendement pour nourrir la future production

mais aujourd'hui cela a un peu moins d'importance et je ne fais plus toujours tout ce que je devrai pour avoir un résultat optimum, mais je n'ai pas à me plaindre

citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 17/05/2011 à 14h44
amendement
Je travaille sur un toute petite surface ( la la louche je dirais 20m par 12 ) et je ne suis pas dépendant de la production du jardin, c'est plus un loisir qu'autre chose, donc pas de soucis si j'ai un raté de temps à autres.

Sinon, effectivement, la terre retient relativement peu l'eau, mais ce n'est pas réellement un souci. Mes beaux parents m'ont dégotté une balle de paille qui devrait me permettre de limiter l'évaporation, je compte donc réduire un peu l'apport d'eau et le boulot de désherbage par ce biais. A moyen terme, je compte investir dans un broyeur végétal pour pouvoir faire des paillages en recyclant les débris végétaux.

Sinon, pour l'apport d'azote dans le sol, je pense faire une culture de trèfle en hiver, cela devrait permettre de fixer l'azote de l'air et d'enrichir le sol sans apport extérieur. L'objectif du truc étant :
- de limiter au maximum l'apport de produits fabriqués par l'homme.
- de limiter aussi le boulot Grand sourire

Sinon, pour le reste le composte devrait permettre un apport ponctuel pour les cultures un peu chipoteuses.
citer répondre
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Le sondage de la semaine

Les températures baissent...
Membres en ligne
Membres :

-

Visiteurs non identifiés : 368
keyboard_arrow_up