isoler avec de la ouate de cellulose

isoler avec de la ouate de cellulose

Par alain29s

avatar - alain29s
Bricoleur
Message(s) : 78
le 25/01/2010 à 09h30
Bonjour,

je souhaite isoler entre le plancher du grenier et la dalle avec de la cellulose.

d'après une publicité c'est très performant.
je voudrais avoir l'avis de personnes ayant fais ce genre de travaux.

Merci d'avance.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - matimat2k4
Contremaître
Message(s) : 298
le 11/02/2010 à 14h50
Ma voisine la fait et elle sent selon elle une grande différence.
par contre cela a été soufflé dans des combles non aménageables.
par contre dans votre cas il faudrait éviter de prendre de la ouate de cellulose soufflée, il vaudrait mieux la prendre en panneau pour une meilleure isolation acoustique.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par alain29s

avatar - alain29s
Bricoleur
Message(s) : 78
le 12/02/2010 à 11h20
Bonjour,
merci pour votre message.
je vais me lancer bientôt en épandage manuel entre les solives du plancher.
je vais aussi mettre des panneaux dans la cage d'escalier.
mon but est d'obtenir d'abord une bonne isolation thermique.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par LMP

LMP
avatar - LMP
Apprenti bricoleur
Message(s) : 14
le 12/02/2010 à 15h32
alain29s a écrit :


d'après une publicité c'est très performant.
je voudrais avoir l'avis de personnes ayant fais ce genre de travaux.


Bonjour,

Il ne faut pas choisir suivant une publicité mais toujours d'après la documentation.
As-tu une documentation ou un lien vers ton produit ?

Attention aussi que pas mal de ouate de cellulose vendue utilise le borax (produit chimique nocif) comme retardateur contre les incendies.


ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 13/02/2010 à 08h40
le borax est ajouté pour ralentir la combustion, le produit est certes toxique, mais est imposé dans le cahier des charges de tout lieu ou se déroule des spectacles, hôpitaux, maisons de repos etc.

donc pourquoi pas chez soi.

d'autre part, la ouate est confinée entre deux espaces donc avant que le feu n'y prenne il y de la marge.

il faut choisir, mourir intoxiqué ou brûlé.

il n'existe rien d'autre pour améliorer la résistance au feu de la cellulose sous forme de ouate.

sans ce produit, il y de grande chance que sans ce produit serait interdit de commercialisation.

ps dans le cadre de ma profession j'ai utilisé des produits ignifuges appliqués sur des tissus ou des tricots. Ils sont tous relativement toxiques, mais ils retardent pour les moins bons d'au moins 30 minutes la combustion, ce qui est dans les normes (ou l'était, je suis à la retraite depuis 2003)

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par alain29s

avatar - alain29s
Bricoleur
Message(s) : 78
le 13/02/2010 à 09h19
merci pour vos infos.

je viens d'acheter le produit.
il est classé équivalent M1 contre le feu.
je ne sais pas à quoi ça correspond.
je ne sais pas s'il contient des produits chimique.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 13/02/2010 à 09h29
Voir ici


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par alain29s

avatar - alain29s
Bricoleur
Message(s) : 78
le 14/02/2010 à 09h32
ok merci pour ca.

sur le paquet c'est marqué : B-s2, d0 équivalent M1.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par LMP

LMP
avatar - LMP
Apprenti bricoleur
Message(s) : 14
le 15/02/2010 à 16h57
Voici la correspondance :
M0 " incombustibles "
M1 " non inflammables "
M2 " difficilement inflammables "
M3 " moyennement inflammables "
M4 " facilement inflammables"

Pour les isolants, c'est la classe européenne qui doit être indiquée (EN 13501-1). Cela va de A à E (F = non classé).
Pour savoir les produits chimiques utilisés, cela doit figurer sur la notice.

@kchriske :
Je suis d'accord avec la nécessité de rendre un isolant en conformité avec les normes. C'est juste que je m'étonne qu'un isolant utilisant un produit toxique se retrouve ici (bricolage écologique).
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par alain29s

avatar - alain29s
Bricoleur
Message(s) : 78
le 15/02/2010 à 17h49
Bonjour LMP,
merci pour tes infos.

sur l'emballage je ne trouves pas "EN 13501", je vois juste B-s2, d0 (norme européenne)
aucune trace non plus des produits chimiques utilisés.

c'est un produit qui vient d'Autriche a priori .
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 15/02/2010 à 18h29
pour LMP

le bore utilisé n'est pas en soi toxique.

il ralenti la prise au feu le temps qu'il faut pour évacuer une habitation;

ce sont les fumées qui sont toxiques, comme pour tous les ignifuges textiles de ma connaissance.

ils ne sont donc pas toxique à la manipulation ou par leur présence, j'en ai développé pour application pour des vêtements pour bébés.

en cas d'incendie, les gens qui ne peuvent sortir, meurent si je suis bien informé, intoxiqué par les fumées et la chaleur étouffante avant d'être brûlés.


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Ventre-Saint-Gris
Chef de chantier
Message(s) : 636
le 15/02/2010 à 19h05
Bonjour,

LMP a écrit :


@kchriske :
Je suis d'accord avec la nécessité de rendre un isolant en conformité avec les normes. C'est juste que je m'étonne qu'un isolant utilisant un produit toxique se retrouve ici (bricolage écologique).



Le sel de bore est utilisé comme insecticide et fongide. La cellulose, c'est appétissant pour le xylophages et autres champis.
Une polémique est née sur le sel de bore suite au reclassement du borax comme produit dangereux par l'OMS (tête de mort sur les emballages).
D'ailleurs, la grande majorité des produits d'isolation écolos sont traités avec des additifs insecticides ou ignifuges.
Maintenant, ces polémiques sentent la réponse de l'industrie classique aux arguments écolos...
Or, la ouate de cellulose est intéressante non pas parce qu'elle est étiquetée "écolo", mais pour le confort d'été qu'elle apporte, ses qualités d'isolation phonique et, semble-t-il, une meilleure tenue dans le temps que les laines minérales qui ne supportent pas l'humidité.

Maintenant, "toxique" ne veut pas dire grand chose. On trouve à l'état le plus naturel des champignons toxiques et des plantes (ciguë), des minérais toxiques (arsenic, amiante)... Tout dépend, comme le dit Kchriske, des conditions d'utilisation, des doses, de la volatilité du produit une fois posé.
Un conseil : ne pas manger la ouate.

De la part d'un bricolo qui s'apprête à isoler ses combles avec... de la laine de verre, mais qui aurait bien aimé le faire avec de la ouate insufflée dans des caissons (combles aménagés).

http://b.d.d.miniville.fr/ind

Pas un pro, juste un bricolo.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 15/02/2010 à 19h20
Bon, il est évident que l'on n'applique pas des sel de bore tel quel, les produits utilisés sont des préparations qui contiennent comme agent actif principal des sels de bore. Elles contiennent des liants et des produits adoucissant et gonflant sont ajoutés pour avoir un textile agréable au toucher et au porter. Mais ceci concerne le textile, par l'isolant.

A titre informatif, et je l'ai déjà noté plus d'une fois, l'inconvénient majeur de la laine de verre est de se désagréger en fine poussière nocive par la respiration. J'ai isolé des combles dans les années 70 avec de la laine de verre, quelques années plus tard, j'ai rénové la toiture et j'ai eu l'occasion de constater les effets du vieillissement sur le produit.

J'ai refait une charpente légèrement surélevée de l'ancienne (à laquelle je n'ai pas touché, car les 850 m² de lambris constituant les chambres y était suspendus) c'est ainsi que j'ai pu constaté à quel point le produit s'était dégradé, d'ailleurs avant de poser la sous toiture j'ai remis une couche de laine de roche cette fois.

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Ventre-Saint-Gris
Chef de chantier
Message(s) : 636
le 15/02/2010 à 19h36
Salut Kchriske

kchriske a écrit :


A titre informatif, et je l'ai déjà noté plus d'une fois, l'inconvénient majeur de la laine de verre est de se désagréger en fine poussière nocive par la respiration. J'ai isolé des combles dans les années 70 avec de la laine de verre, quelques années plus tard, j'ai rénové la toiture et j'ai eu l'occasion de constater les effets du vieillissement sur le produit.



Ben moi j'ai isolé un plancher avec de la laine de roche et 4 ans plus tard, la laine n'avait déjà plus le même aspect, la même tenue. Et pour ce qui est des particules... j'en ai consommé des mouchoirs ! et je m'suis gratté pendant trois jours.
Ah là là ! On s'y perd avec toutes ces infos ! On trouve des supers convaincus de toutes les écoles, tous avec leurs arguments, et on est bien obligé de se faire une opinion personnelle, tout en respectant les avis donnés. Pour ma part, j'écoute tout, j'adore les retours d'expérience des plus expérimentés que moi.
Mais bon, les laines vendues aujourd'hui sont très différentes des laines des années 70 (avec un pare-vapeur brun, marron foncé ?). On en trouve même recouvertes d'un "voile de confort" pour que rien ne vienne piquer le bricoleur. Et pour ce qui est de la nocivité, elle n'est pas plus prouvée que celle du... sel de bore.

Malgré tout, je n'utilise aucune laine minérale en milieu non confiné (sous un parquet traditionnel, par ex, j'ai mis du liège en vrac récemment).
Ce problème du vieillissement est une des raisons principales pour lesquelles je me suis intéressé à autre chose que les laines minérales. Un élément qui est de plus en plus avancé comme capital : l'étanchéité du pare-vapeur qui doit être mis en oeuvre avec le plus grand soin pour éviter que l'humidité ne vienne dégrader la laine.
J'espère donc que ma laine de 2010 sera bien meilleure que celles que tu as vues...

http://b.d.d.miniville.fr/ind

Pas un pro, juste un bricolo.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 15/02/2010 à 21h11
Salut Ventre St Gris

Heureusement les produits ont évolués et il est probable que mes conseils ne sont plus d'actualités.

Bien que ma dernière installation ne date que depuis 2000.

Cordialement

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par LMP

LMP
avatar - LMP
Apprenti bricoleur
Message(s) : 14
le 16/02/2010 à 10h47
Ventre-Saint-Gris a écrit :

D'ailleurs, la grande majorité des produits d'isolation écolos sont traités avec des additifs insecticides ou ignifuges.
Maintenant, ces polémiques sentent la réponse de l'industrie classique aux arguments écolos...



Bonjour,

A ma connaissance, les panneaux en fibre de bois, en chanvre ou en lin ne sont pas traités avec des produits classés toxiques mais par ajout de fibres textiles (de 10 à 15%).

Concernant la laine de verre, elle a en effet tendance à "disparaitre". Lors de sa pose, les fibres peuvent être "cassées" et entrainer sa désagrégation. De plus, il est indispensable de mettre des gants (j'en ai posé chez moi il y a 7 ans et par endroit ce n'est pas terrible ...).

Ventre-Saint-Gris a écrit :

j'ai isolé un plancher avec de la laine de roche et 4 ans plus tard, la laine n'avait déjà plus le même aspect, la même tenue.


Pourrais-tu être plus précis stp ? Tassement ? Détérioration ?


Ventre-Saint-Gris a écrit :

Ah là là ! On s'y perd avec toutes ces infos ! On trouve des supers convaincus de toutes les écoles, tous avec leurs arguments, et on est bien obligé de se faire une opinion personnelle, tout en respectant les avis donnés. Pour ma part, j'écoute tout, j'adore les retours d'expérience des plus expérimentés que moi.


Tout à fait d'accord. J'ajouterais juste qu'il n'y a pas un isolant pour tous les cas. Chaque cas est unique et donc l'isolant à choisir différent (matière mais aussi type : panneaux, rouleaux, flocons, épaisseur, ...).
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?
43 % Ramasser les feuilles mortes pour le compost (6)
29 % Le mettre en hivernage, commme moi (4)
14 % Récolter les courges et salades d'hiver (2)
14 % Planter de l'ail d'automne pour une haleine au top (2)

14 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : ztvucj

Visiteurs non identifiés : 242