Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 24/02/2007 à 19h27

Quel est le meilleur isolant écologique

Bonjour à tous,

Bon j'ai parcouru les fiches matéiraux écologiques du site, j'ai vu qu'il existait tout plein de d'isolant écologiques... BOn j'en connaissais déjà pas mal car je m'intéresse de près au sujet...

Mais j'avoue ne pas trop savoir lequel choisir car ils ont tous l'air d'être biens.

Si vous avez des remarques et des retours d'expériences je suis preneur.

merci d'avance.

Brico93
citer répondre
Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis

Liste des réponses

le 14/03/2007 à 18h42
Salut Brico93,

J'ai construit ma maison moi-même il y a 20 ans et je pense que je n'ai pas trop mal réussi avec la technologie de l'époque.

Cependant, comme j'ai une grande chambre avec sdb à l'étage avec plafond rampant (c'est à dire qui suit la pente du toit) et que les deux pentes de ce même toit ainsi que les murs est, sud et ouest sont en plein soleil au fil de la journée, j'ai commencé à constater dans la chambre, ces dernières années, des augmentations de température importantes en été qui n'étaient pas uniquement dues à la canicule.

Après réflexion, j'en ai déduit que c'était certainement un tassement de la laine de verre (20 cm à l'origine entre les poutres) ainsi que la nature de cet isolant qui posaient problème; et la perte par radiation en hiver devait certainement être plus importante qu'à l'origine.

J'ai donc décidé de me tourner vers les nouveaux isolants dits "écologiques", en l'occurrence la fibre de bois compressée, pour remédier à mon problème.

Pourquoi la fibre de bois compressée :
C'est un isolant qui a le même coefficient lambda que la laine de verre (0,035 à 0,04) mais qui a aussi une densité plus importante (soit 50 à 160 Kg/m3) et c'est cette densité qui procure la performance d'isolation en été en déphasant d'une douzaine d'heures la radiation par transfert de calories sur la face interne de l'isolant, c'est à dire vers l'intérieur de l'habitation, on est alors dans les heures les plus fraîches et on peut, en ventilant les pièces, éliminer ces calories. D'autre part, c'est un isolant qui ne se tasse pas.

J'ai réalisé un faux plafond avec des poutres qui soutiennent une trame de liteaux qui maintiennent l'isolant posé sur une feuille de polyéthylène (en guise de pare-vapeur) et j'ai refermé avec des lambris entre les poutres.
J'ai utilisé des panneaux de fibre de bois semi-rigides (densité de 160 Kg/m3) de 80 cm x 120 cm et de 10 cm d'épaisseur qu'il faut bien jointer en les comprimant un peu pour ne pas perdre l'efficacité de l'isolant.

Ces travaux ont été réalisés en mai 2006 et j'ai pu évaluer l'efficacité l'été dernier puis cet hiver (il n'a pas fait bien froid certes) et je peux dire que c'est impressionnant.

Une autre précision sur la fabrication de l'isolant : on utilise uniquement de la fibre de bois de l'eau et des sels de bore pour la préservation micro-biologique et pour le caractère ignifuge donc aucun constituant posant un problème de santé.
Il faut quant même se protéger avec un masque anti-poussière si l'on doit débiter les panneaux de fibre (à la scie égoïne ou à la scie sauteuse) car on disperse des particules et comme pour tout type de particule en suspension, il ne faut pas les inhaler.

Il y a plusieurs fabricants et fournisseurs d'isolant fibre de bois et, bien qu'ayant déjà bien baissés, les prix sont encore 2,5 à 3 fois plus cher que pour la laine de verre; ça devrait continuer de baisser.

Voilà mon expérience personnelle, et j'espère que d'autres feront éventuellement part de la leur.

Michel
citer répondre
le 15/03/2007 à 16h15
Re : et merci
Bonjour Michel,

et un grand merci pour ta réponse particulièrement complète Euh ! Euh !

J'avoue que ta réponse va m'être d'une grande utilité et m'a éclairé sur pas mal de points.

@très bientôt j'espère
citer répondre
Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis
le 01/09/2008 à 22h26
liege
salut
moi j ai teste le liege pour l isolation de mur ! y a pas mieux !du liege de quatre cm d epaisseur et fermacell a la place du placo et c est super! le liege est imputrecible et totalement naturel .quand au prix il reste raisonnable au regard du gain de chaleur et confort.renseigne toi , tu verra c est assez efficace!
citer répondre
le 02/10/2008 à 17h09
Sel de Bore
Bonjour à tous,
Une réflexion par rapport au sel de bore dont parle Michel : je lis pas mal de choses à son sujet et après navigation sur différents forums, je reste septique quant à son caractère inoffensif. Il y a notamment de quoi s'interroger quant on lit la fiche descriptive de l'acide borique sur le site de l'INRS (FT 138). Pas si inoffensif que cela visiblement et des précautions à prendre en tout cas !!! Hum-hum !
Quelqu'un a-t-il des retours d'expérience à l'usage ?? On ne sait vraiment vers quoi se tourner ! Confus
citer répondre
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Le sondage de la semaine

Que voudriez-vous pour Noël ?
  • Une boîte à outils, c'est un classique
  • Une perceuse pour percer dans le monde du bricolage
  • Un kit de tournevis pour faire tourner les têtes
  • Un décapeur thermique, parce que vous aimez faire fondre
Membres en ligne
Membres :

akio

Visiteurs non identifiés : 340
keyboard_arrow_up