Isolation intérieure sous fenetre

Isolation intérieure sous fenetre

Hors ligne Par TTh

Hors ligne TTh
avatar - TTh
Petit nouveau
Message(s) : 8
le 27/11/2010 à 13h42

Bonjour,
je suis en train de refaire une pièce dans mon appart, et j'aurais besoin de conseils pour l'isolation d'un mur donnant sur l'extérieur, situé sous une fenêtre. Ce qu'on cherche avant tout c'est une isolation phonique,

mais si ca isole également un peu au niveau thermique, c'est pas plus mal. :-)
Comme on est en appartement, l'isolation ne peut avoir lieu que par l'intérieur.

J'ai fait un petit schéma de la configuration du mur:



La zone qu'on souhaiterait isoler est située sous les fenêtres.
Les fenêtres (en PVC) avancent de 3 centimêtres par rapport au mur, c'est donc l'épaisseur maximale qu'on souhaiterait avoir pour l'isolant.

On souhaite également pouvoir poser du papier peint par dessus.

Les propriétaires précèdents avaient mis simplement des plaques de polystyrène expansé (collé sur du crépi d'intérieur...), mais (1) ca s'abime dès qu'on tape dedans et (2) ca semble difficile de tapisser dessus.

Pour le moment, on a enlevé le polystyrène, enlevé le crépi, et je suis en train de boucher les fissures et quelques trous pour avoir un mur à peu près correct pour la suite.

La solution qu'on envisageait pour l'isolation était la suivante:
- Achat d'une plaque de platre avec un doublage en polystyrene. On en trouve avec des dimensions de 2m50 par 1m20.
- Par contre, comme les dimensions ne colle pas avec la taille du mur, il faudrait alors découper la plaque en 2 sections de 1m20 sur 1m10, et une section de 25cm sur 1m10.
- Le mur abritant 2 prises électriques, il faudrait faire 2 trous dans les plaques,
- Et les plynthes des 2 murs perpendiculaires allant jusqu'au mur à refaire, il faudrait également découper le profil des plynthes dans les plaques.
- Pour finir, le sol n'étant également pas tout à fait droit (faut pas rêver...), il y aura aussi d'autres découpes à faire sur les bords.

Voici le schéma montrant comment je pensais disposer les plaques découpées.



A noter que je n'y connais pas grand chose en découpe de materiaux.

Maintenant les questions:
- est-ce que la propositions qu'on envisage vous semble correct, d'un point de vue isolation mais également d'un point de vue faisabilité.
- est-ce qu'on risque d'avoir du mal pour les découpes?
- est-ce qu'il n'y aurait pas des solutions plus simples, et quand meme pas trop onéreuses, qui ne nécessiteraient pas la manipulation de plaques de grandes dimensions, de découpes, etc ...? On m'a par exemple parlé de plaques de béton cellulaire de 60cm x 60 cm...
- quand est-il du lièges, ou autres isolants?

Tous vos avis sont les bienvenus!

-Thomas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 27/11/2010 à 14h34
bonjour

du liège en 3cm je sais qu'il existe des plaques de liège mais je cois me souvenir qu'elles sont plus épaisses

il faut une colle spéciale
et on ne sait pas tapisser dessus

moi je serai assez partisan si vous en trouvé de 2 cm de polyuréthane et 1 cm de plâtre

c'est un isolant thermique et acoustique

pour les découpes, il faut essayer de rester d'équerre au maximum

à défaut tracer une verticale au mur (les châssis doivent normalement être d'équerres avec cette verticale

partant de la verticale tracée vous mesurez la largeur de plaque à hauteur du châssis donc 120

vous mesurez la hauteur à cet endroit

vous reportez les 2 mesures sur la plaque à découper et vous coupez

ainsi de suite

ce ne devrait pas être trop compliqué à faire

le béton cellulaire, s'il existe en 3 cm pourrait aussi convenir

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4376
le 27/11/2010 à 14h38
bonjour : Pour de l'isolation phonique le polystyrène n'est pas valable, il n'est excellent que thermiquement.

Le mieux serait de la laine de roche, qui est un peu meilleure phoniquement que la laine de verre.

Mais 3 cm en tout c'est peu. et je ne vois pas ce qui vous empêche de mettre un peu plus épais. il suffira de couvrir le dessus qui dépasse, avec du contreplaqué par exemple, et il existe des baguettes d'angle.

Il faudrait poser des tasseaux au mur verticalement et placer de la laine de roche entre (et il faut que ce soit de la même épaisseur sans tasser. Ensuite par dessus vous pouvez recouvrir avec du placo, assez facile à découper, ou de contreplaqué de 10 mm (il faut une scie pour le découper).

Et pour les prises, si vous connaissez un électricien dans votre famille ou amis, ou un bricoleur qui connaisse l'électricité, il pourrait vous arranger ce problème facilement.

Allez voir d'abord ce que vous trouvez du point de vue tasseaux, et laine de roche, vérifiez bien l'épaisseur des tasseaux pour que la LR ne soit pas compressée.

Il faudra mettre le pare vapeur(sorte de papier kraft) vers l'intérieur de la pièce d'où vient la chaleur. Si jamais vous mettez deux couches de LR, il faut supprimer le pare vapeur à la couche qui est contre le mur (indispensable) ou bien lacérer avec un cutter.

il faudra visser le placo ou le contre plaqué sur les tasseaux.

Il est possible que vous trouviez du placo avec de la LR contre collée, autrement dit, ce serait tout prêt, mais là il vous faudra demander comment la fixer, car je pense que ça ne se colle pas; et là aussi il ne faut pas la tasser.

Mettez un masque anti poussière pour travailler.

La LR, comme la LV se coupent soit avec un bon ciseau, soit au cutter, ou avec un bon couteau bien aiguisé.

Attendez d'autres réponses. Mais allez voir d'abord ce qui existe pour voir les différentes possibilités.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Pour l’éclairage, vous êtes plutôt…

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 69