Exemple de maintenance d'une chaudière

Exemple de maintenance d’une chaudière

Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 29/11/2013 à 10h33
Bonjour les amis,


Voici une maintenance de chaudière complète mais qui ne montre pas tout cependant ..

VOIR

Cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par titi116

avatar - titi116
Modérateur
Message(s) : 5244
le 29/11/2013 à 20h30
heu...........................
ça aurait pu etre un bon exemple.......................mais c'est sommairement survolé et dans un mauvais ordre......
exemple,le vase se contrôle chaudiere vide,le ramonage par le bas ?????
et une petite pub au passage Oui
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 29/11/2013 à 21h34
Bonsoir les amis,


Le coté pub n'est pas volontaire bien au contraire .

Mais c'est la démonstration la plus correcte que j'ai vu depuis longtemps.

D'ailleurs, je n'ai aucun intérêt économique avec cet artisan ou cette société .

Effectivement un véritable ramonage se réalise par le haut (depuis la cheminée) et on retire les condensats par le bas ..

Maintenant, j'ai précisé que je me polarisais sur la chaudière et donc son bruleur ..en priorité .

L'ami Titi si tu veux nous faire une vidéo complète , je suis preneur et tous les BDD aussi je présume ?

J'ai travaillé sur des chaudières de différents types, mais je n'ai pas une véritable expertise de ce métier à mon sens ..

Cordialement

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par titi116

avatar - titi116
Modérateur
Message(s) : 5244
le 30/11/2013 à 06h44
re,
pour le coté pub,je me doutais bien que tu ne touchais pas de royalties Top !
quand a la video................c'est pas prêt d'arriver, manque de temps et pas envie, Cool
et j ai surtout pas envie d'entendre: "j ai vu sur internet qu'il fallait faire comme-ci ,comme ça..................."je l entends de temps en temps et je rectifie le tir de suite sinon on n'en sort pas ,
a+
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 30/11/2013 à 09h05
Bonjour les amis,

L'ami Titi 16, je sais qu'il n'est pas facile de réaliser une vidéo ou simplement d'être filmé voir interviewé aussi ..

Dans une vidéo, on n'est pas obligé de tout montrer comme pour celle que j'ai proposé d'ailleurs et dont je ne suis pas l'auteur aussi .

Le fait de ne pas tout montrer , protège le professionnel tout en montrant une partie de son savoir faire et des grandes étapes à réaliser..

Maintenant d'autres points importants ont été retirés et non filmés, ne seraient ce que la consignation de l'installation et la mise en sécurité avec les points incontournables (couper les alimentations : Mise hors service de la chaudière - électricité - fioul - etc. ..)..

Je ne vais pas développer et dévoiler tout le métier car ce serait trop restrictif d'en parler que sur 10 minutes ou 15 minutes..

Cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par titi116

avatar - titi116
Modérateur
Message(s) : 5244
le 01/12/2013 à 06h41
voici ce qu'il doit être fait et ce que doit contenir votre attestation d'entretient
(ET NON UNE VULGAIRE FACTURE COMME ON PEUT VOUS DONNER)

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=1C8EF884D2F58077F293FA9B18278F17.tpdjo10v_3?cidTexte=JORFTEXT000021217854&idArticle=LEGIARTI000021225808&dateTexte=20091031&categorieLien=cid



MATÉRIALISATION ET CONTENU DE L'ATTESTATION D'ENTRETIEN

1. Matérialisation de l'attestation d'entretien :
L'attestation d'entretien, prévue à l'article R. 224-41-8 du code de l'environnement, est un document remis au commanditaire de l'entretien au plus tard quinze jours après la visite d'entretien.L'attestation doit être rédigée par la personne ayant effectué la visite d'entretien. Ce document doit réunir l'ensemble des éléments listés au point 2 de cette annexe et les conseils nécessaires. Ce document ne doit pas pouvoir être confondu avec un autre document.
Pour les chaudières situées dans une chaufferie, sous condition d'accord du propriétaire, l'attestation d'entretien peut être jointe au cahier de chaufferie.
L'original de ce document peut être remis au commanditaire sous forme dématérialisée. Le commanditaire a la responsabilité de conserver l'attestation et de la tenir à la disposition des agents mentionnés à l'article L. 226-2 du code de l'environnement et à l'article L. 1312-1 du code de la santé publique pendant une durée minimale de deux ans. Une copie de ce document peut être conservée, éventuellement sous forme dématérialisée, par la personne ayant effectué l'entretien pendant une période de deux ans.
Dans le cas de bâtiment, partie de bâtiment ou local comprenant plusieurs chaudières, une attestation d'entretien doit être fournie pour chacune des chaudières ayant fait l'objet d'un entretien.
2. Eléments contenus, a minima, dans l'attestation d'entretien :
-nom et adresse du commanditaire ;
-adresse de l'installation et local où se situe la chaudière faisant l'objet de l'entretien ;
-identification de la chaudière (marque, modèle, énergie, mode d'évacuation et, si possible, numéro de série, date de mise en service, puissance) ;
-si applicable, identification du brûleur à air soufflé : date, marque, modèle ;
-date de la dernière prestation d'entretien, si disponible ;
-date du dernier ramonage, si disponible et si applicable ;
-nom et coordonnées de la personne ayant effectué l'entretien ;
-date de la visite d'entretien ;
-nom et signature de la personne ayant effectué la visite d'entretien ;
-liste des points contrôlés suivant le référentiel technique décrit à l'annexe 1 du présent arrêté ;
-marque et référence des appareils de mesure utilisés ;
-résultat des mesures induites par les dispositions prévues à l'annexe 1 du présent arrêté. Les résultats de ces mesures peuvent être joints par la personne ayant effectué l'entretien à l'attestation d'entretien ;
-suivant les résultats de la mesure du taux de monoxyde de carbone (CO) dans l'air ambiant, doit être reportée sur l'attestation l'une des phrases suivantes :
-la teneur en CO est inférieure à 20 ppm (10 ppm à compter du 1er juillet 2014) : La situation est normale ;
-la teneur en CO mesurée est comprise entre 20 ppm (10 ppm à compter du 1er juillet 2014) et 50 ppm : Il y a anomalie de fonctionnement nécessitant impérativement des investigations complémentaires concernant le tirage du conduit de fumée et la ventilation du local ;
-la teneur en CO mesurée est supérieure ou égale à 50 ppm : Il y a un danger grave et imminent nécessitant la mise à l'arrêt de la chaudière et la recherche du dysfonctionnement avant remise en service.
-évaluation du rendement de la chaudière, évalué grâce aux tableaux de l'annexe 3 du présent arrêté et une comparaison de ce rendement avec le rendement des meilleures technologies de chaudières, fonctionnant avec le même combustible, disponibles sur le marché.
Les résultats de l'évaluation du rendement de la chaudière doivent être présentés dans un tableau selon le modèle du tableau 9 Modèle de présentation des résultats de l'évaluation du rendement de la chaudière.

Tableau 9
Modèle de présentation des résultats
de l'évaluation du rendement de la chaudière



RENDEMENT DE LA CHAUDIÈRE


RENDEMENT DE RÉFÉRENCE
(Le rendement de référence correspond au rendement de la meilleure technologie équivalente de chaudière récente existant en 2009 sur le marché)


Valeur évaluée à l'aide des tableaux de l'annexe 2 du présent arrêté
Valeur de référence

Pour les chaudières utilisant des combustibles gazeux, se référer au tableau 1 Tableau d'évaluation des rendements des chaudières gaz de l'annexe 2 du présent arrêté.
Pour les chaudières utilisant des combustibles gazeux, la référence est le rendement d'une chaudière utilisant des combustibles gazeux à condensation de même puissance, accompagné de la mention : sauf impossibilité liée aux caractéristiques techniques de l'installation.

Pour les chaudières utilisant des combustibles liquides, se référer au tableau 2 Tableau d'évaluation des rendements des chaudières fioul de l'annexe 2 du présent arrêté.
Pour les chaudières utilisant des combustibles liquides, la référence est le rendement d'une chaudière utilisant des combustibles liquides à condensation de même puissance, accompagné de la mention : sauf impossibilité liée aux caractéristiques techniques de l'installation.

Pour les chaudières utilisant des combustibles solides, se référer au tableau 3 Tableau d'évaluation des rendements des chaudières utilisant des combustibles solides en fonction de l'ancienneté, du type de chaudière et du combustible utilisé de l'annexe 2 du présent arrêté.
Pour les chaudières utilisant des combustibles solides, la référence est le rendement d'une chaudière 2009 utilisant le même combustible solide et de même type, accompagné de la mention : sauf impossibilité liée aux caractéristiques techniques de l'installation.


-évaluation des émissions polluantes de la chaudière.
Les résultats de l'évaluation de la concentration des émissions polluantes de la chaudière doivent être présentés dans un tableau selon le modèle du tableau 10 Modèle de présentation des résultats de l'évaluation des émissions de polluants atmosphériques de la chaudière.


Tableau 10
Modèle de présentation des résultats de l'évaluation
des émissions de polluants atmosphériques de la chaudière



ÉMISSION (S) DE POLLUANTS
atmosphériques de la chaudière


ÉMISSION(S) DE RÉFÉRENCE
La (ou les) valeur(s) de référence correspond (ent) au(x) niveau(x) équivalent(s)
d'émissions atteint(s) par l'utilisation des meilleures technologies
de chaudières récentes existant en 2009 sur le marché.


Valeur (s) évaluée (s) à l'aide des tableaux de l'annexe 3 du présent arrêté
Valeur (s) de référence du tableau 8 Tableau relatif aux valeurs de référence de l'annexe 3 du présent arrêté, accompagnée (s) de la mention : sauf impossibilité liée aux caractéristiques techniques de l'installation

Pour les chaudières utilisant des combustibles gazeux, se référer au tableau 4 Evaluation des émissions d'oxydes d'azote des chaudières gaz de l'annexe 3 du présent arrêté.


Pour les chaudières utilisant des combustibles liquides, se référer au tableau 5 Evaluation des émissions d'oxydes d'azote des chaudières fioul de l'annexe 3 du présent arrêté.


Pour les chaudières utilisant des combustibles solides, se référer au tableau 6 Evaluation des émissions de poussières des chaudières utilisant un combustible solide et au tableau 7 Evaluation des émissions de composés organiques volatils des chaudières utilisant un combustible solide de l'annexe 3 du présent arrêté.



De plus, la personne ayant effectué l'entretien de la chaudière fournit, le cas échéant, les conseils nécessaires portant sur le bon usage de la chaudière en place, les améliorations possibles de l'ensemble de l'installation de chauffage et l'intérêt éventuel du remplacement de celle-ci, conformes aux dispositions de l'annexe 4 du présent arrêté.
Ces conseils doivent être présentés selon le modèle du tableau 11 Modèle de présentation des conseils.


Tableau 11
Modèle de présentation des conseils


Conseils et recommandations portant sur le bon usage de la chaudière en place :

Conseils et recommandations portant sur les améliorations possibles de l'ensemble de l'installation de chauffage :

Conseils et recommandations portant sur l'intérêt éventuel du remplacement du brûleur, de la chaudière, ou de l'installation de chauffage :

Les conseils et recommandations de la présente attestation sont donnés à titre indicatif et ont une valeur informative. Aucun investissement proposé par la personne ayant effectué l'entretien ne revêt un caractère obligatoire. Il s'agit de conseils et non de prescriptions ou d'injonctions de faire, sauf pour le cas où une teneur anormalement élevée en monoxyde de carbone est constatée.



Liens relatifs à cet article

Cite:
Code de l'environnement - art. L226-2 (V)
Code de la santé publique - art. L1312-1 (V)

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
38 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (5)
38 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (5)
23 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (3)

13 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : Cloclo78

Visiteurs non identifiés : 400