Isolation de combles...

Isolation de combles...

Par olsen

avatar - olsen
Apprenti bricoleur
Message(s) : 10
le 22/10/2013 à 12h25
Bonjour, j'ai isolé sous ma toiture, mes combles avec un isolant mince 11 couches dont l’efficacité est aujourd'hui discuté mais pas il y a 10 ans. Ayant vécu plusieurs années ailleurs sous des combles isolés avec 2 x 20 cm de laine de verre, cet isolant n'a pas empêcher le froid l'hiver et encore moins la chaleur l'été, je ne me plains donc pas de mon isolant actuel qui pour moins épais permet en plus de garder les poutres apparentes...j'en arrive à ma question: par-dessus mon isolation actuelle (isolant mince 11 couches) j'ai mis du lambris de 11 cm de large. Je souhaite changer le lambris actuel par un lambris plus large cirusé blanc. Profitant de faire des travaux, je souhaiterai garder l'isolation et le lambris actuel (moins de travail) et rajouter par-dessus un nouvel isolant mince 20 couches, des tassots et posé le lambris cirusé blanc. Est-ce intéressant de procéder ainsi au niveau isolation thermique? Cela va-t-il isoler un peu plus mes combles? Pour l'aspect technique les tassots doivent-ils être de taille alterné afin que l'air puisse circuler créant ainsi un pont thermique (c'est un conseil que j'ai mis en pratique pour la première isolation)? Merci pour vos conseils...

Cordialement.
Olsen.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 41857
le 22/10/2013 à 12h32
bonjour

si vous n'avez actuellement pas d'air qui passe au niveau de vos lambris

vous pouvez vous abstenir de mettre de l'isolant car l'air contenu entre les 2 lambris sera immobile et l'air immobile isole

mais je ne sais pas vous quantifiez le degré s'isolation que cela apporte

puisque vous semblez satisfait de l'isolant mince, autant en mettre une seconde couche

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par olsen

avatar - olsen
Apprenti bricoleur
Message(s) : 10
le 22/10/2013 à 12h50
Merci pour cette première réponse qui rejoint mes réflexions...c'est vrai qu'entre les deux lambris, l'on peut créer un pont thermique sans isolant. Mais les tassots doivent-il être de tailles inférieures à la hauteur exacte poutre/toit afin de laisser l'air circuler ou au contraire doit-on bien compartimenter par la pose des tassots?

Cordialement.
Olsen.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 25/10/2013 à 22h53
Bonsoir olsen,

J'ai bien compris que vous venez ici pour obtenir des renseignements ou des avis mais il serait quand même assez sage de votre part d'ėviter d'ėcrire dans votre texte autant d'aberrations! å commencer par dire que 40 cm (2 x 20 cm) d'épaisseur de laine de verre n'isole pas autant que vos produits minces réfléchissants!... là franchement, ça bas les records!

D'autre part votre montage par superposition de couche de lambris mėlangé avec vos PMR "soit disant isolants" est des plus farfelu! Bref, c'est vous qui voyez...

Je rappelle au passage et si cela peut être utile, que les ėcrans de sous toitures doivent impėrativement ětres perméable à la vapeur d'eau, ce qui est loin d'être le cas des produits minces réflėchissant (PMR) dans le cas évidemment ou il serait utilisé pour cette fonction ou placé de telle sorte qu'il lui permetterait à tord la même position. Attention donc aux risques de pourrissements de charpente à moyen et long termes de par une mauvaise utilisation
de ce matériaux aux performances assez contestés en utilisation seul pour isolation.

Par aillleurs, ne pas confondre "pont thermique" et lame d'air (les ponts thermiques constituent des zones de fortes déperditions thermiques) alors que les lames d'air permettent une libre circulation de l'air pour assurer une ventilation entre deux éléments, etc.....

@+

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 41857
le 26/10/2013 à 04h52
Salut Dédé

c'est une plaie cet isolant mince

il serait temps que les services concernés nous disent une fois pour toute ce qu'il en est de l'isolation avec ces produits

c'est le même problème sur les forums de camping caristes que je fréquente, (pour ceux qui aménagent eux mêmes).

on ne sait pas où on en est

les pubs en magasins, l'avis des gens ne sont pas suffisant, il faudrait des résultats émanent des organismes officiel,
complément d'isolation, cela veut dire quoi exactement .

si ce n'est pas perméable à l'air, cela fait effectivement pourrir les boiseries environnantes,
la réflexion ne se passe pas puisque à l'abri de la lumière
le fait de trouer pour fixer n'arrange pas les choses non plus
ce n'est pas une sous toiture comme certains le prétendent

et il est vrai que c'est tentant, propre, facile à mettre et pas trop cher

et puis la crédulité des gogos que nous sommes

au final, ce produit doit avoir des qualités, mais on voudrait bien connaître lesquelles

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 26/10/2013 à 09h37
Bonjour Christian,

Je crois que le CSTB à définitivement donné un avis favorable à se produit comme complément d'isolation c'est à dire quand il est posė conjointement avec un isolant classique. Il aurait semble t-il un pouvoir réel réfléchissant dont je reste assez sceptique également sur ce point. Avec ce produit, il y a un gain d'espace incontesté certes! Mais quand on y rajoute les espaces de lames d'air indispensables à respecter pour ne pas provoquer de dégradation dans le temps par effet de condensation, on se rapproche presque du même encombrement qu'un isolant traditionnel!

Mais on ne va pas encore rouvrir ici le débat sans fin concernant ce matériaux dont je ne suis pas adepte non plus.

@+

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par olsen

avatar - olsen
Apprenti bricoleur
Message(s) : 10
le 03/11/2013 à 14h04
Bonjour, désolé, j'étais absent momentanément.
Andher, je ne cherche pas à battre des records de conneries mais ce que j'ai écris vient d'un constat établi par des relevés de températures...je dis que sous les combles, le 2 x 20 cm de laine de verre n'isolait pas plus que mon isolant mince actuel. Dire que mon "montage" est farfelu ne répond pas à la faisabilité...
Citation :

ne pas confondre "pont thermique" et lame d'air (les ponts thermiques constituent des zones de fortes déperditions thermiques) alors que les lames d'air permettent une libre circulation de l'air pour assurer une ventilation entre deux éléments,"

ça, ça me parle mais ne répond pas à la question des tassots...bref, globalement pas très constructif comme remarques...je reste toujours sur mes questions et ne veux pas relancer le débat des isolants minces.

Cordialement.
Olsen.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
42 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (5)
33 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (4)
25 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (3)

12 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : DeadEnd012 , Naleur

Visiteurs non identifiés : 408