Répartiteur de chaleur

Répartiteur de chaleur

Hors ligne Par Bardhaf

avatar - Bardhaf
Petit nouveau
Message(s) : 3
le 18/04/2015 à 15h36
Bonjour, après 2 hiver un peu rude dans notre vieille maison j'ai décidé d'installer un répartiteur de chaleur mais j'arrive pas vraiment à voir comment ca se présente.
Donc pour le moment j'ai un poele à bois installé dans une cheminée de 2m de large en granit fermée par une plaque en acier a travers laquelle passe le conduit du poele sur 3 m de haut avant de laisser les fumées monter dans la cheminée. Ce qui entraine une grosse perte de chaleur qui s'envole directement par la cheminée.

J'ai un peu réfléchi et j'ai imaginé retirer la plaque et maconner en brique réfractaire la cheminée pour que la chaleur se stocke et ne s'envole pas et faire passer mon conduit au travers (au passage je compte installer un conduit alu jusqu'au faite du toit pour pas avoir à ramoner toute la cheminée mais juste le tuyau) mais en fait en voyant ce qui existe ca n'existe pas juste une aspirateur qui va aspirer l'air chaud présent dans le caisson sous la brique réfractaire.
Donc je suis un peu perdu , je vois le confort + de poujoulat qui remédie apparemment mon problème mais j'imagine qu'il va falloir que je laisse un accès possible à l'intérieur de la cheminée pour changer les conduits si besoin. donc comment isoler ma plaque en acier pour perdre moins de chaleur ?

Et autre question pourquoi ne peut on pas souffler l'air chaud dans une pièce humide ? Ma salle de bain se trouve dans ma grange pour le moment et donc très froide en hiver (à terme ca va changer mais pas avant 2 ou 3 ans le temps de mettre l'argent de coté) et ca coute un bras à chauffer électriquement.

Merci d'avance de vos réponses.
.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4426
le 18/04/2015 à 18h24
bonjour, pourquoi ne pas avoir mis le poêle en avant de la cheminée pour que la chaleur qui se dégage par le dessus profite à la pièce. Il suffit d'avoir tuyau et coude.

Là ou se trouve le poêle, vous feriez tenir une grande tôle inclinée de façon à ce que la chaleur sorte devant la cheminée, vous seriez étonné du résultat. Comme l'air chaud est plus léger il monte et suivrait l'inclinaison de la tôle qui le ferait sortir devant. Vous pouvez faire un essai avec n'importe quelle tôle même ondulée.

Ou alors, démolir le manteau de la cheminée.

A noter qu'un poêle avec départ derrière doit avoir moins de déperditions, mais si le départ est dessus, un coude à 45° doit réduire un peu les déperditions.

Vous pouvez poser quelques briques réfractaires sur le poêle (si cela est possible) elles stockeront de la chaleur.

Vous ne pouvez pas récupérer la chaleur d'un conduit de cheminée.

Vous avez un moyen très simple et sans travaux, c'est de mettre un ventilateur sur le pas de la porte du couloir ou d'une pièce contigu, vous le faites souffler vers la pièce chauffée, ainsi l'air le plus froid (près du sol) sera poussé dans la pièce chauffée et autant d'air chaud passera au dessus du ventilateur.
Vous pouvez aussi pousser l'air chaud près du plafond, vers le couloir par exemple, en créant une ouverture et en mettant un bon ventilateur, et il faut penser au retour, car si on pousse de l'air, il faut qu'autant d'air revienne.
Il peut passer par la porte ouverte, ou bien sous la porte si elle est suffisamment raccourcie.

Pour la salle de bain, rien ne vous interdit de souffler de l'air chaud, mais il faudra que l'excès d'air ne revienne pas dans la maison car vous récupèreriez de la vapeur d'eau.

Si vous avez une fenêtre dans la salle de bain, il faut l'ouvrir après la douche un bon moment, et pour que ça sèche plus vite, en même temps vous faites fonctionner un simple ventilateur.

Sinon pour avoir chaud pendant la douche, il faut un radiateur SOUFFLANT CERAMIQUE 1500 ou 1900 watts, et on ne le laisse fonctionner que le temps de la douche. Le reste du temps, ce serait inutile de laisser fonctionner un chauffage puisqu'il n'y a personne. Ainsi la conso sera anecdotique. Ces radiateurs chauffent très rapidement, mais sont plutôt faits pour des courtes utilisations.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Bardhaf

avatar - Bardhaf
Petit nouveau
Message(s) : 3
le 19/04/2015 à 11h57
Bonjour et merci de votre réponse.
Le poele était de base dans la cheminée ( vieille maison de presque 200 ans) et en surplomb du reste sur une petite estrade en brique car le reste du rez de chaussé est en parquet.
Le but surtout d'un répartiteur de chaleur c'est de chauffer les pièces de l'étage et la salle de bain dans la grange attenante (qui n'a pas de fenetre) car le rez de chaussée (en gros le salon et la cuisine ouverte sur le salon) est suffisamment chauffé par le poele.

Le problème en hiver c'est les chambres (qui tournent à 12°) qui pour le moment sont inchauffable électriquement car il n'y a pas d'isolation (travaux à venir) donc pourvoir récupérer une chaleur perdue pour maintenir une T° de confort serait idéale.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 19