Création d'un contact sec.

Création d’un contact sec.

Par sam971

avatar - sam971
Petit nouveau
Message(s) : 1
le 13/04/2021 à 11h09

Bonjour,


Pour commencer, je suis nouveau ici (malheureusement qu'ici, parce que je suis un récent retraité !). et j'espère trouver les réponses aux questions que je me pose, et si je peux, partager mon expérience.

Ma question est dans le titre. J'explique...

L'idée est la suivante : monter un contact sec entre une régulation de plancher chauffant et la PAC qui fournit l'eau en basse température. La maison date d'environ 25 ans, chauffage fioul à l'époque, passée en PAC air-eau (sans relève), triphasée, depuis environ 10 ans. 

Le montage existant est le suivant.

Récepteur. 
Plancher chauffant hydraulique BT (réversible), consigne à 21°, pour une plage de fonctionnement du circuit secondaire de 18 à 38° (régulé sur la température de départ)
Vanne 3 voies entre le plancher et un ballon tampon.
Circulateur sur le départ, sonde de température directement en aval.
Régulation par sonde d'ambiance SEULE. Pas de loi d'eau définie. La régulation permet les 2 modes : chauffage et rafraîchissement, le mode rafraîchissement n'ayant été utilisé que pour des tests de fonctionnement.

Source. 
PAC triphasé, réversible, air/eau, 21 kW, température  max : 55°C (SDEEC RM 55-21 V3)
Fonctionne sur la boucle du ballon tampon, circulateur fort débit pour les phases de « grand » froid, du fait de l'absence de relève de chaudière (voulu et calculé).
La PAC est prévue d'usine pour un fonctionnement jour/nuit et Tempo (jours bleu, blanc et rouge, avec pour chaque mode, la bascule jour/nuit), et donc avec les contacts correspondants présents sur la carte, mais non utilisés.
Le ballon tampon (500L) est à type de séparation hydraulique entre les circuits primaire et secondaire.
Réglages de fonctionnement du circuit primaire : 38/50°C

Problématique. 

Le point important est le suivant : la régulation coupe le circuit secondaire, et donc le circulateur et la vanne 3 voies, dès que la température intérieure dépasse de 2° la consigne. Ceci se produit très fréquemment, en mi-saison, bien entendu, mais aussi en hiver. Le bâtiment a été conçu avec de larges ouvertures Est, Sud et Ouest, donc apport solaire important, et un coef énergétique de l'ordre de 80 kWHep/m²/an.

Je souhaite donc un montage par contact sec qui coupe l'alimentation électrique du circuit primaire (ballon/circulateur/PAC) lorsque le secondaire (plancher) n'a pas besoin d'apport calorique. La PAC, pour le moment et dans ces cas là, tourne pour elle seule, et accessoirement les oiseaux.

Je bute sur le branchement à faire à partir de la régulation du circuit régulation (Honeywell CM67 RFMV -thermostat ambiance- et HM80 -récepteur commande T° départ, vanne 3 voies, circulateur- le tout radio-commandé). 

En espérant que vous pourrez m'éclairer, 
Cordialement, Sam.


La seule question bête est celle qu'on ne pose pas.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?
36 % Ramasser les feuilles mortes pour le compost (4)
36 % Le mettre en hivernage, commme moi (4)
18 % Planter de l'ail d'automne pour une haleine au top (2)
9 % Récolter les courges et salades d'hiver (1)

11 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 260