Arrosage jardin avec surpresseur

Arrosage jardin avec surpresseur

Par dish33

avatar - dish33
Petit nouveau
Message(s) : 1
le 19/06/2014 à 10h50
Bonjour,

Je suis nouveau sur le forum, et je viens vous demander de l'aide.
J'ai acheté une maison avec un puit équipé d'une pompe avec surpresseur.
En sortie de surpresseur, il y a 2 sorties possibles: un robinet et un programmateur pour le goutte à goutte.

Le problème est que lorsque je branche la pompe au courant, elle pompe l'eau et passe d'une pression de 0bar à 3 bars puis fait sauter mon compteur différentiel.

Tant que le robinet reste ouvert, la pompe continue de fonctionner et de l'eau sort sans problème, dès que je le ferme, la pression monte et le compteur resaute.

Je ne sais pas quoi faire.
Merci de vos conseils.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par les3c19

avatar - les3c19
Modérateur
Message(s) : 18037
le 19/06/2014 à 12h47
Bonjour
problème sur le pressostat.
une photo de ce surpresseur pour voir comment est fait ce pressostat , mécanique ou électronique.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par cjupiter

avatar - cjupiter
Promoteur
Message(s) : 2869
le 20/06/2014 à 07h47
Bonjour,
Vous dites : "puis fait sauter mon compteur différentiel". Il serait utile de savoir si c'est vraiment le différentiel qui déclenche ou si c'est un disjoncteur.
Car on pourrait penser que le pressostat n'arrête pas la pompe en haute pression et que celle-ci force et passe alors en surintensité, mais dans ce cas, ce ne serait pas le différentiel qui déclencherait.
Si c'est le différentiel, on pourrait penser qu'il y a un problème d'isolement qui n'est mis en évidence qu'au moment où le pressostat bascule.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 20/06/2014 à 09h57
Bonjour.
Une pompe sans débit "tourne dans son jus", elle consomme normalement moins (et au fil du temps la "roue" est détériorée par cavitation).
Par contre la réflexion de Cjupiter va dans le bons sens de la recherche : Dish, tu peux nous poster une photo et nous indiquer quel est l'appareil qui disjoncte ?
Si c'est vraiment le différentiel 30mA, il faut s'orienter sur la proposition de Les3C19 : défaut d'isolement sur le pressostat.
@+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par les3c19

avatar - les3c19
Modérateur
Message(s) : 18037
le 20/06/2014 à 15h01
Bonjour
l'eau ne se compresse pas,arrivée à son maxi de débit et de refoulement, la pompe tourne dans le vide mais son intensité n'augmente pas.
La pression n'est pas faite par la pompe, mais par la compression de l'air dans un réservoir, vessie ou pas, soit par la hauteur d'eau, on dit bien pression manométrique hauteur d'eau.Ne pas oublier les anti retours
En irrigation c'est la longueur des tuyaux qui font la pression en général 9 Bars
En irrigation pour rester dans un abonnement en dessous du seuil de démarrage à plein des pompes ,on fermait la vanne et on l'ouvrait petit à petit jusqu'au démarrage complet de la pompe. ca ne plaisait pas du tout à EDF ,ils avaient même interdit certain type de disjoncteur de branchement industriel.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 20/06/2014 à 15h29
Suite...
Je n'ai rien compris, en dehors du fait que cela ne marche pas comme ça :
Citation :

arrivée à son maxi de débit et de refoulement, la pompe tourne dans le vide


Citation :

La pression n'est pas faite par la pompe


Citation :

En irrigation c'est la longueur des tuyaux qui font la pression en général 9 Bars


Par contre oui :
Citation :

pour rester dans un abonnement en dessous du seuil de démarrage à plein des pompes ,on fermait la vanne et on l'ouvrait petit à petit


Mais je ne comprends pas
Citation :

ca ne plaisait pas du tout à EDF ,ils avaient même interdit certain type de disjoncteur de branchement industriel

on a parfaitement le droit d'utiliser un dispositif qui limite l'intensité de démarrage !
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par les3c19

avatar - les3c19
Modérateur
Message(s) : 18037
le 20/06/2014 à 15h56
Re
Pour dire plus simple une pompe ne fait pas de pression , elle a un débit et une hauteur de refoulement.
l'eau est incompressible.
exemple:prend un réservoir, branche une pompe dessus, mets une vanne ouverte en haut du réservoir ,laisse arrivée l'eau par cette vanne et referme , maintenant regarde voir si la pression monte, regarde voir si la pompe monte en intensité.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par les3c19

avatar - les3c19
Modérateur
Message(s) : 18037
le 20/06/2014 à 16h05
GrainDsel a écrit :


Mais je ne comprends pas , ca ne plaisait pas du tout à EDF ,ils avaient même interdit certain type de disjoncteur de branchement industriel on a parfaitement le droit d'utiliser un dispositif qui limite l'intensité de démarrage !


Cela ne plaisait pas à EDF tout simplement , eux au moins ils savaient que l'on ne demander pas une intensité assez forte pour supporter le démarrage. Faut savoir que dans 90 % des cas c'était une arrivée 20 000 volts avec transfo sur poteau et cabane de comptage en dessous et ils voulaient délivrer le plus de puissance possible.
Pour les plus grosses pompes on était en démarrage résistances statoriques, 2 ou 3 étages, un moteur de 35 Kw on ne le démarre pas sec.mais l'ampérage total restait le même, et des fois on était plus que limite avec le premier palier de démarrage.
.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 20/06/2014 à 18h18
Suite...
les3c19 a écrit :

Pour dire plus simple une pompe ne fait pas de pression , elle a un débit et une hauteur de refoulement.

Et la hauteur de refoulement c'est quoi sinon une pression ? La caractéristique d'une pompe c'est sa courbe débit/pression (voir n'importe quelle doc technique, ou même pour les pompes vendues en GSB sur l'emballage).

Citation :

voir si la pression monte, regarde voir si la pompe monte en intensité.

Oui, la pression existe tant que la pompe tourne (cf la courbe débit pression : à débit nul il y a une pression). Mais si on empêche le débit, la consommation du moteur va baisser, l'eau dans le corps de pompe va s'échauffer, des cavitations (zones de vide dans l'eau) vont détériorer la roue (ou les roues s'il y a plusieurs étages).

Quant à l'historiette EDF, elle n'est pas spécifique au pompage. Mais EDF n'a pas à empêcher un client à ne pas trop consommer : sinon elle interdirait les délesteurs...

Là on n'est plus dans le bricolage...
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par cjupiter

avatar - cjupiter
Promoteur
Message(s) : 2869
le 21/06/2014 à 08h23
Citation :

Pour dire plus simple une pompe ne fait pas de pression , elle a un débit et une hauteur de refoulement


Salut,
Alors là, pas du tout d'accord !
Bien sur qu'une pompe à eau (ou à autre chose) crée une pression (et même une haute pression pour certaines).
Mets un manomètre derrière une pompe pour voir...
J'installe des pompes sur des machines de TP (centrales à béton) par exemple, et la pression développée par la pompe est justement une donnée très importante en plus de son débit. J'installe d'ailleurs des transmetteurs de pression sur les canalisations (en plus des débitmètres).
Une pression d'eau ne veut pas dire que l'eau est compressible, c'est la poussée exercée sur la colonne d'eau par la pompe.
Et pour ce qui est de la montée en intensité du moteur de pompe lorsque la canalisation est totalement fermée, cela dépend effectivement du type de pompe utilisé. Le comportement est différent entre une pompe à palettes, une pompe à piston, une pompe à queue de cochon, etc.


ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 21/06/2014 à 08h39
Bonjour.
Tout à fait d'accord, Cjupiter.
Qu'appelles-tu pompe à queue de cochon ? C'est celle à "vis d'Archimède" ?
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par cjupiter

avatar - cjupiter
Promoteur
Message(s) : 2869
le 21/06/2014 à 09h29
Oui, c'est le principe de la vis, on les utilise dans mon domaine lorsque l'on a besoin d'un débit parfaitement constant (dosage d'adjuvants pour le béton).

Citation :

Pompe à rotor hélicoïdal

Nommées également pompe à vis ou « queue de cochon ».
Fonctionnement : elles sont composées de deux engrenages hélicoïdaux, le rotor tournant à l’intérieur du stator. Le mouvement tournant excentré du rotor permet de véhiculer le produit pompé.

Caractéristiques et utilisation : ces pompes peuvent atteindre des pressions au refoulement de 20 à 60 bars. Le débit maximum est de 500 m3/h. Son utilisation pour alimenter les filtres-presses est fréquente.

Avantages :
- débit régulier
- marche de la pompe réversible
Inconvénients :
- pas de marche à sec de la pompe
- maintenance assez difficile et coûteuse
- encombrement important



Nota : j'ai mis en gras pour les3c19 la partie qui parle de pression pour ces pompes...
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 21/06/2014 à 15h59
Suite...
J'ai bien fait de venir : je ne connaissais pas.
En fait c'est une application particulière de la vis d'Archimède, qui permet de forts débits mais avec une pression faible.
à toi !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
54 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (50)
25 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (23)
21 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (19)

92 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : theavengers , brise-copeaux , JeremX , Julie1990 , melissamann

Visiteurs non identifiés : 289