Infiltration de neige

Infiltration de neige

Par lannier

avatar - lannier
Contremaître
Message(s) : 296
le 19/12/2009 à 21h23
Ma maison est située en Seine & Marne. Cette semaine, il y beaucoup neiger, du vent aussi. Ce matin, j'ai eu la désagréable surprise de constater que le sol de mon grenier était recourvert de neige. Ce grenier est en trois parties, sur la couverture de l'une d'elles un film est présent sous les tuiles. Dans cette partie, il n'y a pas eu d'infiltration, ce qui n'est pas vrai des 2 autres parties où l'on ne trouve pas de film.
Question: comment faire pour stopper les infiltrations de neige sur les 2 parties de la couverture du grenier où aucun film n'a été posé?
Bien entendu, déposer les tuiles pour poser le film serait une solution, sans doute la meilleure, malheureusement aussi la plus couteuses.
Y aurait-il un autre moyen moins onéreux ou suis-je condamné à ramasser à la pelle la neige?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 20/12/2009 à 07h53
Bonjour,

Le film s'appelle une sous toiture.

Vous décrivez la seule solution à adopter, même si elle est couteuse (tout est relatif) ce sera moins cher que d'avoir du mobilier abîmé, un tapis pourri, un plancher dégradé, voir un plafond qui tombe ou qui est auréolé.

C'est le vent qui fait infiltré la neige poudreuse, il n'y a rien à faire maintenant, à part prendre la précaution de déposer un film plastique sur le sol pour éviter les dégâts et d'éponger régulièrement la neige fondue.

Si vous en êtes capable, au beau temps, descendre les tuiles, enlever le lattage, (éventuellement redresser les chevrons ou les voliges) poser une sous toiture film ou autre, remettre le lattage, puis les tuiles (avec des crochets anti-tempête en cuivre ou en inox).
Cela ne revient pas trop cher.

Maintenant, si vous devez faire appel à un couvreur les données changent, mais vous solutionnerez votre problème définitivement.

Pensez aussi à l'isolation.

Il se peut aussi que votre toiture date, (durée de vie moyenne 30 ans) (cela fait déjà un moment que l'on pose des sous toitures, ce qui laisse supposer que votre toiture est déjà ancienne, mais cela ne veut pas dire que les tuiles sont mauvaises (poreuses)), vous pouvez peut être en profiter pour la renouveler avec des techniques actuelles.

C'est un bon investissement même s'il tombe à contre temps (financièrement), à terme vous ne le regretterez pas.


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par lannier

avatar - lannier
Contremaître
Message(s) : 296
le 20/12/2009 à 11h32
Merci de cette réponse rapide. Etant donné que je ne peux pas faire les travaux moi-même: a) toiture trop haute, les gouttières sont à 7 mètres du sol et le fait du toit à 3 mètres plus haut, il me faudrait un échaffaudage; b) pas les finances pour faire intervenir un Pro, je me contenterai de protéger le sol du grenier. "Tiens, il neige à nouveau.!!!" J'espère seulement que la neige déjà fixée sur la toiture empêchera quelque peu à la nouvelle neige de s'infiltrer.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 20/12/2009 à 11h52
Bonjour,

Désolé de ne pas pouvoir vous donner d'autres conseils.
Il ne neige pas chaque année, ce qui vous donnera peut être la possibilité plus tard de remédier à votre problème.

J'ai fait ou refait 5 toitures en Belgique et 2 ds le Sud France dans ma carrière de bricoleur, avec mon épouse. (et démonter la toiture et la charpente d'une église à 23 m hauteur mur) avec de l'aide.

Il neige ici aussi (Hainaut Belgique).

Moi non plus je n'y connaissait rien en toiture, j'ai juste reçu les conseils d'une personne avertie et avec un peu d'imagination et quelques fiches bricos, j'ai fais mes classes.
La hauteur importe moyennement (c'est une question d'appréhension premièrement, ensuite de volonté de faire).

A cela on ne peut rien on ose ou pas (en s'entourant de précautions) et il ne faut surtout pas prendre de risques.

Bon épongeage et bonne fêtes de fin d'année



Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par lannier

avatar - lannier
Contremaître
Message(s) : 296
le 24/12/2009 à 16h42
Comment aviez-vous accès au toit, par une lucarne? Mon toit ne présente aucune lucarne sauf 2 "chiens assis" qui ne permettent pas vraiment d'accéder au toit. Si je devais intervenir sur le toit je devrais sans doute louer un échaffaudage mais comme la facade de ma maison fait 25 mètres vous imaginer le cout que ca representerait. Je pourrais aussi retirer, de l'intérieur, quelques tuilespour accéder au toit.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 24/12/2009 à 17h36
Bonjour et bonne fête,

Tout dépend de l'option que vous voulez prendre.

Un échafaudage peut être utile, il suffit de le déplacer lorsque c'est nécessaire.

Ne connaissant pas vos aptitudes, je dois rester prudent dans mes propos.

1. On peut accéder au toit avec une échelle, retirer une rangé ou deux de tuiles et utiliser les liteaux comme des marches pour vous rendre jusqu'à l'endroit voulu, le corps toujours penché vers le toit, de bonnes chaussures.
Vérifier au fur et à mesure le bon état des liteaux, souvent ils sont fragilisés et vous risquez la chute.

2. Avec une escabelle il est possible de repositionner des tuiles de par l'intérieur du toit, on joue un peu avec et cela donne un peu d'aisance.

3. En partant d'un chien assis, il faut mettre une escabelle devant la fenêtre et sortir de façon à vous retrouver figure côté façade.
Au préalable retirer quelques tuiles pour faire une place pour vous mettre puis faire un escalier.

Pour se déplacer sur les tuiles, il faut marcher sur les bosses pas sur les parties plates elles sont plus fragiles.

Si c'est pour refaire tout le toit, il faut être bien préparé, avoir de l'aide.

Dans ce cas, il faut d'abord descendre les tuiles, ensuite éliminer les liteaux et les clous (s'en servir comme escalier et démonter en commençant par le haut).

Bien observer et noter comment cela a été fait, surtout la rangée du bas, les côtés des chiens assis et le faîtage.

Prendre mesure pour faire une pièce en croix dont les bras posent sur le dessus du liteau et le pied sur le dessus du liteau du bas. Vous faite ainsi un calibre pour régler l'écartement des liteaux lors du remontage.

C'est le moment de vérifier l'état des chevrons et les remplacer ou les redresser s'ils sont arqués.
Vérifier que les zingueries sont encore en bon état, c'est le moment de les remplacer si nécessaires.

Poser la sous toiture (la façon de s'y prendre dépend du type de sous toiture utilisé). Avec des plaques planes on commence par le bas (rive) lorsque la première est posée, mettre le premier liteau de niveau (il en faudra 2 pour le rangée du bas).
Ensuite en vous aidant du calibre, vous posez le liteau suivant, etc.
+Lorsque vous arrivé en haut de la première plaque, vous posez la suivante en recouvrement 5-8 cm en vous servant des liteaux comme escalier et ainsi de suite jusqu'au dessus du toit.

Ensuite replacer les tuiles, mettre des crochets tempête une tuile sur deux ou une rangée sur 2.

Voyez si ce qui précède vous inspire, le travail en toiture est un des plus fatigant que j'ai fait (beaucoup de déplacement). J'ai fais 5 toitures entre mes 51 et 59 ans et la charpente pour certaines. C'est peut être la raison de ma fatigue.

Prévoir également de quoi couvrir si le temps change.

Attention, il existe des lattes à pannes (liteaux) pour ardoises et pour tuiles, elles n'ont pas les mêmes dimensions.

S'il vous faut d'autres renseignement, je suis à votre disposition. Essayer de trouver une manuel explicatif pour vous familiariser.


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par lannier

avatar - lannier
Contremaître
Message(s) : 296
le 27/12/2009 à 21h25
Merci de toutes ses informations.
Aujourd'hui, j'ai pris les mesures des dimensions des liteaux de ma toiture: ils font tous 10 mm x 30 mm. Or, dans le commerce, je n'en trouve aucun avec ces dimensions; la première taille étant soit de 14 mm x 37 mm ou 13 mm x 38 mm.
Comment peut-on expliquer cela?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 27/12/2009 à 21h44
Connaissez vous l'âge de votre toiture ?

Il suffit que les normes changent pour que les mesures changent.

Mais au stade actuel, il n'est pas question de changer les liteaux ou est ce que j'ai raté quelque chose dans votre question?

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par lannier

avatar - lannier
Contremaître
Message(s) : 296
le 28/12/2009 à 14h50
Plus j'inspecte cette toiture plus je découvre que des éléments de la charpente doivent être changés. Les liteaux, par exemple. Ceux qui sont avec une film plastique on le plus soufferts.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 28/12/2009 à 17h23
Bonjour,

probablement que les liteaux sont posés directement sur le plastic, oui ou non

Moi je fais comme je vois faire chez nous en Belgique,

le chevron,

la sous toiture (feuille de menuiserite, ou plaque plane de plastic alvéolé, on trouve également des panneaux pour cet usage isolant d'une face aggloméré traité de l'autre et peut être produits sortis sur le marché plus récemment)

sur les chevrons (dans le sens de la longueur du chevron) une fine lamelle de bois 25/30 sur 0,5/0,6 d'épaisseur

les lattes à pannes se posant sur cette fine lamelle dont l'usage principal est de permettre l'évacuation de l'eau de pluie éventuellement infiltrée

personnellement, je pousse le bouchon un peu plus loin, j'utilise pour fixer les lattes à panne soit des clous en inox soit des clous en cuivre rouge de 5 à 6 cm comme ceux que l'on utilise lorsque l'on pose des ardoises.
La raison est la suivante, pour avoir démonté plusieurs toitures (dont une église à 23 m) j'ai constaté que les lattes à pannes étaient généralement pourries au niveau des clous en fer.

J'espère ainsi palier au problème que mes enfants rencontreront plus tard, pour moi ma carrière est terminée.


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?
42 % Ramasser les feuilles mortes pour le compost (8)
32 % Le mettre en hivernage, commme moi (6)
16 % Planter de l'ail d'automne pour une haleine au top (3)
11 % Récolter les courges et salades d'hiver (2)

19 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : legosanstrique , Nicolas76910 , tqflpw93670

Visiteurs non identifiés : 201