laine de verre, laine de roche en rouleau, ou à souffler... je m'y (...)

laine de verre, laine de roche en rouleau, ou à souffler... je m’y perds

Par ludo_mex

avatar - ludo_mex
Bricoleur
Message(s) : 97
le 25/03/2014 à 22h42
Bonsoir tout le monde,

Je compte isoler les combles perdus de ma maison. Pour le moment, il n'y a que 100mm entre les solives.

Je me renseigne donc entre les différentes alternatives: LDV, LDR à dérouler, LDR à souffler (ordre de prix croissants) en 200mm.

Que me conseilleriez vous? Sachant que ça va de 6€/m2 à 10. Est ce que l'écart de prix est justifié?

J'ai 35 m2 de combles perdus avec un conduit de cheminée (pris dans coffrage en ciment), VMC, boitiers électriques, spot.

Merci d'avance pour vos réponses
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par takafer

avatar - takafer
Modérateur
Message(s) : 14062
le 26/03/2014 à 08h38
bonjour

il ne faut pas regarder les prix ,ca ne sert a rien ,il faut regarder et c est logique ,les coef thermique de chaque produit
personnellemnt j ai opté pour de la aline de roche en 2 00 si c est a plat sur le sol en rouleau sinon en toiture du panneau semi rigide

Une chose ratée est une chose qui n est pas encore réussie
Paul VALERY écrivain
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par ludo_mex

avatar - ludo_mex
Bricoleur
Message(s) : 97
le 26/03/2014 à 08h59
takafer a écrit :

bonjour

il ne faut pas regarder les prix ,ca ne sert a rien ,il faut regarder et c est logique ,les coef thermique de chaque produit
personnellemnt j ai opté pour de la aline de roche en 2 00 si c est a plat sur le sol en rouleau sinon en toiture du panneau semi rigide



Bonjour,
Merci pour ta réponse.
Et toi, pourquoi laine de roche ? A dérouler ?

ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 26/03/2014 à 09h53
Bonjour,

En attendant que l'ami takafer réponde, on sait que la LDR à des qualités d'isolation notamment phonique supérieur à la LDV, ce qui peut s'avérer utile voire mēme indispensable si vous ētes situé dans une zone bruyante, bruit d'avion, de circulation intense de voiture, etc... Sinon la LDV un peu moins chère suffit.

Selon la règlementation actuelle, et quelque soit le matériaux choisi, une épaisseur d'au moins 30 cm d'isolant de qualité est vivement conseillé pour obtenir un coefficient minimum d'au moins R = 5 voire 6 ou7 selon la qualité du matériaux.

Mais c'est vous qui voyez à ce niveau selon budget.

@+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par takafer

avatar - takafer
Modérateur
Message(s) : 14062
le 27/03/2014 à 08h44
bonjour

la laine de roche a 2 qualités ,saa densité et ne prend pas l humidité ,se tasse pratiquement pas

Une chose ratée est une chose qui n est pas encore réussie
Paul VALERY écrivain
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 27/03/2014 à 09h23
ludo_mex a écrit :



J'ai 35 m2 de combles perdus avec un conduit de cheminée (pris dans coffrage en ciment), VMC, boitiers électriques, spot.



Re,

Pour ce qui est de la présence du conduit de cheminée il n'y a pas de souci, quand au bloc VMC, il est plutôt recomandé de le suspendre en hauteur afin qu'il n'émette pas de bruit de vibration plutôt que s'il est posé au sol ou sur solive. Dans le cas de spots alimentés directement en 220 V, il y a effectivement des précautions à prendre dû au dégagement de chaleur mais il vaut mieux reposter dans la boutique électricité, les électriciens devraient pouvoir répondre avec plus de précisions sur ce point précis.

@+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par ludo_mex

avatar - ludo_mex
Bricoleur
Message(s) : 97
le 27/03/2014 à 10h15
andher a écrit :

ludo_mex a écrit :



J'ai 35 m2 de combles perdus avec un conduit de cheminée (pris dans coffrage en ciment), VMC, boitiers électriques, spot.



Re,

Pour ce qui est de la présence du conduit de cheminée il n'y a pas de souci


Bonjour,

Merci pour ta réponse. Quand tu dis "pas de souci" tu parles avec de la LDR ? Ou aussi avec LDV ?

Merci.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 27/03/2014 à 10h17
Bonjour.
Pour les spots munis de lampe halogène, il faut placer dessus un pot (une sorte de pot de fleurs renversé) qui va écarter la source de chaleur de l'isolation.
S'ils sont munis de lampe fluocompacte, l'échauffement est moindre, mais il est prudent de garder le même système.
S'ils sont munis de lampe à leds, l'échauffement est minime, pas besoin de ce pot.
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 27/03/2014 à 14h21
Précautions. / Points sensibles:

Conduit de cheminėe => par pas de souci, il faut quand même et quelque soit le matériaux, vérifier la distance de sécurité prescrite par le DTU 24.1 selon la classe de température du conduit (8 cm minimum) prévoir la pose d’un produit classé incombustible pour éviter le pont thermique autour du conduit, type Rockfeu, vermiculite ou billes d’argile expansées.

Spots : à isoler avec leurs boitiers de protection spécifique ou des pots en terre cuite d'un diamètre et d'une hauteur suffisants + assurer une ventilation efficace des protections (percer les pots par le dessus par exemple).

VMC : vérifier qu’elle ne risque pas d’être obstruée; la protéger par un coffrage de ± 20% plus haut que l'épaisseur d'isolant prévu (ou la surélever si possible); s’assurer que les gaines de ventilation se retrouveront dans l’épaisseur d’isolant pour éviter la condensation sur les gaines (ou les remplacer par des gaines dotées d’une film anti-condensation) prévoir l’écart au feu au niveau des gaines de ventilation à l’instar du conduit de cheminée.

Boîtier de dérivation : vérifier l’étanchéité du boîtier (ou calfeutrer si besoin) et les câblages; signaler le boîtier par
un repère (ou surélever si possible) ⇒

Trappe d’accès : relevé en bois jusque + 40 cm (30cm d’isolant + 10cm); Fixer ensuite un isolant sur la trappe (isolant rigide type PUR/ PSE ou isolant souple). ⇒ Cheminement : toujours prévoir la création d’un nouveau cheminement dans le comble (30cm de large minimum) pour anticiper les opérations et visites de contrôle/entretien/
maintenance.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par ludo_mex

avatar - ludo_mex
Bricoleur
Message(s) : 97
le 27/03/2014 à 15h35
andher a écrit :

Précautions. / Points sensibles:

Conduit de cheminėe => par pas de souci, il faut quand même et quelque soit le matériaux, vérifier la distance de sécurité prescrite par le DTU 24.1 selon la classe de température du conduit (8 cm minimum) prévoir la pose d’un produit classé incombustible pour éviter le pont thermique autour du conduit, type Rockfeu, vermiculite ou billes d’argile expansées.

Spots : à isoler avec leurs boitiers de protection spécifique ou des pots en terre cuite d'un diamètre et d'une hauteur suffisants + assurer une ventilation efficace des protections (percer les pots par le dessus par exemple).

VMC : vérifier qu’elle ne risque pas d’être obstruée; la protéger par un coffrage de ± 20% plus haut que l'épaisseur d'isolant prévu (ou la surélever si possible); s’assurer que les gaines de ventilation se retrouveront dans l’épaisseur d’isolant pour éviter la condensation sur les gaines (ou les remplacer par des gaines dotées d’une film anti-condensation) prévoir l’écart au feu au niveau des gaines de ventilation à l’instar du conduit de cheminée.

Boîtier de dérivation : vérifier l’étanchéité du boîtier (ou calfeutrer si besoin) et les câblages; signaler le boîtier par
un repère (ou surélever si possible) ⇒

Trappe d’accès : relevé en bois jusque + 40 cm (30cm d’isolant + 10cm); Fixer ensuite un isolant sur la trappe (isolant rigide type PUR/ PSE ou isolant souple). ⇒ Cheminement : toujours prévoir la création d’un nouveau cheminement dans le comble (30cm de large minimum) pour anticiper les opérations et visites de contrôle/entretien/
maintenance.



Merci pour tous ces conseils.
Par contre, je suppose que le cheminement je le pose sous la deuxième couche (croisée) sur les solives, non ?

ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 27/03/2014 à 17h39
Le cheminement doit rester visible et pour ça il doit se situer au dessus de la dernière couche d'isolant, il devra ětre posé sur un contre solivage composė de lambourdes aux dimensions correspondantes à ce qu'il soit rėhaussė en conséquense.

@+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par ludo_mex

avatar - ludo_mex
Bricoleur
Message(s) : 97
le 27/03/2014 à 22h28
andher a écrit :

Le cheminement doit rester visible et pour ça il doit se situer au dessus de la dernière couche d'isolant, il devra ětre posé sur un contre solivage composė de lambourdes aux dimensions correspondantes à ce qu'il soit rėhaussė en conséquense.

@+


Bonsoir,

merci pour tes conseils, mais est ce que lambourde + laine de roche en 200 mm (+ les 100 entre solives) ça va pas faire un peu lourd sur les solives ?

En ce qui concerne le choix entre LDV et LDR, je pense m'orienter vers de la LDR surtout pour le côté incombustible (c'est rassurant) et résistance aux tassements.
Même si c'est un peu plus cher, je me dis que ça ne sera pas changé tous les ans donc autant faire les choses bien dès le début pour éviter de recommencer dans quelques années... Non ? ? ?

Comme je compte doubler celle déjà entre les solives, et que j'ai cru comprendre qu'il ne fallait pas 2 pare-vapeur, et que je ne trouve pas de LDR nue, que me conseillez vous ? La lasserer à coups de lame de cutter, mais tous les combien de cm ?

Un grand merci pour votre aide. J'apprends plein de choses (je rappelle que je me lance, et j'y prends goût :-) )
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 27/03/2014 à 23h53
ludo_mex a écrit :


Bonsoir,

merci pour tes conseils, mais est ce que lambourde + laine de roche en 200 mm (+ les too entre solives) ça va pas faire un peu lourd sur les solives ?



Tous ces matériaux répartis sur toute la surface ne pèse pas très lourd, pas d'inquiétude à avoir à ce niveau!

N'ai pas bien compris la signification de => (+ les too entre solives?...)

Citation :

En ce qui concerne le choix entre LDV et LDR, je pense m'orienter vers de la LDR surtout pour le côté incombustible (c'est rassurant) et résistance aux tassements.
Même si c'est un peu plus cher, je me dis que ça ne sera pas changé tous les ans donc autant faire les choses bien dès le début pour éviter de recommencer dans quelques années... Non ? ? ?



C'est une évidence, autant faire ce qu'il faut de suite pour obtenir un bon résultat et ne pas avoir à recommencer dans peu de temps!

Citation :

Comme je compte doubler celle déjà entre les solives, et que j'ai cru comprendre qu'il ne fallait pas 2 pare-vapeur, et que je ne trouve pas de LDR nue, que me conseillez vous ? La lasserer à coups de lame de cutter, mais tous les combien de cm ?



Il n'y a pas de règle absolu pour lacérer le second pare vapeur, c'est un peu au hasard, et c'est indispensable car sinon il peut y avoir dégradation de l'isolant par phénomène de condensation.

Citation :

Un grand merci pour votre aide. J'apprends plein de choses (je rappelle que je me lance, et j'y prends goût :-) )



De rien, c'est un plaisir de pouvoir aider quand on peu et dans la limite de ses connaissances.

Au plaisir.

@+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par ludo_mex

avatar - ludo_mex
Bricoleur
Message(s) : 97
le 28/03/2014 à 18h25
Bonsoir,

Merci pour tout. Je vais pouvoir me concentrer sur les LDR parce qu'apparemment c'est mieux que la LDV. (si je ne me trompe pas, non ?)

Je vais regarder les prix et surtout les coefficients R.

C'est parti...

Pour la lassération du kraft, je vais faire ça tous les 10 cm ... et continuer de chercher pour le contour du conduit de la cheminée.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 28/03/2014 à 21h17
Bonsoir ludo_mex,

La LDR est supérieur de part ses qualités d'isolation phonique mais si vous n'avez pas de problème de bruit environnant particulier, une bonne LDV moins chère peut parfaitement faire l'affaire.

Voir ce document pdf à copier et à coller dans votre navigateur =>

Cahier pratique_atelier n°4_ITI combles perdus -Vertuoze

@+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par ludo_mex

avatar - ludo_mex
Bricoleur
Message(s) : 97
le 28/03/2014 à 22h39
andher a écrit :

Bonsoir ludo_mex,

La LDR est supérieur de part ses qualités d'isolation phonique mais si vous n'avez pas de problème de bruit environnant particulier, une bonne LDV moins chère peut parfaitement faire l'affaire.

Voir ce document pdf à copier et à coller dans votre navigateur =>

Cahier pratique_atelier n°4_ITI combles perdus -Vertuoze

@+


Bonsoir,

Si le seul avantage c'est l'isolation phonique, ça devient moins intéressant car je n'ai pas de problème de bruit. J'y voyais aussi le côté incombustible, mais bon, s'il n'y a que ça, vaut mieux prendre la LDV?

Par avance, merci.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
52 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (45)
26 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (23)
22 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (19)

87 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : Carminas , gebu , Sophie16 , LeStagiaire , Lalouette serge

Visiteurs non identifiés : 325