Quel platre utiliser ?

Quel platre utiliser ?

avatar - Solarstone
Contremaître
Message(s) : 284
le 04/11/2011 à 22h41
Bonjour,

Je viens vers vous afin d'avoir des conseils sur l'éventuelle existence d'un plâtre universel. J'ai déjà utiliser du plâtre en petit sac de 4 kg, mais le souci, c'est que la prise est rapide et que le séchage est long. Ca peut être un avantage mais c'est parfois déroutant de ne pouvoir faire de grandes quantités d'un coup. j'utilise également du MAP que j'aime beaucoup travailler, mais on m'a dit que l'adhérence du MAP sur du plâtre n'était pas terrible.
Existe t-il un plâtre :
- qui ne prenne pas trop vite
- qui permette de faire de petits scellements type boite d'encastrement électrique
- pour reboucher trous et fissures plus ou moins grands
- pour égaliser des surfaces
- qui adhère aussi bien sur de la brique que sur du plâtre ancien
- qui permette d'enduire sur des épaisseurs allant jusqu'à 2 cms

Par curiosité, qu'utilisent nos amis belges pour ce qu'ils appellent le "plafonnage" ? un produit de ce type peut il faire l'affaire ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 04/11/2011 à 23h05
Bonsoir,

Solarstone a écrit :

Bonjour,

Je viens vers vous afin d'avoir des conseils sur l'éventuelle existence d'un plâtre universel. J'ai déjà utiliser du plâtre en petit sac de 4 kg, mais le souci, c'est que la prise est rapide et que le séchage est long. Ca peut être un avantage mais c'est parfois déroutant de ne pouvoir faire de grandes quantités d'un coup. j'utilise également du MAP que j'aime beaucoup travailler, mais on m'a dit que l'adhérence du MAP sur du plâtre n'était pas terrible.
Existe t-il un plâtre :
- qui ne prenne pas trop vite
le map
- qui permette de faire de petits scellements type boite d'encastrement électrique
le platre ou lle map
- pour reboucher trous et fissures plus ou moins grands
le map et finition à l'enduit
- pour égaliser des surfaces
Tout dépendra de l'épaisseur :
- grosse épaisseur>>le platre
- faible épaisseur>> le map
Et quoi qu'il en soit un enduit pour finition

- qui adhère aussi bien sur de la brique que sur du plâtre ancien
le map
- qui permette d'enduire sur des épaisseurs allant jusqu'à 2 cms
On n'enduit pas sur 2cm

Par curiosité, qu'utilisent nos amis belges pour ce qu'ils appellent le "plafonnage" ? un produit de ce type peut il faire l'affaire ?[
- Alors là place aux belges du forum Explose de rire Explose de rire
/quote]

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 05/11/2011 à 06h07
Bonjour

Jean Luc à oublier dans ses réponses le mélange de plâtre et de map ou PF3 que certains semblent préférer
En gros j'abonde dans le sens de ses réponses, quoique du map sur du plâtre ne me plait pas

De plus il existe plusieurs sortes de plâtre dont le map est le plus connu, pour moi en gros du map est un plâtre additionné de colle qui a pour effet de ralentir la prise et par conséquent apporter une certaine dureté lorsqu'il est utilisé en réparation
raison pour laquelle il est si difficile à poncer (c'est dû à la colle)

pour les moulage il y a le plâtre fin de Paris (qui évite l'apparition de petits creux, ne convient pas vraiment au bricolage

puis le plâtre ordinaire (plâtre de Paris), qui prend vite (idéal pour les scellements) ou pour combler de gros trous (certains maçonnent avec pour des fixations limités pour gagner du temps)

et depuis, lorsque j'ai fais plâtrer les murs chez ma fille j'ai découvert le plâtre à projeter.

C'est le plâtre que les plâtriers utilisent actuellement (silo que l'on voit sur les chantiers) et qu'ils appliquent avec une pompe contre les murs).

Cette méthode a semble t-il remplacer l'ancienne méthode de ce que nous appelons "plafonnage" en Belgique

Petit retour en arrière (mais je ne suis pas historien du bâtiment)

A une époque relativement contemporaine on fixait un lattis sur les poutres.solives/lambourdes des plafonds ou sur les parois de cloisons
On tartinai ensuite un mélange de sable de carrière, de chaux vive éteinte (pour donner du gras) d'anas (paille courte de lin) ou/et de cheveux avec du plâtre (très peu, pour accélérer la prise)
un excédent passait au travers des lattis
le tout était surfacé grosso modo puis peint avec une barbotine de chaux (les exigences n'étaient pas les nôtres)

le même mélange s'appliquait également sur les murs de briques ou de pierres (desquels ils se décollent parfois facilement) on parachevait avec une mince couche de plâtre.

voila ce que l'on appelle à tort sans doute plafonnage en Belgique.

J'ai utilisé cette technique pour refaire les mur de ma première maison, j'ai parfois ainsi remis des épaisseurs atteignant 12 cm pour récupérer le niveau vertical de mes murs (murs à colombages de la fin des années 1700) (cette épaisseur apportait en autre une certaine isolation)

Nous en avons bavé, ma femme et moi pour coller tout cela contre les murs (elle à la préparation et moi à la pose)

Une fois sec, j'ai appliqué un enduit que l'on appelle en Belgique de la Gypsine 1, puis la Gypsine 2 aujourd'hui, je suis un peu plus malin, il devait s'agir d'enduits avant la lettre (années 1974)

Comme j'étais plutôt ami avec le plâtrier en question, c'était un Irlandais qui ne savait pas prononcer mon nom, il m'appelait cacahuete au lieu de caeckelberghs et qui habitait au bout de la rue, il m'a conseillé de n'utiliser que du plâtre à projeter pour les réparations ou les travaux, la prise est plus lente suite à des additifs.

Ce n'est pas le plâtre que l'on trouve en GBS il faut aller le chercher chez de revendeurs en matériaux (plus cher certes, mais tellement plus facile à l'usage

ps : oublis de ma part, j'ai aussi vu des murs directement enduit de 2 ou 3 cm de plâtre pur avant que l'on appliquait le plâtre à projeter.

il faut toujours mouiller abondamment avant de plâtrer, sinon cela sèche trop vite

de même, il faut toujours nettoyer tout le matériel avant de refaire une tournée, car les restes jouent un rôle d'accélérateur de prise (je sais, c'est fastidieux mais c'est ainsi)

et pour le map si on ne nettoie pas tous les ustensiles entre deux préparations on obtient des cratères qu'il faudra combler ensuite



j'espère ne pas avoir dit trop d'âneries..et que vous avez compris

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Solarstone
Contremaître
Message(s) : 284
le 05/11/2011 à 10h17
Merci à vous deux pour vos réponses et vos éclairsissements.
Comme je le disais, j'aime beaucoup travailler le MAP, mais l'inconvénient réside dans son adhérence incertaine sur le platre en place.
La solution serait donc du platre à projeter qui est donc le plmatre utilisé pour le plafonnage de mes voisins de Belgique.
J'ai vu des vidéos sur le Net de plafonneurs, je suis impressionné par ce savoir faire, et sur ces mêmes vidéos, on comprend bien que le temps de prise est beaucoup plus lent.

Je vous expose le pourquoi de cette question.

Ma maison date des années 70. Les murs et cloisons sont en briques, avec une couche de platre dessus. J'ai commencé par la rénovation du salon/salle à manger, dans laquelle les murs étaient revêtus de fibre de verre. La bonne surprise, c'est qu'on a réussi à la décolle par lés entiers sans souci. Ne restait plus qu'à gratter un peu la colle et enduire.
Après avoir fini cette pièce et y avoir investi beaucoup de temps, je me suis rendu compte que le platre sonnait creux à beaucoup d'endroits, voir même même se fissurait au niveau de certains rebouchages...
Je ne compte pas revenir sur cette pièce dans l'immédiat mais je n'exclue pas l'idée de devoir refaire tout ce platre dans quelques années peut être (en esperant que ça tienne encore longtemps).

Maintenant, je vais passer à dautres pièces, en refaisant l'électricité, reboucher des trous, fissures, égaliser, etc... Et je recherchais donc le plâtre qui me permettrait de faire tout ceci avec toutes les quelités que je lui recherche.

J'essaierai de trouver un sac de plâtre à projeter poiur essai dans ces différents cas de figure. En fait, il ne manque au MAP que l'adhérence maximale sur le plâtre et il aurait été le produit parfait !

Merci encore à vous de faire partager vos expériences !

PS : utiliser du plâtre à projeter à la truelle ou avec des couteaux, ça pose souci ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 05/11/2011 à 10h50
bonjour

il y a une règle primordiale à retenir

on n'applique pas un enduit plus résistant à celui existant

c'est ce que vous faites en mettant du map sur du plâtre

l'inverse ne poserait aucun problème

donc pas de chaux, ciment, map et sur du plâtre

par contre mettre de la chaux sur du ciment = ok, pas le contraire

vous avez compris le principe

oui, le plâtre à projeter s'applique également à la plâtresse comme un enduit

une remarque concernant le temps de prise
j'avais été surpris de voir Noël (mon Irlandais) appliquer le plâtre sur 2 murs, puis son fils poursuivre l'application pendant que lui écrasait les boudins et dressait le revêtement sur le mur

en une petite matinée tous les murs étaient ainsi fait, mais pas terminé.
puis il a déjeuner, nettoyer son matos et ensuite bavardé jusqu'au environ de 16h, de temps à autre il tâtait le plâtre et revenait bavardé.

puis en une fois, il a repris ses couteaux, une balayette qu'il a plongé dans un seau d'eau, il a aspergé le mur et s'est mis à lisser les murs ainsi au fur et à mesure.

puis terminé.

un soir en passant chez lui pour le payer et devant un verre de pinard, je lui ai demandé le pourquoi
la prise du plâtre dépend de la qualité de l'eau, il y un moment ou cela prend et c'est à ce moment qu'il faut lisser

le temps d'attente varie de 2 à 6 heures suivant les cas

naturellement, l'idée première du commun des mortels c'est que le boulot pourrait être moins cher s'il traînait moins, mais ce n'est pas possible.

lorsque j'avais besoin de plâtre, j'allais cherché un sac chez lui

et pour les réparations, il est plus aisé de faire une grande surface que de multiples petites, donc n'hésitez pas à cassez ce qui ne tiens pas

utiliser une règle de maçon pour dresser la réparation en prenant appui sur les côtés existants, patientez avant de lisser

j'espère avoir été assez clair dans mes explications, désolé si c'est aussi long


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Solarstone
Contremaître
Message(s) : 284
le 05/11/2011 à 10h59
Je ne demande pas mieux que de lire vos explications claires !

Je verrai pour la suite de ma rénovation pour procéder de la sorte. Je suis juste déçu de ne pas avoir fait ça avant mes travaux de peinture, l'inexpérience.....
J'espère n'avoir à revenir sur cette pièce que le plus tard possible, mais c'est ainsi.

Concernant votre ami plâtrier, seules les années de métier peuvent faire savoir à quel moment il faut lisser, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, donc y'a pas, faut se lancer Clin d\'oeil
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 05/11/2011 à 12h38
re

Bonjour, c'est le voisin de ma belle mère au cimetière maintenant

en fait il suffit d'appuyer légèrement sur le plafonnage, en appuyant on constate d'une part la pénétration et d'autre part la remontée d'eau en surface

avec un peu d'habitude on y arrive assez facilement

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - éléphant
Apprenti bricoleur
Message(s) : 12
le 05/11/2011 à 13h50
Salut solarstone

Un petit truc de plâtrier : Mélange de map et de plâtre à modeler à raison 1/3 -2/3.
Essayes tu verras c'est à la fois plus facile à travailler que le plâtre seul et la résistance est très bonne..
par contre, si tes murs sonnent creux , je te conseille de faire tomber ce qui ne tient pas et de doubler avec des plaques de BA 13 . meilleur finition , moins de travail ( surtout si tu ne maitrise pas parfaitement le travail du plâtre) et un coût très raisonnable .
Bon courage
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bricolage estival, quel est votre programme ?
67 % Faire un potager pour enfin avoir de la salade maison (2)
33 % Investir dans un bon barbecue pour faire la fête avec les amis (1)
0 % Construire une piscine pour faire plaisir aux petits (0)

3 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : Bob35 , galia , tytoy35

Visiteurs non identifiés : 289