Ventilation maison

Ventilation maison

avatar - Brinonaute
Bricoleur chanceux
Message(s) : 13
le 02/11/2020 à 15h49

Bonjour à tous,

Je suis propriétaire d'une maison des années 1930 qu'on a agrandi (surélevé) et rénové. Cela a été fait par la famille, donc ce n'est pas parfait en terme d'isolation ni ne respecte les normes actuelles.

Un point a été négligé : la ventilation. Comme je sais que c'est très important je voudrais m'atteler à ça. D’après les posts que j'ai lu cela a l'air plus compliqué que de mettre 2-3 grilles d’aération réparties dans la maison.

Donc sans rentrer dans les détails spécifiques à ma maison, existe t-il des règles, un principe, un guide compréhensif qui me permettrait de déterminer les besoins?

Sinon est-ce qu'un éventuel manque d’aération peut se détecter d'une façon ou d'une autre ? (mesure taux d’humidité?)

Merci d'avance pour votre aide

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par GL - M37

avatar - GL - M37
Apprentie bricoleuse
Message(s) : 35
le 02/11/2020 à 16h38

Bonjour,

je suis juste bricolo. Le manque de ventil t'amènera de l'humidité que tu verras quand" il sera trop tard" càd que ce sera dégradé, qu'il y aura des champignons... la moisissure. Tu peux le sentir un peu avant _si t'as pas le covid;(

pour le tirage d'air en général c'est, un trou en haut, l'autre en bas pour un même mur_pense à une cheminée ; s'il y a une fenêtre, c'est déja ton "trou en haut".

 

Pour des trous d'aération opposé, prends en compte le sens du vent (qui aide ou au contraire amène des problèmes

 

https://www.qnaguides.com/Cross-Ventilation-in-House-designs-for-Natural-Passive-Air-Flow.html

 

Attendons d'autres avis

 

ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - legosanstrique
Contremaître
Message(s) : 443
le 02/11/2020 à 19h23

Bonsoir,

Un trou en bas et un trou en haut, pas trop génial à vrai dire comme ventilation ! Et encore moins efficace ! C'est ce que l'on appelle la ventilation naturelle haute et basse qui se faisait couramment dans le passé avant d'inventer la VMC.

Il existe dorénavant beaucoup de catégories et de techniques dans ce domaine, VMC simple flux, double flux, VMI, ventilation par insufflation, etc, etc....

Sur le net on trouve dorénavant un maximum de renseignements utiles à ce sujet qui serait trop long à décrire ici. 

C'est évident que la ventilation (VMC) permet non seulement un renouvellement permanent en air neuf en remplacement de l'air humide et pollué stagnant que nous dégageons de nous même à l'intérieur de la maison, cet air vicié est évacué vers l'extérieur par extraction au dessus des locaux d'habitation au même titre d'ailleurs et quasiment de la même façon, que la ventilation primaire du réseau d'assainissement mais sans extracteur d'air et totalement indépendant.

Si l'habitation est pourvu de fenêtres et de portes étanches, pas la peine de se poser de question sur comment mesurer le taux d'humidité qui règne dans les locaux, c'est une évidence que si il n'y a pas de ventilation, on baigne forcément dans son jus sans même s'en rendre compte et bonjour la santé.   

Cdlt.


Avec un arbre on fabrique 1 million d’allumettes, il suffit d’une allumette pour brûler un million d’arbres.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Brinonaute
Bricoleur chanceux
Message(s) : 13
le 08/11/2020 à 15h24

Bonjour

Déjà je n'ai pas de faux plafond ou de combles pour installer un système d’aération performant.

Ensuite je me disais que vu que la maison n'est pas totalement hermétique (air qui remonte du sous sol, déperditions au niveau du toit...) peut être qu'avec quelques extracteurs d'air et une ouverture quotidienne des fenêtres ça irait.

Mais je vais plutôt essayer de trouver un pro histoire de m'aiguiller un peu...

Merci pour vos reponses

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4282
le 08/11/2020 à 16h08

bonjour,      Tout d'abord, il faut voir quel est le principe d'une VMC Simple flux.   si on est un peu bricoleur on peut l'installer soi même.

https://www.youtube.com/watch?v=z65twn0YFWE

On a un caisson d'aspiration : la VMC, il en existe des extra plates lorsqu'on n'a pas de place.  

Il ne faut pas avoir une chaudière gaz dans la cuisine ou dans la partie habitable sauf qu'elle serait récente à évacuation ventouse, donc étanche. Si elle est dans une chaufferie au sous sol, ça ne gêne pas.

Il faut une aspiration dans la cuisine, une dans la ou les salles de bain et une dans le WC. (on réduit le débit au WC qui n'a pas les mêmes besoins.)

Généralement la VMC SE place dans les combles souvent suspendue aux poutres pour ne pas transmettre les vibrations. Il faut veiller à ne pas faire de contre pentes sur les gaines ce qui pourrait favoriser la condensation dans les gaines.  Il est bon que les gaines soient isolées (à cause toujours de la condensation toujours possible.

En plus, il faut des entrées d'air sur fenêtres pour les chambres et le séjour uniquement, et il faut que les portes INtérieures aient un passage dans le bas d'environ 12 à 15 mm pour permettre à l'air de circuler.

l'air entre par le haut des fenêtres traverse les pièces, et se dirige vers les aspirations, c'est ce qui permet d'avoir une maison saine.

ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Brinonaute
Bricoleur chanceux
Message(s) : 13
le 10/11/2020 à 10h06

Bonjour

Merci pour ta réponse

Effectivement cela n'a pas l'air sorcier a installer QUAND on a des combles ou au moins un espace libre au dessus du plafond, ce qui n'est pas mon cas (en région parisienne on a rarement le luxe d'avoir des espaces inutilisés... 😅)

J'imagine que la solution restante sont les "mono vmc" a défaut de mieux.

Après je me demandais, j'ai une pièce a vivre qui inclus la cuisine avec une partie qui a une grande hauteur sous plafond. Faut il que l'extracteur/vmc soit placé impérativement au point le plus en hauteur possible pour être efficace?

Enfin par curiosité : si on met des extracteur mais pas d'entrée d'air que se passe t'il? A moins d'avoir une maison recente, bien conçue et isolée il y a toujours de l'air qui entre non?

ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Nicolas76910
Architecte
Message(s) : 1072
le 10/11/2020 à 12h58

Bonjour,

Si vous avez une grande hauteur sous plafond on peut considérer que vous avez de l'espace inutilisé 😉

Dans un appartement que j'ai rénové j'ai installé cette VMC extra plate que j'ai dissimulé dans un faux plafond que j'ai réalisé au dessus de ma cuisine comme vous pouvez le voir sur les photos jointes. De ce faux plafond j'ai pu mettre une bouche dans la cuisine et une dans la salle de bain qui se trouve derrière le mur de gauche. A cet endroit là j'avais aussi accès à un conduit de cheminée qui m'a permis d'évacuer l'air aspiré. Bon d'accord l'endroit s'y prêtait mais c'est pour montré qu'on peut toujours trouver une solution même quand on n'a pas de comble et qu'on est en appartement 😊

Si on a une possibilité d'avoir un accès extérieur pour l'air extrait et les pièces à aspirer pas trop loin les unes des autres, une VMC c'est super facile à installer !

Images jointes :

IMG_20200218_174019_1.jpg IMG_20200223_142257_8.jpg IMG_20200630_184636_0.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - legosanstrique
Contremaître
Message(s) : 443
le 10/11/2020 à 13h34
Brinonaute a écrit ;

Après je me demandais, j'ai une pièce a vivre qui inclus la cuisine avec une partie qui a une grande hauteur sous plafond. Faut il que l'extracteur/vmc soit placé impérativement au point le plus en hauteur possible pour être efficace?

Enfin par curiosité : si on met des extracteur mais pas d'entrée d'air que se passe t'il? A moins d'avoir une maison recente, bien conçue et isolée il y a toujours de l'air qui entre non?

 

Bonjour,

 

Bonjour,
De préférence même dans le cas d'un système de  ventilation par circulation d'air forcée et pour un meilleur fonctionnement de l'ensemble, le bloc d'aspiration soit placé au moins à la même hauteur que les bouches d'extraction d'air vicié.


En cas d'absence totale d'entrée d'air dans les huisseries de fenêtres ou le cas échéant dans la maçonnerie et si le peu d'air entrant dû aux fuites des ouvrants non étanches ne compenserait pas suffisamment le volume d'air évacué, c'est un phénomène de dépression permanent qui s'instaurerait dans l'habitation avec des bruits de sifflements au niveau des  ces fenêtres ou portes non étanches.

 

Il est important aussi de savoir qu'une VMC digne de ce nom, est beaucoup moins bruyante que tout autres  systèmes autonome à ventilation ponctuel ou permanent.

 Cdlt.


Avec un arbre on fabrique 1 million d’allumettes, il suffit d’une allumette pour brûler un million d’arbres.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
43 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (6)
36 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (5)
21 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (3)

14 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : castor , zangoak@gmail.com , Fournier20

Visiteurs non identifiés : 365