isolation par l'intérieur

isolation par l’intérieur

Hors ligne Par joelle-29

avatar - joelle-29
Ouvrière
Message(s) : 125
le 19/01/2022 à 09h15

Bonjour à toutes et tous,

Mon fils vient d'acheter une maison des années 60/62. Elle est sur sous-sol complet et à la visite en oct/nov elle n'était ni humide ni froide (les héritiers avaient laissé le chauffage au minimum).

Après contact avec l'Ademe, pour renseignements, ils lui ont dit d'oublier la PAC parce que la maison n'était pas isolée du tout (Bilan énergétique G avec chaudière fioul). Recommandation : isolation par l'extérieur.

Sauf que financièrement c'est impossible pour lui (!)

Il veut donc se rabattre sur l'isolation intérieure.

Mes questions :

  • comment savoir si réellement la maison n'a pas d'isolation ? faire un trou ? vérifier en enlevant une prise de courant ?
  • Quels conseils pourriez-vous nous donner pour faire une bonne isolation au moindre coût, sans trop de ponts thermiques et pas trop épaisse car sa maison est déjà toute petite ?
  • La dalle du sous-sol est à isoler également. Est-il exact que les dalles de polystyrène ne sont autorisées en isolant ?

D'avance, un grand merci pour vos conseils

 

Joëlle

 

 

 

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - Nicolas76910
Architecte
Message(s) : 1858
le 19/01/2022 à 23h04

Bonjour,

Concernant l'isolation par l'extérieur, votre fils a-t-il fait faire un devis et s'est il renseigné sur les aides qu'il pourrait avoir ? Bilan énergétique G je pense que c'est considéré comme passoire énergétique alors il doit y avoir des aides.

Pour une isolation par l'intérieur, s'il veut faire ça lui même pour limiter le coût des travaux, le plus simple à mon avis c'est l'armature métallique avec rails et montants ou système optima avec ajout d'une laine de verre et vissage de plaques de plâtre sur l'armature.

Pour l'isolation des murs, ce n'est pas la plus grosse déperdition de chaleur d'une maison, en tout cas bien moins qu'au plafond. Il existe des laines de verre en épaisseur 45mm, 70mm, 100mm, 140mm, etc... A lui de choisir l'épaisseur qui lui donnera le meilleur rapport gain de confort/perte de surface.

Personnellement j'ai isolé un appartement d'une résidence construite au milieu des années 50 et j'ai fait une ossature métallique avec rails et montants en 48mm, laine de verre de 45mm et plaques de plâtre ce qui m'a fait perdre environ 7cm d'épaisseur.

Il faut choisir une laine de verre avec un coefficient lambda le plus petit possible ce qui donnera un coefficient R plus grand à épaisseur égale.

 

Déjà pour savoir s'il y a une quelconque isolation, le plus simple est effectivement de démonter une ou plusieurs prises pour voir de quoi est constitué le mur.

Pour l'isolation du plancher, le sous-sol, même s'il est plus froid que les pièces de vie de la maison ne doit pas apporter de froid. Comme la chaleur a tendance à monter, la plus grosse déperdition se fait par le plafond donc dans les combles. Il faut aussi impérativement vérifier ce qui isole actuellement le plafond et ne pas hésiter à mettre un isolant neuf et plus épais. Pour un plafond on peut mettre 300mm de laine de verre par exemple.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par joelle-29

avatar - joelle-29
Ouvrière
Message(s) : 125
le 20/01/2022 à 07h38

Bonjour Nicolas,

 

Merci beaucoup pour cette réponse très claire.

Belle journée

 

Joëlle

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 159