Isolation phonique plafond/plancher en rénovation

Hors ligne Par trèfle

avatar - trèfle
Petit nouveau
Message(s) : 2
le 22/11/2022 à 15h33

Bonjour,

j'ai une question d'isolation phonique : nous faisons des travaux de rénovation assez important dans une maison et nous voudrions isoler phoniquement entre le RDC et l'étage, sans pour autant tout démolir. Je précise que nous ne cherchons pas une isolation "parfaite" mais quelque chose de tout de même agréable à vivre pour une famille de 5 avec petits enfants !

Niveau structure, nous avons une structure bois avec un plafond RDC en placo fixé sous les solives par des suspentes classiques. Par dessus il y avait de la laine de verre complètement mangée par les souris et un plancher OSB. Il y a "pas mal de trous dans le plafond en placo (câbles électriques, lampes) car tout l'élec de la maison passe par là. Il y a aussi les plenums de VMC que nous avons posés. J'avais plusieurs questions sur quoi faire/comment s'y prendre :

- niveau suspentes, je sais que c'est mieux d'utiliser des suspentes anti-vibratiles pour désolidariser le placo des solives, mais à quel point est-ce indispensable ? Il est exclu de refaire le plafond du RDC car nous y habitons avec les enfants et j'ai peur que ce soit super compliqué de chager toutes les suspentes sans rien abîmer et y passer un temps fou. Peut-on rester avec des suspentes classiques si on n'est pas trop perfectionniste ?

- pour les bruits d'impact, j'ai prévu une bande de liège sur les solives, un plancher OSB 20mm (réutilisé) et comme revêtement de sol un parquet flottant liège avec sous-couche intégrée. Le plancher devra être vissé dans le liège malheureusement par il sert de contreventement pour la charpente (fermettes), donc la désolidarisation au niveau du liège ne sera pas parfaite, mais je compte sur le parquet liège pour compenser. Qu'en pensez-vous ?

- et finalement pour les bruits aériens/effet tambour, j'hésite beaucoup sur quoi mettre entre plafond et plancher : d'abord parce que l'expérience prouve que les souris adorent la laine de verre et trouvent des entrées insoupçonnées dans la maison... Ensuite parce que j'aimerais utiliser un absorbant écologique et pas un truc plein de traitements. J'aimerais bien utiliser du liège mais c'est bien cher et je ne suis pas sure des performances par rapport à de la bête laine de roche : est-ce que si je mets des panneaux de 40-50mm entre les solives ça suffira pour faire une bonne isolation ? Est-ce qu'il faut remplir tout l'espace ? Il y a presque 30cm, ça fait beaucoup d'isolant. Si je peux juste coincer des panneaux entre les solives ça laisse la place en dessous pour les réseaux et ça me paraît plus "sûr" en terme d'incendie avec rien du tout sur les gaines électriques. Et dans ce cas est-ce qu'il vaut mieux plaquer le liège sous l'OSB ou le mettre vers le bas des solives (environ 10cm au dessus du placo) ?

Merci à tous pour vos réponses/retours d'expérience ! Sourire

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par GedeonT

avatar - GedeonT
Bricoleur
Message(s) : 78
le 22/11/2022 à 20h16

Bonjour Trèfle.

Je ne connais pas grand chose à l'isolation acoustique (c'est pourquoi je réponds ....), mais je suis en train de faire poser un plancher dans mon appart.

Comme dans d'autres domaines, la base de l'isolation acoustique est de réduire les bruits à la source. Le schéma des vis au travers de la couche d'isolant en liège me paraît hautement suspect!

Idem pour le plancher flottant avec couche isolante intégrée. Je verrais plutôt un plancher "nature" et une couche isolante spécifique, le mélange liège/caoutchouc semblant pas mal (jusqu'à 21 dB d'isolation).

Je travaille en partie dans la construction de logements en collectif (dans le courant faible), et je ne  vois pas de traitement particulier des plafonds. Tout l'effort porte sur l'isolation des dalles de béton entre elles et, bien sûr sur les revêtements de sols. Dans votre cas, la structure est comme elle est. Reste le plancher.

Voilà, voilà ....

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par trèfle

avatar - trèfle
Petit nouveau
Message(s) : 2
le 23/11/2022 à 00h08

Bonsoir Gédéon,

merci pour cette réponse !

Les vis dans les fermettes, c'est une question de structure donc c'est non négociable (le plancher sert de contreventement, s'il est flottant tout le toit peut s'écrouler !) Je sais que ce n'est pas idéal niveau acoustique mais je me dis que le liège devrait quand même limiter la transmission par rapport à rien...

Pour le revêtement de sol pareil, j'ai bien conscience que ce n'est pas idéal mais ce sont des combles aménagées et la hauteur sous plafond est assez contrainte. J'ai lu des bons retours sur le parquet liège pour les bruits d'impact mais bon je peux regarder si je trouve une solution liège+parquet bois.

C'est surtout la question des suspentes et de l'atténuation des bruits aériens entre placo et OSB qui me préoccupe !

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Au potager, vous êtes plutôt…

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 47