questions peinture

questions peinture

Par linkael

avatar - linkael
Petite nouvelle
Message(s) : 1
le 21/07/2014 à 09h59
Bonjour!
n'y connaissant rien en bricolage, je me pose quelques questions... Nous achetons une maison, et bien qu'elle soit en état parfait, nous voulons repeindre quelques murs dont la couleur ne nous plait pas. Donc voici mes questions:
1. Puis-je peindre directement sur la peinture actuelle, ou doit-on préparer? (lessivage? sous-couche?) Ce sont des chambres, donc pas gras/sale comme dans une cuisine par exemple.
2. Quand on fait 2 couches (certaines couleurs sont très sombres et je voudrais recouvrir par du blanc, donc je pense que 2 couches seront indispensables, même avec de la soi-disant monocouche), peut-on laisser le même ruban de masquage pour les 2 couches, ou doit-on absolument le retirer avant que cela ne soit sec et donc en remettre pour la 2ème couche?

Merci pour vos conseils! Sourire
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 21/07/2014 à 11h25
coucou

toujours retirer le ruban de masquage, mieux vaut éviter d'en mettre et utiliser un pinceau à rechampir (s'entrainer en faisant des exercices le long d'un trait de crayon )

pour le reste lisez les conseils généraux que j'ai pondu, tout n'y est pas, mais il y a déjà beaucoup

réponse d'un bricoleur qui ne va pas tarder à se faire remettre à l'ordre
si vous faites une peinture "seulement" sachez que ce qui prime c'est la préparation du support.
rien n'est vraiment compliqué, il suffit de travailler, si c'est cela qui rebute, il n'y a rien à faire
je crois pouvoir dire sans me tromper que vous devez passer par les étapes suivantes si vous avez des murs plâtrés (pas des plaques)
préparation : un travail bien préparé est à moitié terminé et est la base de la réussite
détapissage
(papiers simples = dissous colle ou décolleuse vapeur,
papier vinyle plat = enlever la pelure de vinyle, puis éliminer comme dit plus haut, mais la colle étant différente, cela risque fort d'être moins aisé
papier vinyle relief = le moins simple, gratter pour déchirer le vinyle, mouiller pour atteindre le papier puis faire du mieux que l'on peut avec la palette de peintre pour gratter
la toile de verre = arracher et comme il s'agit aussi d'une colle spéciale, il faudra l'action combinée des diverses méthodes expliquées
les restes de colles éventuelles ont un effet imperméable qui fait que la peinture tient mal etc...
ou murs peints (peintures à l'eau ou glycéro)
lessivage des restes de colles ou des traces grasses
avec un bon rinçage (si vous utilisez de la St Marc prévoir une neutralisation avec de l'eau vinaigrée)
bouchage des trous avec un enduit ou du plâtre (actuellement il semblerai que la mode consiste à enduire le mur, mais il faut le tour de main)
ponçage soit à la machine soit à la main, dans les deux cas vous utiliserez du papier de sable
dépoussiérer à sec, puis dépoussiérer humide
les murs et les plafonds peints avec des badigeons à la chaux, devront être humidifiés (pour éviter le poussières) grattés et lavés. Certains préconisent l'application directe d'un bloqueur de fond, ce qui simplifie la vie
pour les enduits, si ce sont des enduits à base de pâtes à papier non peint, ils se retirent comme du papier peint avec une décolleuse.
S'ils ont été peint, il faut gratter pour ouvrir la surface et permettre à l'eau ou à la vapeur de ramollir la colle
poser une première couche de peinture (généralement acrylique) appelée couche de fond ou primer (il y a divers prix, ne pas prendre la moins chère) le but de cette couche étant d'uniformiser le fond pour que la couche suivante réagisse de la même manière sur toute la surface. (en effet le plâtre boit plus que l'enduit, )
ps : dans certains cas, l'utilisation d'une couche d'accroche qui remplacera la couche de fond (peinture sur fond lisse (métal, carrelage, plastique, peinture à l'eau sur une peinture glycéro, peinture sur panneaux laqués etc )
dans d'autres, l'utilisation d'un bloqueur de fond remplace la couche de fond ou la couche d'accroche (fonds friables, couvrir de la suie)
et enfin, pour les murs avec des champignons l'application d'un fongicide avant tout autre chose (et après avoir solutionné l'origine de l'apparition des champignons (généralement de l'humidité, ascentionnelle, condensation, )
attendre le séchage complet avant d'appliquer la première couche de finition qui peut être également acrylique ou glycéro (il semblerait que la peinture glycéro couvre mieux les défauts du mur, de même la satinée couvre mieux les défauts que la mate). Certaines couleurs (nuances) mettent les défauts plus en évidence que d'autres également.
après le délais de séchage entre deux couches prévu (et qui dépend également des conditions climatiques)vous pouvez appliquer la seconde couche.

note : aussi bizarre que cela puisse paraitre, il semblerait que peu de gens soient satisfait des peintures mono couche.
je ne sais pas si c'est du à une mauvaise application ou si réellement c'est le produit qui est en cause (ce qui m'étonnerai vu les recherches effectuées dans les différents laboratoires pour le développement de cette peinture) mais là n'est pas le sujet.
pour peindre maintenant, il faut choisir le rouleau adapté à la peinture, longs poils ou court poils (c'est indiqué sur le pot)
prélever la peinture avec le rouleau, répartir celle ci sur le rouleau au moyen de la grille prévue à cet effet.
étendre la peinture sur le mur de façon régulière, sans trop tirer (sinon vous aurez des traces aux raccords)
effectuez des mouvements horizontaux puis verticaux
ne faites pas de trop grandes surfaces avec une prise de peinture, il faut qu'il y ait de la peinture partout.
lors de la pose de la partie suivante, rejoignez la première partie posée afin d'éviter les traces. etc.. etc..
l'usage d'un pinceau peut aussi s'avérer utile pour les endroits délicats ( mettre la peinture au pinceau, ensuite passer avec le rouleau pour uniformiser le mieux possible) (pinceau à rechampir)
le papier cache n'est pas vraiment recommandé, quoique un papier cache 3m se comporte autrement que le papier cache standard que l'on trouve partout dans les rayons
si vous en mettez, il faut le retirer aussitôt après usage
s'il a séché car 2 couches, prendre un cutter et faire un trait pour casser le film qui arracherait la peinture en même temps que le scotch
si vous faite un plafond, orienter le sens de finition vers la lumière (les avis sont partagés, moi j'ai appris ainsi)
pour les murs finir verticalement
lorsque vous commencez un mur il faut le terminer avant de faire une pose, sinon la reprise se voit. Il faut essayer de reprendre la partie suivant avant que la précédente ne soit sèche
donc, pas de réponse au téléphone, de pose cigarette ou café, d'intervention pour les gosses, prendre ses précautions pour ne pas être dérangé
j'ai certainement soit oublié quelque chose, soit dit un bêtise, mais c'est ainsi que je ferai à votre place.
Concernant les structures à coller avant de peindre dessus, je n'ai jusqu'à présent jamais eu l'occasion ni d'en coller, ni d'en peindre, je ne puis vous conseillez.
Retenez que c'est la préparation qui est responsable de la qualité de la finition, peinture chère ou bon marché c'est la préparation qui prime.
un peu long, je sais, mais comme vous avez l'air de devoir tout apprendre, il fallait passer par là.
comme vous voyez, ya-ka-fer
bon courage
pour le rest vous lisez ma signature si dessous







Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par khoa

avatar - khoa
Contremaître
Message(s) : 401
le 22/07/2014 à 23h46
Merci Kriske pour ce cours magistral de peinture, c'est utile d'avoir une piqûre de rappel de temps en temps.

Pour ma part, je n'ai pas encore compris l'utilité (ni la bonne façon d'utiliser) du pinceau à rechampir. J'ai du mal à étaler la peinture avec cet instrument.

Selon la situation, soit j'utilise un pinceau "normal", soit un petit rouleau de 6 cm de large (patte de lapin) pour faire les coins.

Cordialement.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 23/07/2014 à 06h14
coucou

pour bien utiliser le pinceau à rechampir, il faut un peu d'entraînement (dans une autre vie j'ai travaillé dans une entreprise de publicité et l'on y faisait notamment du lettrage)

j'ai du apprendre à faire des ombres pour les lettres de la manière suivante et suivre les contours des vêtements, visages etc (remplissage comme un enfant peut le faire dans un carnet de coloriage) sans dépasser la ligne, avant que le décorateur ne vienne fignoler le reste avec son pistolet

tracer des lignes droites dans tous les sens et suivre la ligne avec le pinceau
prélever de la peinture, coller le pinceau un peu à l'écart de la ligne et démarrer le tracé de ligne avec le pinceau en prenant appui sur son petit doigt qui sert de guide
pendant la manoeuvre reprendre de la peinture à l'endroit où l'on à mis le pinceau et repasser sur le trait déjà fait en le prolongeant
etc etc

avec un peu d'entrainement cela devrait le faire

moi j'ai appris avec des pieds au cul, j'avais 15 1/2 ans




Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
54 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (33)
31 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (19)
15 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (9)

61 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 52