Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 28/06/2011 à 13h47

Solutions alternatives à l’adoucisseur d’eau à pastilles

Bonjour,
j'habite la Haute-Savoie, vers Annecy, et l'eau dans cette région est réputée être calcaire.
Dans mon ancien appartemment, l'eau était adoucie collectivement par un adoucisseur d'eau "classique", c'est-à-dire une grande cuve de plusieurs centaines de litres électrifiée placée en amont de la distribution, dans laquelle on versait régulièrement des sacs de sels. Mais j'en garde un très mauvais souvenir, car c'était très contraignant (à recharger souvent), très volumineux, pas très économique (révision annuelle + nombreuses pannes), pas très écologique non plus, et le gout était altéré. De plus, en lisant les articles, je m'aperçois aussi, et surtout, que consommer une telle eau est même dangereux pour la santé, sans compter les risques de contamination par bactéries.
J'ai emménagé il y a 2 ans dans une maison individuelle. Mais là encore, l'eau est toujours très calcaire, mais je me refuse de réinstaller un adoucisseur d'eau classique à pastilles.
J'ai entendu parler de solutions alternatives (qui présentent, de prime abord, de réels avantages), principalement :
- adoucissement par magnétisme : un système qui se place sur l'arrivée principale, et qui est censée "aimanté" les ions sodium ?
- adoucissement par injection de CO2 : c'est ce que propose la société SoluCalc par exemple.
Quelqu'un a-t-il entendu parler de ces alternatives ? En existe-t-il d'autres ? A-t-on assez de recul pour en juger de façon objective (principalement en matière de sécurité sanitaire) ? Quels en sont les avantages et inconvénients ?
Toute remarque ou tout retour d'expérience est la bienvenue.
Par avance merci
Cordialement
citer répondre
N/A

Liste des réponses

le 28/06/2011 à 14h34
Adoucissement
Bonjour, joe.satriani, et bienvenue sur ce site d'entraide.
Avant tout, comme ce thème est sujet à bien des controverses, je t'invite à faire une recherche sur le site (en haut à droite) sur le mot "adoucisseur".
Ensuite je te donne mon avis personnel :
Ta description est quelque peu confuse.
Normalement un adoucisseur à résine d'échange d'ions (avec régénération par saumure, ce qui explique le bac à sel, et l'alimentation électrique de faible puissance pour déclencher le cycle de rinçages et régénérations) est plutôt efficace. Il n'est pas dangereux pour la santé, quoique l'eau trop adoucie (par mauvais réglage) manque de minéraux. Les régénérations sont coûteuses (achat du sel, gaspillage d'eau lors du rejet à l'égoût de l'eau de régénération dont une partie, au cours du cycle, saturée en sel). J'en connais un modèle qui n'a pas besoin d'alimentation électrique.
Le système magnétique, je n'y crois que très modérément, mais je n'ai pas d'expérience sur le résultat (bien que j'en aie installé à la demande de clients). Il a l'avantage d'être peu encombrant, et de ne rien coûter en utilisation. Le magnétisme est censé empêcher le calcaire de se déposer.
Un système proche est électrique (je n'y crois que très modérément, mais je n'ai pas d'expérience sur le résultat et je n'en ai jamais installé) : les particules électrisées sont sensées ne pas se déposer.
Le système à cristaux de polyphosphate est peu encombrant, pas trop coûteux, et d'après mes observations efficace.
Le système à osmose inverse était, de mon expérience il y a 10 ans, très efficace et très coûteux.
Je ne connais pas l'injection de CO2, cela me paraît bizarre.
Il en existe d'autres dont j'ai lu les informations sans aller plus loin.
Voilà tout ce que je peux te dire pour t'aider à forger ton opinion.
A bientôt ?
citer répondre
le 28/06/2011 à 15h02
qualité de l’eau
bonjour

Citation :
Le système magnétique, je n'y crois que très modérément, mais je n'ai pas d'expérience sur le résultat (bien que j'en aie installé à la demande de clients). Il a l'avantage d'être peu encombrant, et de ne rien coûter en utilisation. Le magnétisme est censé empêcher le calcaire de se déposer.


Je plussoie vigoureusement ! dans les grandes ligne avec la réponse de Graindesel

concernant le point relevé en tête de réponse

on change l'ionicité de l'eau ce qui empêche le calcaire de se fixer
cette modification n'est pas stable dans le temps (au repos dans un chauffe eau par ex l'eau redevient comme elle était avant traitement)

de plus lorsque l'on chauffe, il y a retour à la forme première

je connais ce système depuis plus de 40 ans, il était utilisé sur les eaux de chaux en sucrerie à l'époque

de plus pour fonctionner, il faut des tuyauteries métalliques sans interruption du début à la fin de l'installation (ce qui est le cas chez moi)
entendons nous bien, cela fonctionne mais pas dans tous les cas et avec des restrictions

le système à résine, je connais pour avoir traiter des millions de litres dans ma carrière de teinturier, cette eau était impropre à la consommation car elle titrait 0° de dureté

le système ménager fonctionne sur le même principe tout en gardant un peu de dureté.

l'osmose, je n'y crois pas trop à long terme pour la santé, sans l'affirmer. J'ai une connaissance qui s'est emballé pour ce système depuis quelques temps. J'ai failli suivre sa démarche, mais sa santé s'est sensiblement dégradée et je me demande si sa consommation d'eau osmosée n'y est pas pour quelque chose.
Lui y trouve une eau allégée ayant bon gout, je préfère largement celle de son robinet (eau de ville) sa femme aussi d'ailleurs.

le système avec injection de CO2 m'est inconnu
citer répondre
Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 28/06/2011 à 20h29
Traitement de l’eau.
Bonjour,

Ci-joint une info sur les procédés anti-tartre,

Pas de preuves certaines
Scientifiquement, la question n'est pas tranchée. De façon empirique, le système marche sur certaines installations, pas sur d'autres. Sur le plan expérimental, les résultats varient. Le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) a testé près de cinquante dispositifs antitartre. À l'issue des essais, seuls deux appareils ont reçu une «Appréciation technique d'expérimentation favorable (Atex) ». « Nous avons constaté qu'il n'y avait plus d'entartrage, explique Patrick Paris, spécialiste du traitement de l'eau au CSTB. Mais nous n'avons aucune explication scientifique valable et aucune garantie de reproductibilité.» Le Pr Robert Rosset, qui dirige un laboratoire de recherche à l'Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris, reste lui aussi réservé: «Nous avons fait des essais sur des procédés magnétiques et nous avons constaté peu d'effets reproductibles, à une exception près. Il faut que le dispositif soit bien conçu: l'angle que font ses aimants par rapport au mouvement de l'eau est ainsi essentiel. Sur les systèmes électromagnétiques, nous n'avons eu aucun résultat probant.» Au laboratoire de recherche de l'Ensam (Ecole nationale supérieure des arts et métiers), on a modifié la méthode d'évaluation. «Il y a une dizaine d'années, j'aurais émis un avis très réservé sur ces appareils, explique son responsable le Pr Jean Lédion. Depuis, nous avons acquis une certitude: les dispositifs ont une action sur l'eau, ils fabriquent des germes. Certains ont d'emblée des tailles requises pour ne pas être incrustants et d'autres non. L'efficacité d'un appareil dépend aussi des caractéristiques de l'eau et de l'installation. Les eaux de surface, comme les rivières, ont, en général, une activité biologique trop variable pour être traitées. De fait, les substances organiques peuvent perturber la germination, l'entartrage est alors favorisé! Les eaux souterraines, en revanche, peuvent être traitées efficacement. Cependant, j'ai un avis favorable sur les appareils électriques, de même que sur les aimants lorsque l'eau y circule, mais j'ai des doutes sur les aimants que l'on pose sur les canalisations.» Le niveau d'efficacité des antitartre est donc aléatoire. Hors leur qualité intrinsèque, d'autres points sont à prendre en considération: composition et vitesse de circulation de l'eau, état des canalisations et chocs thermiques au niveau des éléments chauffants. Tout cela justifie ce conseil d'un connaisseur: «Achetez sous réserve d'une garantie de résultat dans les six mois.» Compte tenu de la diversité des facteurs à réunir pour qu'un appareil -même s'il est performant - soit efficace sur votre installation, c'est beaucoup plus sage !

Trois types de dispositifs antitartre:

Avec ces systèmes, un champ magnétique engendré par des aimants ou un champ électrique est introduit dans l'eau. Ce champ favorise la formation de germes de calcaire pulvérulents (sous forme de poudre). N'étant pas incrustants, ils sont en principe évacués par l'eau en mouvement au lieu de se déposer. Il existe trois catégories de dispositifs.

Le magnétique
L'eau traverse une série d'aimants permanents.

L'électromagnétique
Les ondes sont envoyées par une antenne de cuivre bobinée autour de la canalisation.

L'électrique
Un boîtier électronique envoie un signal électrique au passage de l'eau.

En ce qui concerne l'efficacité des filtres anti-tartre à doseur polyphophastes là aussi méfiance mais compte tenu du prix à l'achat, le risque à prendre reste relativement peu important par contre ils ont une efficacité certaine au niveau des personnes ayant un transit intestinal difficile!... Rigole

@+
citer répondre
le 03/08/2011 à 10h06
Solutions alternatives à l’adoucisseur d’eau à pastilles
Bonjour,

Seuls les appareils attestés par les essais et avis officiels (CSTB) sont reconnu efficace. La capacité de différents systèmes électroniques, magnétiques et autres de maintenir le calcaire en suspension et d'empêcher sa redéposition dans les canalisations et sur les résistances des appareils n'est toujours pas certifiée à ce jour . Bien que pour cet appareil, j'ignore toutefois s'il existe un agrément de cet organisme, il serait très intéressant de le savoir !...

Personnellement, je ne crois pas aux procédés miracles. En effet, cet appareil qui n'est qu'un tube sans évacuation et à priori sans énergie apportée. Je vous pose la question de savoir comment le calcaire a pu ou peut disparaître ? A priori, l'appareil suivant les informations, change le type de cristallisation. Il est donc tout de même précipité (forme solide) et ne manquera pas de se déposer là où on n'en a pas besoin.

On peut également conclure que l'appareil est assez "intelligent" pour laisser une fine pellicule protectrice sur les tuyaux ! (à mon avis l'appareil doit mesurer l'épaisseur de calcaire ! il est donc très très fort !)

Pour la question de l'entretien, il y a dans cet appareil des électrodes en zinc qui sont sacrificielles donc que l'on sacrifie et que l'on doit changer un jour ou l'autre à quelle fréquence ? reste aussi à connaître le prix de remplacement de ces pièces, si toutefois cela est possible sans être obligé de remplacer l'appareil complet.

@+
citer répondre
le 03/08/2011 à 12h05
Solutions alternatives à l’adoucisseur d’eau à pastilles
Salut Dédé,
T'emmerde pas avec ce VRP qui cherche juste à placer sa camelote sur un site gratos... Boulet
citer répondre
Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
le 03/08/2011 à 14h02
Solutions alternatives à l’adoucisseur d’eau à pastilles
Salut Georges,

Oui, j'avais bien remarqué qu'il s'agissait d'un coup de pub! par contre tous les inconvénients cités ci-dessus sur l'adoucisseur à permutation sodique sont bien réels! mais de toute façon, psychologiquement ou par nature, très peu de gens consomme l'eau du robinet pour les besoins alimentaires, hormis pour faire le café, la soupe, cuire les pâtes et le riz. D'une manière générale ils la trouve même "dégueulasse" ils ont bien évidemment tord! mais quand on leur coupe ne serait-ce que quelques instants pour faire des travaux ou autres... Alors là! ils sont les premiers à gueuler comme des putois, parce qu'il n'ont plus d'eau à leur robico !! Bref! lol:

Bise amicale.

DD.
citer répondre
le 03/08/2011 à 15h30
Solutions alternatives à l’adoucisseur d’eau à pastilles
Hello,

Post modéré.

citer répondre
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Le sondage de la semaine

Que voudriez-vous pour la St-Valentin ?
  • Un marteau-piqueur parce que ça fait boum boum dans mon cœur
  • Une pince coupante parce que j'en pince pour toi
  • Un râteau parce que je les collectionne
Membres en ligne
Membres :

JMM , Pozidriv , raphaëlle , chantalpg , Styletos

Visiteurs non identifiés : 361
keyboard_arrow_up