Faux-plafond et solivage bois sur cloison brique platrière

Faux-plafond et solivage bois sur cloison brique platrière

Hors ligne Par Midship

avatar - Midship
Petit nouveau
Message(s) : 6
le 14/07/2015 à 17h31
Bonjour à tous,

J'ouvre une nouvelle discussion car ce que j'ai trouvé ne me semble pas correspondre exactement à mon problème...

Souhaitant créer (en particulier pour des questions d'isolation thermique et phonique, mais aussi de passage de câbles)un faux plafond dans les chambres de mon appartement des années 50, je me retrouve à devoir recréer un solivage en bois en dessous du plafond actuel pour y fixer mes suspentes (le plafond actuel présente des briques suspendues sur lesquelles je ne peux pas me fixer...).

J'envisage donc de mettre des bastaings 50x150mm de part et d'autre des pièces, d'y faire reposer (via des chevrons 63x75mm) des 1/2 bastaings 32x150mm en dessous desquels seront fixées les fourrures.

Ce qui m'inquiète, c'est que les cloisons sur lesquelles j'envisage de fixer mes bastaings sont en briques plâtrières de 5cm d'épaisseur (je ne compte pas les malheureux 2cm de plâtre qui recouvrent la brique...). On m'a conseillé de procéder par scellement chimique tous les 50cm, et de doubler avec du silicone pour que ça tienne. Du coup, j'envisage des tamis 12x50mm et des tiges filetées 8mm.

En calculant un peu la masse de tout ça, j'arrive à la répartition suivante (pour l'ensemble des trois chambres) :
- Solivage : 440kg
- Fourrures : 10kg
- Isolant (laine de verre ép. 100mm): 43 kg
- BA13 (phonique) : 400kg (l'abandon du phonique pour raison de poids me trotte dans la tête...)

Soit un total de près de 900kg, répartis sur 31 points de fixation. Pensez-vous que les cloisons supporterons la charge? Ce serait dommage que tout nous tombe sur la tête ! :-)

Une alternative serait de faire reposer les bastaings sur les autres cloisons (i.e. les murs longs) et de "boulonner" au travers lorsque c'est possible (une cloison en brique et l'autre en OSB3). Pour les deux cloisons extrêmes, retour à la case scellement chimique...est-ce que ça vous parait mieux? Merci d'avance pour votre aide !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par Bravo59

avatar - Bravo59
Apprenti bricoleur
Message(s) : 24
le 14/07/2015 à 18h49
bonjour.
Pourriez vous mettre des photos pour mieux comprendre votre problème.
vous voulez redescendre le plafond d'un appart des années 50 donc je suppose des plafonds a 3 m.
le planché haut est fait de quoi?
une ossature métallique sera beaucoup plus légère.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Midship

avatar - Midship
Petit nouveau
Message(s) : 6
le 15/07/2015 à 00h01
Bonsoir Bravo59, et merci de prendre le temps de m'aider !

J'ajoute un schéma et quelques photos demain, pour que ce soit plus clair.

Effectivement, on a un plafond a presque 3m (2,90m en fait), que je compte redescendre a 2,60m.

Pour ce qui est de la nature du plafond actuel, deux étages plus haut, un voisin a fait les mêmes travaux et a trouvé du hourdi béton. Je pensais donc avoir la même chose et je partais donc sur des suspentes par chevilles a bascule. Et bien non ! Quelques trous plus tard, il semble qu'il s'agisse pour moi de brique suspendue...restriction de budget pour les étages supérieurs? Aucune idée, mais ça ne m'arrange pas du tout ! C'est pour ca que j'ai abandonné l'idée du suspendu...

Oui, une ossature métallique serait sans doute plus légère mais la quelle choisir? Chez Siniat et Placo, pour les longueurs dont on parlerait (4,20m...), ils préconisent des M100 doublés. Problème : ca ne se trouve ni chez casto ni chez Leroy ici...une alternative serait de mettre les montants dans la largeur des pièces, on pourrait alors basculer sûre des M70 doublés. Mais j'ai deja posé mes CR2 (et coupé mes F530 mais a la rigueur tant pis...). Est-ce que du coup je n'ai pas fragilisé mes briques? Je pourrais lettre les rails plus haut, mais c'est absurde de venir fixer des suspentes (et les F530) sous les montants, non?

Difficile tout ça...je mets des illustrations dès que possible.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 15/07/2015 à 06h23
coucou

il n'y a pas que casto, LM , il y a aussi Big Mat, chausson, . P , gédimat etc qui pourront vous procurez les longueurs utiles à des prix parfois (souvent) inférieurs à ceux des grandes surfaces)


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Midship

avatar - Midship
Petit nouveau
Message(s) : 6
le 15/07/2015 à 09h20
Bonjour Kriske,

Effectivement ! Il faudrait peut-être que je retire mes oeillières de temps en temps...merci pour le conseil !

Pensez-vous que l'idée des M100 soit viable? Ou l'alternative M70 sur les largeurs de pièce serait mieux (sachant que j'ai une cloison en OSB de 5cm...)?

Sinon, concernant la fixation des rails aux murs, j'avoue être aussi un peu perdu... J'ai donc déjà fixé mes CR2 (pour mon plan initial), par chevilles de 8mm à verrouillage de forme tous les 40cm (y compris dans le mur en bois...hum...). Du coup, est-ce que je dépose mes cornières pour les remplacer par les rails? Sachant que les cornières ne devaient pas supporter de poids, contrairement aux rails...Est-ce que le chevillage sera suffisant? D'autant plus que les trous ont été fait au perforateur, j'ai donc peut-être fragilisé la brique...

Une alternative serait peut-être de dire "ok, je garde mes CR2 et je fixe mes rails dessous. Comme ça, je perds peut-être un peu de hauteur sous plafond (mais j'arriverai toujours à plus de 2.50m) et je conserve la mise à niveau. Si je pousse le vice, je pourrais même solidariser mes CR2 et les rails, histoire de rigidifier le tout. Mais retour à la question précédente : comment je fixe ces rails aux murs??? Scellement chimique? Cheville à verrouillage de forme? Espacées de combien? Est-ce que la brique n'est pas fragilisée par les trous des CR2 faits au perfo?

Merci d'avance pour vos réponses ! Sourire
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 15/07/2015 à 13h17
coucou

moi je n'ai fait que 21 faux plafonds peut être plus, tous en bois, donc les armatures métalliques c'est pas trop mon truc, mais je ne suis pas contre

ce qui me rassurerai dans votre cas, se serait d'ajouter des vis mollys dans vos briques plâtrières, ce serait préférable à vos scellements chimiques

il faut choisir les bonnes mollys (dur à trouver mais cela existe, il existe aussi des chevilles plastiques qui s'écrasent derrière la parois, c'est tout aussi solide

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Midship

avatar - Midship
Petit nouveau
Message(s) : 6
le 15/07/2015 à 13h42
Re-bonjour Kriske,

Ce qui m'inquiète avec le bois, c'est le poids...j'ai peur que les cloisons lâchent...je me dis que le métal sera moins lourd, mais je me trompe peut-être...je vais faire le calcul pour en avoir le coeur net...

Pour le chevillage des CR2, j'ai justement utilisé des chevilles à verrouillage de forme (celles qui s'écrasent derrière la parois). Je pourrais les réutiliser pour les rails, mais avec un entraxe de 40cm, est-ce suffisant? Dois-je rajouter des points de fixation, au risque de fragiliser davantage la brique?

Autre problème, si je pars sur une ossature dans le sens de la largeur des pièces, mes cloisons intermédiaires (qui séparent les chambres) vont se retrouver à devoir supporter deux rails (un de chaque coté) et donc quelque part deux faux-plafond. Sachant que les cloisons en question font 5cm (en OSB ou en brique creuse), est-ce que ce n'est pas un peu trop leur demander? Confus
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 15/07/2015 à 14h00
coucou

un petit dessin pour compléter vos explications serait bien utile pour ma petite compréhension

le bois présente un avantage, car il se monte sur une muralière (planche fixée contre les mur) sir laquelle viendront se mettre les traverses (donc les charges sont bien réparties

mais le bois est tellement cher en France qu'il vaut mieux utiliser les rails et autres accessoires moderne

je suppose que le revêtement final sera du placo, le métal travaillant moins que le bois mieux vaut rester sur cette formule

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Midship

avatar - Midship
Petit nouveau
Message(s) : 6
le 16/07/2015 à 00h33
Bonsoir à tous,

Comme promis, je joins un plan d'ensemble de la zone de travail. Vue d'ensemble

Il s'agira effectivement de mettre des plaques de BA13 (phonique initialement mais vu le poids...)

Sinon, j'ai continué à triturer mon petit cerveau fatigué et j'ai eu une "nouvelle" idée (entre guillemets parce qu'on m'avait déjà soufflé une astuce dans le genre...). Il serait sans doute mieux de faire courir l'ossature dans la largeur de la pièce, mais le problème de la résistance des cloisons intermédiaires (en briquette, toujours...) me semble dimensionnant...mais du coup, et si on passait une tige filetée à travers le mur et qu'on y boulonnait les rails?? Ca tourne pas rond là-dedans Je ne sais pas si je suis clair...petit schéma pour comprendre ! Première vue de l'état actuel des choses : Etat Actuel. J'avais déjà posé mes CR2, chevillées tous les 40cm en décalé pour éviter les conflits...l'idée serait de retirer ces chevilles, de rendre les trous traversant, d'y insérer des tiges filetées de 8mm (dans des tubes PVC, pour éviter de ça "grignotte" la brique?) et de boulonner les R70 ! Le tout suivant ce schéma : Projet

Vous en pensez quoi??? Euh !

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 16/07/2015 à 06h40
coucou

je pense qu'il faut lire attentivement quelques articles 1

2

AVEC CE TYPE DE CHEVILLES tous vos problèmes sont résolus (ouvrir les différents sujets sur le produit)

vous cherchez midi à 14 heures, les briquettes supporteront une charge verticale sans problème

par contre je me demande en quoi est l'armature qui supporte les panneaux OSB


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Midship

avatar - Midship
Petit nouveau
Message(s) : 6
le 16/07/2015 à 08h04
Bonjour Kriske,

Merci pour les liens, que de l'info utile ! J'ai déjà pas mal balayé la doc Placo (plutôt bien faite d'ailleurs) et ça a bien alimenté ma réflexion ! Pour ceux qui liront cette discussion, je me suis surtout appuyé sur ces deux docs, respectivement de Placo et de Siniat. Il y en a d'autres mais celles-là constituent un bon début !

Doc plafonds Placo (en particulier le premier lien)

Carnet de pose Siniat

Pour les chevilles, c'est effectivement ce genre de chevilles à verrouillage de forme que j'ai utilisé pour cheviller mes CR2 (pas de la marque que vous indiquez mais équivalent Grand sourire) Les différents forums m'ont en effet bien orienté dans cette direction !

Mais j'avoue que la charge sur briquette m'inquiète...d'où l'idée du boulonnage. Au pire, c'est de la sur-qualité non? Ca ne peut pas nuire à la situation, si? Euh !

Et sinon, l'OSB... T\'es sûr ? A l'oeil, je constate une sorte de "cadre" en bois, un peu plus épais de la cloison et qui fait 5cm de large. Je suppose un genre de structure en poteaux, disons 50x70, à l'intérieur desquels viennent se loger les OSB. Mais ce n'est que pure supposition !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 108