Isolation + doublage

Isolation + doublage

Hors ligne Par El Ramon

avatar - El Ramon
Ouvrier
Message(s) : 132
le 12/04/2015 à 20h22
Bonjour,

Nous rénovons actuellement tout le RdC d'une vieille maison en pierres. Notre projet actuel serait de procéder ainsi :
- Fermacell
- frein vapeur
- Ossature métallique
- panneau de laine de chanvre (ou autre) 50mm entre rail
- pas réellement de vide d'air (2 cm de moyenne, suivant les reliefs du mur)
- mur en pierre 60cm
puis dans une poignée d'années
- ITE en panneau de liège 120/150mm
- Enduit chaux (par exemple)

L'extérieur étant dans une seconde tranche de travaux, nous nous posons la question de l'isolation intérieure en chanvre, du frein vapeur et d'un éventuel vide d'air.


Une autre solution serait donc de capitaliser sur la future ITE :
- Fermacell
- ossature vide
- mur en pierre
- ITE liège
- Enduit chaux


La seconde solution à notre préférence, mais dans le doute (on ne sait pas de quoi est fait l'avenir) nous pensons qu'il est plus sage de prévoir une isolation intérieure (si légère soit-elle ce sera toujours mieux que rien).

A noter, qu'au début de nos travaux, les murs extérieurs étaient humides côté intérieur à cause de remontée capillaires dût en grande partie à l'écoulement des gouttières directement en pied de mur (problème corrigé depuis). actuellement, après 6 mois de séchage, les murs sont à nouveau sains, mais le resteront t'il après la pose du doublage... ? Confus

Le chauffage sera assuré par un poêle à bois (secondé par l'électrique) et nous installons une VMC hygro B.

La question est donc. Dans le choix de l'option 1, est-ce que la pose d'un tel isolant n'est pas risqué (humidité, condensation...) ? Et faut t'il le coupler à un frein vapeur ou pas ?


Cordialement.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Pour l’éclairage, vous êtes plutôt…

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : Pozidriv

Visiteurs non identifiés : 21